Articles avec #elle bricole tag

Publié le 18 Octobre 2020

Accessoiriste de... tricot !

Voilà un petit moment que j'avais envie de tester un petit accessoire de tricot que l'on rencontre souvent : le compte-rang chaînette.

Vous le savez, je suis, comme nous toutes, sujette à la distraction. Et parfois, si le film est bon, ou le podcast haletant, mes diminutions de manches (qui devraient être régulièrement espacées), ne le sont pas. Je viens encore d'en faire l'expérience sui le pull rouge de Simeon !

J'ai, bien sûr, un bon vieux comte-rangs à l'ancienne :

Le mien est celui qui ornait le bout des aiguilles (droites) de ma grand-mère. Mais, quand on tricote en rond, qu'en faire, où le mettre, comment s'en servir ? Et surtout, comment ne pas oublier de s'en servir ?

 

J'en ai  donc fabriqué un, et même deux (outre les six anneaux marqueurs pomme, rudimentaires mais efficaces) : un à 5 anneaux et un à 10 anneaux. On se sert du premier quand on doit faire des diminutions/augmentations espacées de moins de 5 rangs (j'ai pensé aux chaussettes ), de l'autre quand on doit faire des diminutions/augmentations espacées de  5 à 10 rangs. Et on pourrait même combiner les deux !

 

Le principe : sur le compte-rangs à 10 anneaux, le premier anneau est celui auquel est accrochée la chaînette à la perle, laquelle est amovible C'est celui à partir duquel on compte. Le dixième anneau est celui où il y a le poisson.

Imaginons : je dois faire des diminutions tous les 7 rangs. J'accroche la chaînette  au 7ème anneau à partir du premier. Au premier rang, mon aiguille est passée dans le premier anneau. Quand j'arrive au rang suivant, je passe l'aiguille dans l'anneau suivant. Et quand j'arrive à l'anneau qui a la chaînette, je fais mes diminutions.

On doit forcément à chaque rang sortir le compte-rangs de l'aiguille gauche  pour le faire glisser sur l'aiguille droite : il semble logique de croire que l'on pensera à l'avancer alors d'un anneau !

 

Bien sûr dans le bon sens.

 

A tester donc.

 

 

 

Non, la souris n'est pas étourdie, pas du tout, pas du tout, pas du tout... !

J'en rigole toute seule : j'ai fait un compte-rangs à 5 anneaux... qui en compte 6 !!! 

Si si, je viens de les compter...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0

Publié le 6 Octobre 2020

Vous connaissez la box Knitcrate ? J'avais reçu, comme beaucoup d'entre vous, un code qui m'avait permis de commander ma première box pour 5 €. Mais c'était AVANT. Avant le virus, avant le confinement, avant les fermetures de frontières.

En juin, ma box n'étant toujours pas arrivée, j'avais contacté l'équipe Knitcrate, qui m'avait suggéré d'attendre. J'ai attendu et, en juillet, j'ai reçu ma box. Suivie d'une autre quelques jours plus tard. Erreur ? Seconde expédition ? Vu le coût d'un renvoi outre-atlantique, j'ai gardé les quatre écheveaux !

 

Sauf que... les deux premiers ne me plaisaient pas :

Je les ai échangés depuis.

 

Sauf que... les deux suivants ne me plaisaient pas :

Je les ai donc teints.

 

Avec ce que j'avais sous la main : des colorants alimentaires Vahiné. J'avais deux petits tubes, un rouge et un bleu.

J'en ai mis un peu de chaque, la couleur ne prenait pas. J'en ai rajouté, la couleur ne prenait pas.

J'ai tout versé, et ouf, l'eau est devenue très sombre et la laine s'est teintée d'un coup. Après un bon petit bain, la couleur de la laine ne changeant plus, je l'ai sortie d'un bain encore très sombre (oh toute cette couleur perdue !)

Puis j'ai rincé, plusieurs fois, dont une avec du vinaigre pour fixer la couleur. L'eau restait teintée. Alors, j'ai cessé de rincer. On verra si la peau se teintera sous le tricot !!!

 

Et j'ai obtenu un rose, allez savoir pourquoi ! Normalement, du rouge et du bleu, ça doit donner du violet... Et, vu la couleur de l'eau, cela aurait dû donner un violet profond.

Mais non, un rose...

 

Une petite laine pâtissière

Un rose ancien, plutôt joli, et qui me plaît bien, ma fois !

 

Reste à savoir s'il le restera, rose...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0

Publié le 22 Décembre 2018

Bricolage du samedi :

Noël au WWF
Noël au WWF

Noël de féérie :

Noël au WWF
Noël au WWF
Noël au WWF
Noël au WWF
Noël au WWF
Noël au WWF

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0

Publié le 27 Octobre 2018

Le mini-thème du moment du KAL Culture de pelotes est "Fais-moi peur".

Les araignées ne me font pas peur - enfin, juste un peu, surtout les grosses noires poilues qui se glissent sous la porte de la trappe du vide sanitaire (peut-être que je ne vois pas les autres, myope comme je suis !).

Bon, je ne hurle pas, je ne grimpe  pas sur une chaise, mais j'ai quand même tendance à appeler Grand Chéri pour m'en débarrasser...

 

Alors, pourquoi pas une araignée pour accrocher dans la chambre où dorment les filles - une petite déco d'Halloween, quoi !

 

Mais une araignée élégante, colorée, chatoyante.

Je vous la présente - à plat :

L'araignée perlée (ou l'arachnoratage)

A plat, car suspendue, elle est pathétique !

Mon fil de fer est trop mou, mon système d'attache trop bancal  et les pattes pendent lamentablement. Un bel arachnoratage donc car, du coup, elle ressemble plus à une pieuvre qu'à une araignée !

 

 

Ceci dit, les pieuvres, j'aime pas trop non plus...

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0

Publié le 10 Août 2018

Adèle et Louison ont passé un moment à la maison. Le temps de leur apprendre à tresser un bracelet de survie avant qu'elles entreprennent leur long périple en combi vers la mer de l'ouest.

Casa soldait à 0,30 € des pochettes permettant de réaliser chacune deux bracelets. Une mamie prévoyante en achète plein (moi, j'en ai pris huit, deux de chaque mélange de couleurs) ! Les filles sont donc parties avec de quoi tresser 14 bracelets, outre les deux réalisés à la maison. Et de quoi occuper les heures de trajet !

 

Mais au fait, c'est quoi, un bracelet de survie ???

 C'est ça, au poignet d'Adèle :

Premières de cordées

C'est un tressage de cordelette (ou paracorde) qui permet de transporter facilement un long métrage de corde - utilisable aisément en cas de nécessité, genre, par exemple :

- transporter le petit bois pour allumer son feu,

- et capturer un lièvre pour le faire griller sur ledit feu,

- ou encore ligoter un serpent cobra menaçant,

- ou même, en cas de naufrage et si on en a plusieurs au poignet (ce qui sera le cas des filles) lier les planches d'un radeau...

 

Mais orner un poignet délicat, c'est aussi une nécessité, non ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0

Publié le 4 Avril 2017

A Créativa, j'avais rencontré une souris.

Puis un chat, un panda, un kangourou, un flamant rose. Et un canard.

 

Les voilà maintenant qui ornent mes tricots...

Ann[im]eaux marqueurs

Et si je retrouve le canard, ce n'est pas en sauce qu'il finira !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0

Publié le 21 Décembre 2016

Un petit coin polaire s'est installé - il me ravit, il est dans l'air du temps, celui de la magie de Noël.

Je suis impatiente de voir s"allumer des pétillements de joie dans les yeux des filles...

Noël se prépare
Noël se prépare
Noël se prépare
Noël se prépare

Et puis la pile des cadeaux grandit...
 

Noël se prépare

Pourtant, chez nous, pas d'escalade sur-consommatoire!

Chacun n'offre un cadeau qu'à une personne et une seule.

Un tirage au sort désigne les paires et nous nous donnons un plafond de prix. Nous avons adopté cette politique depuis quelques années, car, le budget cadeaux pouvant grimper dangereusement, toutes les bourses ne pouvaient suivre (Fils cadet vivait alors avec une simple bourse de thèse).

L'usage en est resté car il satisfait tout le monde :

- nul ne frise la ruine,

- il n'est pas nécessaire de se creuser la tête à trouver des idées pour tous,

- le cadeau offert est soigneusement choisi en fonction de son destinataire,

- nous ne croulons pas sous les gadgets inutiles, surtout Grand Chéri et moi - à notre âge, nous avons tout (ou presque !).

 

Les enfants ne sont pas concernés par ces règles du jeu, et j'en ai d'autorité exclu les cadeaux hand-made-by-me !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause, #elle bricole

Repost0

Publié le 8 Avril 2016

Quelques petits objets "hand made by me"

... des marqueurs smarties et d'autres, marins, que j'ai... perdus!

Posés sur le plateau pour la photo, pas retrouvés... sapristi, mais où sont-ils passés?

Aspirés?  C'est mon hypothèse...

Smarties tricotesques

Il y avait douze "smarties", partis chez des copines, six pour chacune.

 

Et, si les marqueurs marins réapparaissent (faut juste que j'aille fouiller dans la centrale d'aspiration, courage!), je les enverrai un jour à leur destinataire... sinon, j'en ferai d'autres!

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0

Publié le 1 Décembre 2015

"Montant" à Lyon, le week-end dernier, à l'occasion de vous-savez-quoi, nous avons emmené les calendriers de l'avent (précédemment garnis) pour Adèle et Louison.

A n'ouvrir que le 1er décembre, bien sûr.

 

Touché!
Touché!

Touché!

Et c'est à celui de sa soeur qu'elle s'attaque...

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole, #elle cause

Repost0

Publié le 11 Décembre 2014

Les quatre mains, ce sont celles d'Adèle et les miennes. Nous avons réalisé ces guirlandes à partir d'un kit quand elle est venue à la maison aux vacances de Toussaint. Je ne vous les avais pas montrée car elles sont longtemps restées en vrac sur le bureau.

Les voici accrochées sur le mur de la chambre des filles (qui était celle de leur papa en des temps lointains).

Je peux enfin vous les montrer - parce que je l'ai promis à Adèle... ("Dis, mamie, tu les mettras sur ton ordinateur?")

Cinq guirlandes à quatre mains

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Repost0