Articles avec #elle tricote tag

Publié le 18 Octobre 2017

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 // A - B - C - D. DEFI VALIDE

 

Eh bien, c'est la formule utilisée sur le topic des validations du défi des " Pelotes qui baguenaudent " !

 

Mécékoiça? 

C'est un KAL (ou knit-along ou tricommun) organisé par Mélina Letipanda sur toute l'année 2017. Il s'agit de tricoter un projet par mois (de 1 à 12) + si on le souhaitait, quatre projets bonus (de A à D), sur des thèmes que voici:

 

Thème 1 - Janvier : Vive le vent d’hiver ♪♪
Thème 2 - Février : Coup de foudre ❤
Thème 3 - Mars : Je n’avais encore jamais …
Thème 4 - Avril : Tic Tac projet express ;)
Thème 5 - Mai : Sur un petit nuage
Thème 6 - Juin : Fais péter les couleurs !
Thème 7 - Juillet : Voguer sur le grand bleu
Thème 8 - Août : Coucher de soleil
Thème 9 - Septembre : Un petit grain de folie
Thème 10 - Octobre : Jamais sans mon gilet !
Thème 11 - Novembre : Mon précieuuuuuuux !!
Thème 12 - Décembre : Pourvu que ça brille …

Thèmes Bonus :

Thème A : Escapade dans la douce Helvétie
Thème B : Pour une balade dans le froid canadien, il faut …
Thème C : Projet canicule (Disou-)compatible
Thème D : Du coq à l’âne

 

Mon défi est validé, j'ai tricoté mes seize projets !

 

Et je constate la présence de rayures sur sept d'entre eux ! Je dois aimer les rayures...

 

 

Défi validé

Et comme c'est bizarre...  je constate la présence de rayures sur sept d'entre eux !

 

Je dois aimer les rayures...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 15 Octobre 2017

Je me suis bien dit que j'étais folle en commençant à me tricoter ce pull

- sans savoir si j'aurais assez de laine,

- en tricotant au feeling,

- sans quasiment effectuer d'essayage...

 

Pas assez de laine?

Je perçois votre ton interloqué. "Pas assez de laine avec le stock qu'elle a !"; Bah oui... Surtout quand vous saurez que j'ai tricoté ce pull dans la laine Mahlia Kent au si joli gris dont j'avais acheté un gros cône de plus de 2000 mètres de fil l'hiver dernier :

 

Le problème, c'est que cette laine se tricote en 2,5 - 3 au maximum, et qu'un pull aux aiguilles 2,5 ou 3, ça ne me disait guère. Or, dans un vide-grenier, j'avais déniché deux petits cônes, taille cônes de surjeteuse, de pure laine extra-fine, dans deux jolis tons de gris (un gris bleuté et un gris-vert) et j'en avais fait l'emplette en ayant en vue ce mariage à trois.

Petit essai du trio : trop bien, on passait aux aiguilles 4 !

 

Et que je te fais des cakes des trois fils - jusqu'à m'apercevoir que je n'embobinais plus que deux fils. Un des cônes était fini depuis un moment.

J'avais donc trois cakes assez gros, dont un partiellement inutilisable car en partie sur deux fils seulement, et aucune idée de la longueur de fil dont je disposais... bon, je ferais des rayures!

Et j ai adoré le résultat: un gris magnifique à reflets bleus, verts, un peu métalliques. Très difficile à photographier car il varie avec la lumière - la seconde photo est la plus proche du coloris.

 

 

Un miracle [ou encore: la souris est folle]
Un miracle [ou encore: la souris est folle]

C'était parti : 130 mailles à l'encolure (ne me demandez pas pourquoi, c'est ainsi), et que je te tourne tourne tourne un petit raglan standard. Parce qu'en tricot... eh bien,

on travaille le plus possible en rond !

Et que je continue dans la foulée sur mes aiguilles de 80 cm, ce qui n'autorise pas vraiment l'essayage, et que j'arrive à ce qui me semble parfait pour la séparation manches. Et que je sépare et que je tourne tourne tourne.

 

Je n'ai eu le courage de mettre mes mailles sur un fil pour essayer le pull que quand j'arrivais aux diminutions de taille !

 

Et, ô miracle, il m'allait. 

 

 

Un miracle [ou encore: la souris est folle]
Un miracle [ou encore: la souris est folle]
Un miracle [ou encore: la souris est folle]

Quant à la laine, ô miracle, il y en avait assez - je n'ai jamais atteint le moment où un des fils disparaît dans le troisième cake... il reste donc un petit bout de cake à trois puis deux fils !

Quant à la Mahlia Kent, il semblerait que le cône soit toujours aussi plein...

 

Ce pull est un miracle [et moi, je vous le dis, je ne suis pas si folle que ça ! ]

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 12 Octobre 2017

Les dés sont jetés. Je me suis jetée à l'eau inscrite à un marché de Noël - celui de mon village... qui a lieu le 16 décembre. Maintenant, je suis OBLIGEE de coudre des sacs...

 

Mon atelier s'est donc transformé en atelier de production à la chaîne, Je couds des sacs, je couds des sacs, je couds des sacs...

 

Je dois dire qu'il y a des moments que j'adore dans la production de masse: le tout premier est celui où j'achète les matériaux. Le second est celui, qui ne coïncide pas toujours avec le premier, où je choisis les assortiments. Là, c'est l'éclate totale!

 

Le moment suivant est celui où le sac fini tombe de ma MAC.

 

Entre les deux... bah entre les deux... il y a le travail de la petite main. Je dois avouer que je m'aime mieux en styliste !

 

La "petite main" a donc produit ceci:

Sacs en stock [1]
Sacs en stock [1]
Sacs en stock [1]
Sacs en stock [1]
Sacs en stock [1]

Huit sacs tout neufs. Oui, huit, même si vous voyez neuf sacs neufs. Il y a deux sacs en skaï mordoré - le second est le même, en plus petit, que celui que je vous ai déjà montré. Le stock se monte donc à neuf sacs. La situation n'est en rien désespérée.

 

Bon, je vous quitte, ma chef trouve que je bavarde trop...

 

 

 

Publié le 22 Septembre 2017

Simeon (vouv vous souvenez, on prononce Siméone) est le plus beau bébé du monde. Il grandit vite vite viiiiiite - ce monsieur prend 250 grammes par semaine. A ce rythme, il doit déjà porter du 3 mois...

 

Et 3 mois, c'est la taille du gilet que je lui ai tricoté.

Vous vous souvenez de mon achat de juillet?

Et Simeon, alors?

Eh bien, il a maintenant un petit gilet assorti:

Et Simeon, alors?

Laine: le reste de la laine Phoebus de Lopo Xavier (ma laine achetée à Porto l'été dernier) dans laquelle j'avais tricoté ce châle:

Modèle: sans (j'ai juste pris les mesures du 3 mois dans un catalogue Phildar)

 

 

Le paquet est parti à Bâle (avec le gilet - trop grand? trop petit?) de la grande soeur.

 

Déjà trop petit?

Le verdict tombera sous peu.

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 21 Septembre 2017

Cocoon pour AnaÏs

Cette laine est somptueuse !

 

D'une douceur, d'un moëlleux, d'une couleur, d'une intensité... Bon, c'est du Rowan, tout s'explique !

 

Le petit paletot d'Anaïs sera un vrai cocon de chaleur, de douceur.

S'il lui va.

 

J'ai tricoté sans modèle - à vrai dire, si, j'avais un modèle : le gilet que Laurène (du podcast de Lalu, Laluu sur Ravelry), a tricoté pour sa nièce et que j'ai interprété à ma manière (en fait, copié, comme je l'ai déjà dit) . Juste que, justement, je n'avais pas de modèle (et pas mon petit modèle sous la main).

Je suppose que j'ai fait environ du 2-3-4 ans. Grand Chéri trouve que c'est grand, moi, je me demande si ce n'est pas petit.
 

Cocoon pour AnaÏs
Cocoon pour AnaÏs

Laine: presque 5 pelotes de Colourspun de Rowan (mes six pelotes ont donc suffi).

 

 

Le paquet va partir à Bâle.

 

Trop grand, trop petit? Le verdict tombera sous peu.

 

Et, si ce projet passe dans le thème D (Du coq à l'âne, bah oui, quoi, un COCoon pour ANaïs !) du KAL des pelotes qui baguenaudent, il ne me restera qu'un thème à remplir sur les 16 (celui de septembre, "Un petit grain de folie) et trois mois pour ce faire.

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 18 Septembre 2017

 

Avant de partir en balade, j'avais commencé ce châle en Ballade (c'est le nom de cette jolie laine teinte par Heike) et il m'a accompagnée au long de notre périple au coeur de l'arc alpin.

C'est sur les bords du lac de Silvaplana, au coeur de L'Engadine, que je l'ai terminé, photographié, baptisé et... porté ! 

 

Voici donc mon châle Silvaplana:

 

Silvaplana, ou la balade en Ballade

Laine: un écheveau de Ballade de Heikemade (70% mérinos fin et 30% soie, 400m/100g) . Le point fantaisie est tricoté en alpaga de Drops, coloris bleu mix. 

Modèle: perso.

La construction est simplissime, c'est celle de mon châle boomerang (recette ici). Il est tricoté en point mousse, avec juste l'ajout de motifs au point fantaisie et d'une bordure festonnée en laine contrastante.

 

Le gradient de Heike est superbe, les couleurs en sont riches, lumineuses et sourdes à la fois, les transitions sont subtiles. Le châle n'est pas très grand, mais je ne l'ai pas bloqué - peut-être nécessiterait-il un bon blocage pour prendre de l'ampleur. Ceci dit, j'aime sa texture comme il est.

 

Je l'ai beaucoup porté dans l'échancrure de mon gros gilet (parce que, je ne sais plus si je vous l'ai dit, brrrrr faisait pas chaud!) et, ma foi, je trouve qu'un petit châle, juste deux tours et un noeud, ce n'est pas mal non plus...

 

Alors, blocage - pas blocage ? Bon, ce n'est pas une question de survie... alors pour le moment, il restera ainsi.

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 19 Août 2017

 

Fait soldes - trouvé chez C***mini petit pantalon mignon en molleton - 3 mois - prix très avantageux - pas de haut soldé assorti mais laines adéquates en stock

 

Pantalon solo attend pull pour duo

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 16 Août 2017

La voix de ma conscience, que vous avez vue s'exprimer dans mon post précédent :

Dis, la souris, tu ne devais pas tricoter pour le baby boy?

cette voix me taraude. Je me sens indigne d'oser seulement penser à me tricoter un pull, ou pire, un châle (en ai-je besoin?) alors qu'un petit être va arriver au monde, nu comme un ver, tout petit, tout fragile, sans défense (et avec un dressing vide...)

 

Au début, il y a eu Adèle, toute petite. Un tricot pour elle, un tricot pour moi, cela me paraissait équitable.

Puis Louison est arrivée. Un tricot pour Adèle, un tricot pour Louison, un tricot pour moi. Le nombre de mes tricots ne croissait plus aussi vite, ce qui n'était pas trop grave. Décemment, je ne pouvais pas râler.

Et Anaïs survint. Vous voyez la direction que prennent mes pensées indignes ? D'autant qu'entre temps, les autres grandissaient, le temps mis à tricoter leurs pulls croissait, croissait, croissait.

Et voilà qu'arrive Baby Boy.... Mais ça va s'arrêter quand, cette histoire?

 

Et pour moi, je tricote quand?

Suis-je prête à me sacrifier ainsi à l'infini?

                           à m'oublier pour l'éternité (disons, les 12 ans du p'tit dernier) ?

                             à donner dispendieusement de ma personne ?

                                  à me vouer corps et âme à la charité et au partage ?

                                      en clair, à me faire disparaître définitivement de ma to-do list?

 

Bah, c'est sûr, va falloir que j'y travaille sérieusement !

 

Parce que la voix de ma conscience, elle, elle me rappelle sans cesse à l'ordre :

Dis, la souris, tu ne dois pas tricoter pour le baby boy?

 

Du coup, je ne travaille pas à mon joli futur pull (seule l'encolure est montée) et je cavale pour tricoter au plus vite la veste d'Anaïs;

 

Propos immoraux d'une grand-mère indigne

Et Dieu sait si ce point ne monte pas vite...

Modèle: la veste Rico design tricotée par Laurène (Laluu sur Ravelry), que j'interprète à ma manière (en fait, je copie) et sans filet, comme d'hab'...

Taille: environ 3-4 ans

Laine: Colourspun de Rowan. J'en ai six pelotes, je ne suis pas certaine que cela suffise, car Dieu sait ce que ce point (qui ne monte pas vite) mange comme laine !!!

 

Après ça, je te concocte un béguin ou des chaussons pour le bébé (et de quatre tricots grand-maternels !) ... et ce sera MON tour, si les mites n'ont pas mangé MA laine pour MON pull !

 

Vous admirez l'esprit de sacrifice ? J'y ai bien travaillé, hein?

 

 

Publié le 13 Août 2017

Je vais tricoter pour le Baby boy à venir.

Alors, je cherche, j'essaie, je tente, je teste, j'échantillonne...

Tentatives et tentations
Tentatives et tentations
Tentatives et tentations

Mon premier est trop sec pour la peau délicate d'un Baby boy.

Mon second est parfait, mais dans quel sens composer les deux couleurs ?

Mon troisième est idéal... pour un châle !

 

J'ai quand même mis deux nouveaux en-cours sur mes aiguilles:

Tentatives et tentations
Tentatives et tentations

Mon premier est une veste pour Anaïs (en Rowan Colourspun, une tuerie, ce fil).

Mon second est un pull... j'ose à peine le dire... pour moi ! Parce que j'ai deux cônes (un de Tides, laine et soie, et un de mohair), parce que les deux fils tricotés ensemble, c'est super moëlleux, parce qu'il y a de quoi tricoter un pull adulte.

Et puis... parce que je le vaux bien ! Na.

 

 

Dis, la souris, tu ne devais pas tricoter pour le baby boy?

 

Bah si, mais je ne trouvais pas d'idée. Ni de laine qui aille. Qui aille vraiment, enfin, VRAIMENT BIEN, vous voyez ce que je veux dire ?

Alors, pour me consoler, j'ai fait un petit tour chez Lanae - c'est le nouveau nom de la boutique Maille à part, et c'est Ana qui la tient maintenant. Et j'y ai trouvé (?) ça:

Tentatives et tentations

De la Malabrigo Méchita coloris Lotus. Somptueuse...  je la voyais tellement bien pour faire le Dreamcatcher de Batilou, qu'elle présente dans le dernier épisode de son podcast.

 

Même que j'ai succombé en le regardant à une méga crise de jalousie (je sais, c'est pas beau) : cette fille, elle tricote plus vite que son ombre des modèles sublimes... C'est trop beau, ce qu'elle fait, et puis, son Dreamcatcher, me l'faut, me l'faut, me l'faut...

 

 

Dis,la souris, tu ne devais pas tricoter pour le baby boy?

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 6 Août 2017

Louison a voulu le même modèle de gilet que sa soeur. Je lui ai proposé des échantillons - que j'avais tricotés pour qu'elle puisse choisir sa laine (qui ne gratte pas!).

Et c'est ce joli rose (celui de la première photo!) qui a eu sa préférence...

La petite-fille qui aime le rose
La petite-fille qui aime le rose

Modèle: inspiré du modèle Chantilly de la Droguerie - j'ai fait comme j'avais bidouillé pour le gilet d'Adèle, en enlevant simplement une dizaine de mailles au montage, le reste s'en étant ensuivi logiquement.

Taille: environ 10 ans

Laine: 2 fils tricotés ensemble - un fil tweed d'Ice yarns + un fil mohair des Textiles de la Marque. La texture est souple, duveteuse, le coloris très doux. Je suis ravie du résultat, eu égard au faible coût des deux laines, achetées en déstockage pour un montant dérisoire. Et je n'ai utilisé que la moitié des deux fils !

 

 

Bon, c'est bien, tout ça, mais il faut que je m'attaque à la layette maintenant... Je vous rassure, pas dans ce fil - j'envisage un pull en la tricotant avec sa comparse la jaune, achetée dans les mêmes conditions (et pour laquelle j'ai aussi un fil mohair - c'est l'avantage du stockage...)

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 7 Juillet 2017

Adèle a choisi la laine (l'échantillon en prune de ce post, mais sans le doré qui ressortait trop, dixit mamie).

Adèle a choisi le modèle: ce modèle de la Droguerie (dans ce livre).

Et elle n'en a pas démordu, même si mamie (qui se disait in petto " il y aura des tonnes de calculs à effectuer" ) lui affirmait: "mais, ma chérie, la laine est trop fine, ça serait plus joli avec cette laine-ci, ou celle-là".

Mais non, Adèle a tenu bon, et mamie a fait des tonnes de calculs. Bon, ce n'était pas si difficile que ça (et, quand mamie avait la flemme de calculer, elle improvisait).

 

Voici donc le nouveau gilet d'Adèle, qu'elle trouvera la semaine prochaine, à son arrivée ici pour les vacances.

 

Le gilet de rentrée d'Adèle
Le gilet de rentrée d'Adèle

Modèle: Granville de La Droguerie

Laines: du stock - un fil shetland Mahlia Kent et un fil superkid (la vraie couleur est celle de la seconde photo)

Aiguilles: n° 4

 

Je l'ai tricoté en circulaire - 150 m, dont 35 pour chaque demi-devant, et 80 pour le dos, 32 cm de hauteur, et 71 m pour les manches. Les diminutions sont celles de mes top-down habituels (5 m arrêtées sous les bras et ensuite 8 diminutions aux rangs endroit de part et d'autre des raglans). Quelques rangs raccourcis toutes les 5 m au niveau des manches et du dos.

Aucune difficulté, juste du bottom-up au lieu de top-down.

 

J'adore le rendu de ce mélange de laine... Il n'y a pas à dire: je suis pour le mariage des fils (et puis, pour ce mariage-là, pas besoin de s'habiller!)

 

Conclusion :

Utiliser plusieurs fils (et surtout marier un fil de laine ou d'alpaga et un fil de superkid mohair) apporte un gros plus au tricot.

 

Il n'y a que des avantages:

- on gagne en douceur, surtout si la laine de base "grattouille" un peu, comme ici,

- on gagne en taille d'aiguilles (on peut monter d'une bonne taille, voire une et demie),

- on gagne en fondu des couleurs et en subtilité des tons (car la subtilité est aussi nécessaire en tricot),

- on gagne en tenue du vêtement (en raison du nylon que contient toujours le superkid), et tout spécialement avec de l'alpaga qui, tricoté seul, a un peu tendance à "couler".

 

Bon, je n'ai rien inventé... c'est ce que propose depuis longtemps la Droguerie avec son mariage alpaga-Plumette...

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote