Publié le 19 Mai 2017

Nous voilà de nouveau sur le départ. C'est pour demain matin... Un voyage plutôt famille au début - direction Paris, puis la Normandie, et enfin la Bretagne. Notre retour est prévu avant les législatives - devoir citoyen oblige...

Grand Chéri participe début juin à Lorient, à une rencontre d'Urban sketchers (je traduis littéralement: dessinateurs urbains).

 

Je serai donc à Lorient du 2 au 5 juin, Monsieur arpentera le coin avec la nuée de croqueurs et autres dessinateurs qui s'abattront sur la ville. Et moi, je tricoterais bien volontiers en bonne compagnie.
 

Y a-t-il des tricoteuses à Lorient pour s'organiser

une petite rencontre de filophiles et tricopathes ?

 

Faites-moi signe, les filles... et communiquez-moi vos bonnes adresses lorientaises - afin que, livrée seule et sans défense aux griffes de la tentation, je puisse satisfaire mes tendances d'A.L.C. (acheteuse laineuse compulsive)

 

Inutile de vous dire que mon petit grand corbillon sera bien rempli: laines, aiguilles, crochets seront de la partie.

 

Une Ballade s'imposait bien sûr:

Ballade...

Laine: Ballade, laine teinte main par Heike.

Objectif: un châle bien enveloppant (elle sera accompagnée d'un alpaga bleu). J'ai déjà quelques petites idées en tête.

 

Des kilomètres de camion = des kilomètres de jersey endroit, qui me laisseront la tête dispo pour des échanges pertinents avec le conducteur. Et une longue veste me tiendra chaud l'hiver prochain (et remplira la case "Jamais sans mon gilet" du KAL des pelotes qui baguenaudent). Elle est d'ailleurs déjà sur mes aiguilles:

Ballade...

Modèle: veste Naïma (un modèle superbe d'Ankestrick)

Laine: Lima de Drops

 

Quelques pelotes de coton (pour un sac? un gilet bébé? un gilet fille?) et des chaussettes pour l'Homme (en cours) complèteront l'équipement. Plus... Au cas où...

 

Et zou, en route! Je file faire mes bagages...

 

Ballade...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bouge

Publié le 19 Mai 2017

Je vous ai promis des photos du châle Diamant bleu lavé bloqué. Les voici, avant que le châle ne soit empaqueté et offert à sa destinataire...

Bleu bleu bleu encore!
Bleu bleu bleu encore!
Bleu bleu bleu encore!

Il est aussi beau sur l'envers que sur l'endroit...

Bleu bleu bleu encore!

 

D'ailleurs, quel est l'envers, quel est l'endroit?

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 15 Mai 2017

J'ai fini mon Lithos (modèle de Letipanda) en descendant sur la côte (celle d'azur) mardi dernier. J'ai aussitôt fait les photos mais n'ai pu les envoyer à Mélina que le 12, soit le dernier jour du test, faute d'internet avant... C'était donc ric-rac !

Lithos, ça veut dire pierre en grec. Et le projet s'appelait Diamant.

 

Mon diamant à moi est bleu. Bien plus bleu que la mer, qui était aussi grise que le ciel.  Et il a des brillances de gemme, dues au lurex Libellule qui l'éclabousse de lumière - on le voit un peu sur la troisième photo.

 

Il n'est pas bloqué, bien sûr.

Les photos sont nulles, bien sûr.

Mais le châle est beau beau beau beau...

 


 

Grande bleue et diamant bleu
Grande bleue et diamant bleu
Grande bleue et diamant bleu

Modèle: Lithos de Letipanda

Laines: un fil de Holstgarn coast colotris Kingfisher + un fil de mohair et soie + un fil de lurex coloris Libellule de BDF.

Aiguilles: n° 6

 

A bientôt pour des photos de mon Diamant bleu bloqué...

 

Oui, la mer est de travers (mais c'est normal, la surface de la terre est courbe et j'étais justement pile à l'endroit de la courbure de la terre!).

 

 

Publié le 8 Mai 2017

Le Braidsmaid * d'Adèle est terminé.

 

Trop tard pour recouvrir à Bormes ses épaules emmistralées, mais prêt pour les froidures hivernales - ou simplement pour les petits coups de frais des soirées bretonnes l'été prochain.

Encore que mes origines armoricaines me poussent à affirmer que nos brises marines sont bien plus tendres que le méridional glacial mistral (pas gagnant... à la comparaison !)

Honneur à demoiselle Adèle
Honneur à demoiselle Adèle
Honneur à demoiselle Adèle

N'ayant pas trouvé la laine idoine, malgré mes recherches et appels à l'aide, j'ai choisi de le terminer avec le fil Népal de Drops et ça se voit. Sauf si on cache l'extrémité sous le châle.

 

Le passage de Fils aîné ce soir à la maison m'a décidée à le finir pour qu'il puisse l'emmener. Je reverrai la question plus tard si cela ne convient pas à ma puce...

 

* (traduction braidsmaid = demoiselle d'honneur)

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 6 Mai 2017

Je n'ose même plus prononcer le mot ! A croire que je ne sais plus faire que cela...

 

Voici les deux dernières (trois avec la toute-petite) :

Poch***

Ce sont des cadeaux: un pour ma swappée canadienne dans le cadre du swap franco-canadien (et réciproquement) du groupe Ravelry "Les bas du fleuve", l'autre pour mon amie M. qui fête ses ...ante ans.

 

Va aussi falloir que je dresse une liste des gens à qui j'ai déjà offert une poch**** !

 

Question tricot, que je vous rassure: les deux en-cours sont toujours en panne (de laine, c'est pas ma faute). Quant au knit-test pour Mélina, il avance, il avance... pas aussi vite que je le voudrais, mais il avance et promet d'être joli comme tout !

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 4 Mai 2017

En quoi les extrêmes droites et leurs ami-e-s proches se sont opposées et s'opposent encore aux droits des femmes., malgré les discours.
 
De nombreux décryptages sont disponibles ici (une vraie mine d'informations !) et là notre décryptage du programme de Mme Le Pen.
 

Que fait le FN quand il est au pouvoir ?

  • il supprime les subventions du Secours Populaire, comme à Hayange, alors que le Secours Populaire vient en aide aux personnes précaires, parmi lesquels de nombreuses femmes élevant seules leur(s) enfant(s) ;

  • il supprime la gratuité de la cantine pour les enfants issus de familles pauvres, comme au Pontet. Nous rappelons encore une fois que ces familles pauvres sont souvent des familles monoparentales, composées dans 85% des cas de femmes seules avec leur(s) enfant(s) ;

  • il vote contre le droit d’avorter, au Parlement européen, à plusieurs reprises, sommant même, comme l’a fait Marie-Christine Arnautu, eurodéputée FN, de faire de la réduction du nombre d’avortements un enjeu de santé publique ;

  • il vote contre le droit des femmes à travailler dans les mêmes conditions que les hommes, en expliquant entre les lignes que la place des femmes est au foyer avec leurs enfants (rapport Tarabella, Parlement européen, 2015) ;

  • il s’oppose à la lutte contre les violences masculines, parmi lesquelles le système prostitueur, puisque les député.e.s FN ont voté contre la loi du 14 avril 2016 ;

  • il tente de supprimer les subventions accordées aux associations féministes qui oeuvrent au quotidien, comme à travers cet amendement déposé (puis retiré) par Wallerand de Saint-Just, au budget de la région Île-de-France ;

  • il vote tout simplement contre l’égalité femmes-hommes, puisque les parlementaires FN se sont opposé.e.s à la loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

 

(article repris du site "Osez le féminisme")

Les droits des femmes seraient menacés...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle lutte

Publié le 3 Mai 2017

Le mojo du tricot semble m'avoir désertée (je rassure quand même Mélina, je suis sortie du marasme et j'ai aligné cinq motifs).

 

Et puis, ces jours-ci, je me suis occupée du renouvellement des abonnements que nous offrons aux filles pour leurs anniversaires. Pour Adèle, c'est Astrapi, pour Louison, c'est J'aime lire et pour Anaïs, qui aura 2 ans en juin, ce sera Popi.

Deux ans, en juin ? Mais c'est qu'il faut que j'y pense ! Nous allons repartir bientôt pour un périple en combi, et nous ne serons sans doute pas revenus avant les législatives, trop tard  pour que le cadeau arrive dans les temps...

 

Enervement et déprime ont cédé le pas devant l'urgence.

J'ai donc tenté de me remettre à ma MAC et j'ai cousu un petit cadeau mamie-made pour ma pucette : un petit "chez-elle" pimpant et coloré...

Tentative
Tentative
Tentative

La tente était vendue par Marèse, du temps où le magasin d'usine n'avait pas encore fermé. L'ancienne toile (de nylon) m'a servi de patron et j'ai habillé la structure avec des tissus du stock. Au sol, une fausse fourrure pour le confort et la chaleur.

Et pour encore plus de confort, il y aura des coussins. Il me reste à en coudre les housses dans les mêmes tissus (ou d'autres!).

 

Le colis va pouvoir partir.

 

Et nous aussi, dès la semaine prochaine normalement (sauf si le temps continue à se montrer aussi maussade et inclément qu'il l'est ! Je l'ai déjà dit à Grand Chéri, que le combi sous la pluie, c'est pas mon truc...)

 

Et Anaïs aura son cadeau en temps et en heure...

 

 

 

Et le mojo de la couture était avec moi, si celui du tricot fait défaut.

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud