elle partage

Publié le 30 Avril 2022

Décidément, la souris ne lâche pas prise ! La lutte continue pied à pied contre le contiguous... Ce dernier a vaillamment résisté mais semble avoir perdu pied. 

En ce moment, la souris veut des manches montées, mais elle ne veut pas les coudre. Et elle veut tricoter en top-down ! La solution : la méthode  contiguous. Connaissez-vous cette méthode qui a été mise au point par Susie Myers et qui est reprise dans de plus en plus de designs de pulls ou de gilets ?

Alors la souris, qui a du temps (et des laines), s'est mise à potasser et à chercher sur le net et elle partage avec vous ses trouvailles :

- la page de Susie Myers ici sur Ravelry, où vous pouvez télécharger la méthode (il y a une version française.

- le forum Contiguous de Ravelry (en anglais, mais il y a des pages lisibles comme celle-ci sur les augmentations d'épaules)

- le blog de Systèmeb où vous trouverez beaucoup d'informations et conseils.

- une vidéo en italien (mais il suffit de regarder pour comprendre) sur les augmentations d'épaule

 

En ce moment, la souris a deux projets qui utilisent la méthode contiguous : un top en coton et un gros gilet en mohair.

Voici l'épaule du gilet :

Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !
Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !

On voit bien la ligne d'épaule formée par une maille. C'est de part et d'autre de cette maille que l'on fait une augmentation et ceci à chaque rang.

Après avoir atteint une certaine longueur, on  réalise les augmentations pour créer les manches en cessant d'augmenter le corps. On voit les épaules se dessiner :

Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !

Vous remarquez la petite bosse que forme la tête de manche ? Cela vient de la manière dont a été réalisée la tête de manche. En effet, quand on a terminé la ligne d'épaule, on commence les augmentations de part et d'autre d'une section "plate". Ici, le "plat" d'épaule est de 5 mailles seulement, donc pas assez important (il en aurait fallu environ une dizaine).

Bon, la souris n'a pas corrigé : elle s'accommodera d'épaules athlétiques !

 

Mais on peut corriger ce problème : il n'apparaît pas​​​​sur le top en coton, car les augmentations d'épaule sont faites de part et d'autre d'une section d'une quinzaine de mailles. Quant on commence les augmentations qui forment la manche, on a déjà le "plat" d'épaule !

Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !

Décidément, le contiguous, c'est vraiment une méthode sympa... 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0

Publié le 28 Mars 2022

J'ai eu plusieurs demandes concernant mon châle mosaïque...

 

J'ai donc rédigé un tuto, que je partage sur Ravelry !

Le tuto du châle Mousaic

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage

Repost0

Publié le 16 Février 2022

La souris va se faire fille pour un petit séjour parisien, puis grand-mère pour un séjour ski des Lyonnaises. Et ensuite Anaïs va venir pour la première fois en vacances seule (une semaine toute seule, sans les petits frères, quelle joie et quelle fierté !). Hélas, les vacances suisses commencent lorsque celles des filles finissent, elle ne verra donc pas ses cousines, quelle déception  !

La prochaine quinzaine sera très occupée, je doute d'être aussi productive que ces derniers temps, et je ne sais pas si je pourrai faire un tour ici.

En attendant, je vous remercie pour tous les commentaires sur le Sac Idéal (je n'ai pas trouvé le temps de répondre !) et je vous remets ici en photos le tuto du calcul des rangs raccourcis que beaucoup n'ont pas vu.

Suite à une erreur de manip, le lien vers l'article débouchait sur une page vide. Et sur Ravelry, il a été refusé comme modèle, car il ne s'agissait pas d'un modèle, mais d'un tutoriel général. J'ai donc reposté un article sur le blog et je l'ai mis dans ma page projets sur Ravelry.

 

Le voici : 

Le tuto du calcul des rangs raccourcis d'encolure est ici !
Le tuto du calcul des rangs raccourcis d'encolure est ici !
Le tuto du calcul des rangs raccourcis d'encolure est ici !
Le tuto du calcul des rangs raccourcis d'encolure est ici !

(Pour télécharger les trois pages, clic droit sur les trois images, et "enregistrer l'image")

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage

Repost0

Publié le 11 Février 2022

Attention, lectrice ou lecteur que la science mathématique rebute, fuyez ce post éminemment technique où la souris, en mathématicienne experte, vous livre le résultat de ses recherches approfondies et de ses savants calculs concernant la création de rangs raccourcis.

 

Les rangs raccourcis permettent de réhausser l'encolure dos d'un pull ou d'un gilet tricoté en rond sur des aiguilles circulaires. Sans ces rangs raccourcis, l'encolure dos et l'encolure devant seraient de la même hauteur. Ceci passe sans problème lorsque l'encolure est large, le dos est alors décolleté et le devant l'est assez pour ne pas cisailler le cou. mais pour un ras-de-cou, le devant monte trop haut ou le pull se déporte vers l'avant et le dos remonte.

Je ne vais pas expliquer la technique des rangs raccourcis (il y a plein de tutos pour cela). Pour ma part, j'utilise la technique des mailles jumelles : c'est celle que je maîtrise. Mais toute autre méthode (wrap & turn, german short rows...) fonctionne.

 

On y va pour la partie technique ?

La méthode de la souris

Pour calculer mes rangs raccourcis, j'utilise une recette simple : je monte l'encolure et je tricote le nombre de rangs de côtes que je souhaite (ou pas si je ne veux pas de côtes, dans ce cas, je tricote un rang après le rang de montage !). Je place un marqueur de début de rang qui correspond au milieu de l'encolure dos.

Je divise par 5 le nombre de mailles de l'encolure. J'obtiens un nombre de mailles.

Ce nombre est :

1) le nombre de mailles sur lesquelles je vais commencer mes RR

2) le nombre de mailles sur lesquelles je vais répartir mes RR. Je veux remonter mon encolure dos de R rangs (en général 8 à 12, toujours un nombre pair pour la symétrie) - donc R /2 de chaque côté (4 à 6 en ce qui me concerne). L'écart entre les mailles jumelles sera de

X = N / (R / 2) - 1

Pourquoi -1 ? Parce qu'il s'agit d'intervalles.

2) le nombre de mailles qui resteront sur l'encolure devant et où doivent s'arrêter les RR.

Si vous n'obtenez pas un chiffre rond, vous pouvez arrondir et empiéter sur les mailles du dos et sur celles du devant.

Attention : la partie plate de l'encolure devant ne doit pas descendre en-dessous du 1/6 des mailles de l'encolure.

 

Ce n'est pas tout à fait clair ?

Place aux explications approfondies !

RR1 (sur l'endroit du travail) : tricoter jusqu'à N mailles, faire la maille jumelle sur la maille suivante

RR1 (sur l'envers du travail) : tricoter sur ces N mailles, glisser le marqueur, tricoter à nouveau N mailles, faire la maille jumelle sur la maille suivante

fin du RR1 et début du RR2 (sur l'endroit) : tricoter jusqu'à la première maille jumelle, la tricoter, tricoter X mailles, faire une maille jumelle sur la maille suivante,

RR2 (sur l'envers) : tricoter jusqu'à la première maille jumelle, la tricoter, tricoter X mailles, faire une maille jumelle sur la maille suivante...

Continuer ainsi jusqu'au nombre souhaité R de rangs du dos. Il doit rester N mailles non tricotées sur le devant de l'encolure.

Continuer ensuite en rond sur l'endroit en reprenant au passage les deux mailles jumelles qu'il reste.

 

Ce n'est toujours pas explicite ?

Place à un exemple !

Prenons un exemple : je monte 100 mailles.

N = 100 / 5 = 20

Je veux remonter l'encolure dos de 10 rangs. Mes RR seront donc espacés de

X = N / (R / 2)  - 1

soit : X = 20 / (10 / 2) - 1) = 20 / 4 = 5 mailles.

Premier RR : je tricote sur l'endroit 20 mailles, je fais la maille jumelle sur la maille suivante, je reviens à l'envers sur 40 mailles, je fais la maille jumelle sur la maille suivante, je tricote 20 m à l'endroit

Deuxième RR : je continue à l'endroit sur 20 m, je tricote la maille jumelle, je tricote 4 m et je fais la maille jumelle sur la 5ème maille, je tricote sur l'envers jusqu'à la maille jumelle du RR1, je la tricote, je tricoter 4 m et je fais la maille jumelle sur la 5ème maille, je reviens à l'envers sur 25 mailles...

Au retour sur l'endroit du RR5, il reste 20 mailles sur le milieu devant. Je reprends alors le tricot en circulaire. 

 

Vous n'avez toujours pas suivi ?

Place au schéma !

Comment calculer les rangs raccourcis d'encolure ?

(Vous pouvez enregistrer l'image en faisant un clic droit !)

 

Cette méthode présente un avantage sur beaucoup d'autres techniques : les mailles jumelles sont relevées sur le même rang - qui est celui juste après les côtes (ou le rang de montage, ou tout autre début de tricot). Elles sont donc très peu visibles, en tout cas beaucoup moins visibles (dans mon cas !) que lorsqu'elles se présentent au milieu du travail.

 

Vous avez été jusqu'au bout de l'article ? Eh bien, bravo ! La souris vous félicite pour votre persévérance... et vous suggère de tester vos connaissances. 

Petit exercice d'application :

"L'encolure d'un Yoke 120 est de 120 mailles. L'écart entre le dos et le devant doit être de 10 rangs. Quelles sont les valeurs de R, N et X ?"

 

 

Edit : (Vous pouvez maintenant télécharger le tuto ICI sur Ravelry)

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage

Repost0

Publié le 2 Février 2022

Vous en avez entendu parler de ce  fil de "mohair brossé" que j'avais trouvé à la filature du Valgaudemar lors de la virée avec Sabine, du podcast "Le fil du grand parc" - voici des mois que je veoulais le tricoter.

Une semaine "at home" car j'étais cas contact m'a permis de le transformer en un pull doudou bien chaud :

Le bel électrique

Je voulais du jacquard, un peu. Je voulais un pull raglan, parce que c'est simple à construire. mais le raglan et le jacquard, c'est compliqué parce que les dessins sont forcément modifiés par les augmentations de raglan. Le jacquard s'entend mieux avec le yoke.

Qu'à cela ne tienne ; je vais donc faire un yoke ET un raglan : yoke sur le jacquard, raglan ensuite !

Le bel électrique

Cela mérite quelques explications : 

- J'ai mixé mes deux recettes, celle du Yoke 120 et celle du raglan (vous pouvez les télécharger ici et ici, toutes deux sont gratuites).

- Je tricotais avec des aiguilles n° 5. Je n'ai pas monté 120 mailles, ce qui eût donné un pull trop échancré, mais seulement 90.

- Ma grille toute simple de pastilles en jacquard se tricotait sur 6 mailles et 5 rangs + 1 rang au-dessus et un au-dessous - soit 7 rangs. En construction raglan, 7 rangs correspondent à 4 sets d'augmentations (aux rangs 1, 3, 5 et 7) soit à 4 x 8 augmentations (soit 32 augmentations).

J'ai donc monté et tricoté mes côtes sur 90 mailles aux aiguilles n° 4, puis fait 32 augmentations au premier rang de jersey, toujours aux aiguilles n° 4. J'ai alors fait aux aiguilles n° 5, les 7 rangs de jacquard et j'ai poursuivi en raglan (avec quelques rangs raccourcis pour remonter l'encolure dos.) 

Elémentaire donc !!! 

J'ai fait la séparation corps-manches lorsque les manches faisaient 50 mailles (je n'ai pas compté les mailles du corps). J'ai ajouté 5 mailles sous les bras. Le corps est tricoté droit. Pour les manches, j'ai fait 3 sets de diminutions, ce qui les ramenait à 50 mailles et je les ai tricotées droites. Au poignet, j'ai tricoté 2 mailles ensemble pour faire les côtes sur 26 mailles.

J'aime bien ces manches bouffantes, et c'est très confortable. 

 

Et qu'est-ce que j'aime ce bleu électrique !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0

Publié le 12 Janvier 2022

La souris sort de son lit...

2021 s'est fini en beauté : ma mère, sitôt arrivée, a eu une gastro-entérite carabinée - l'idéal pour une personne de 93 ans en traitement chimio. Elle a perdu 4 kilos en 4 jours !

Elle avait auparavant suffisamment la forme pour venir passer les fêtes en famille, d'abord en Bourgogne puis chez nous. Nous avons eu très peur, et nous sommes sentis très désemparés - d'autant qu'aucun médecin n'a pu se déplacer : le répondeur de SOS médecine nous informait qu'ils ne pouvaient plus assurer de visites, je n'ai eu le médecin du SAMU qu'au téléphone après 2 h 16 de mise en attente sur disque... Nous avons hésité à aller aux urgences submergées de ces de Covid et craint qu'elle n'y passe des heures avant d'être prise en charge, tout en y récupérant un virus ultra-contagieux. Mais ma mère est un roc : elle s'est remise sur pied, et la voilà rentrée à Paris, avec l'aide sur place de mon neveu.

Quant à 2022, ça a mal commencé : aucune raison que j'échappe au virus peu amène de la gastro ! Toute la famille y est passée...

 

Bref, j'émerge : ma maison a retrouvé son calme... et son ordre ! 10 personnes, deux gastros... il y avait à faire, et c'est fait ! Comme dit mon Grand Chéri, "ça ne pouvait pas attendre"...

 

C'est un peu tard, mais je vous souhaite donc une

BoNnE aNnéE cRéaTivE !

et surtout pleine d'amour...

La souris émerge

Peu de créations ces derniers temps, vous vous en doutez. Néanmoins, j'ai eu le temps de rajouter aux pulls de mes petits-enfants un ensemble col-bonnet pour Anaïs...

Essayé et adopté !

La souris émerge

Laine : Big delight de Drops

Aiguilles : n° 5,5

Explications : col 76 m et point de godron sur 3 rangs et non 2 - bonnet côtes aux aiguilles n° 4 sur 72 m, puis jersey aux aiguilles 5,5  jusqu'à 20 cm de hauteur, et diminutions tous les 2 rangs d'une maille toutes les 12, puis 11, puis 10, puis 9 m jusqu'à avoir 18, passer la laine dans les 18 mailles restantes et serrer.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause, #elle partage, #elle tricote

Repost0

Publié le 5 Novembre 2021

La souris est flemmarde. Surtout pour tricoter les manches. Donc beaucoup de ses pulls tricotés découvrent les poignets.

La souris est radine (ou sous-estimerait-elle ses mensurations ?). Elle achète souvent des coupons de tissu qui s'avèrent un peu justes. D'où des hauts aux manches trois quarts.  

La solution : les chauffe-poignets ! 

En outre, c'est un petit projet vite fait - ça fera du bien après les projets précédents qui ont tant duré...

Voici donc le premier tombé de mes aiguilles (rassurez-vous : ayant deux mains et donc deux poignets, j'en ai tricoté un second !!!) :

Chaud les mains !

En voici la grille...

Chaud les mains !

... qui mérite quelques explications :

  • Les chauffe-poignets ont été réalisés en laine DK tricotée (serré) aux aiguilles n° 3.
  • Ils ont été tricotés en magic loop (mais peuvent être réalisés sur quatre aiguilles ou sur une aiguille courte)
  • Ils sont tricotés sur 44 mailles en bas, puis 42 mailles, et enfin 40 mailles en haut. En effet, deux diminutions ont été réalisées à deux reprises en tricotant deux mailles ensemble : les zones en noir correspondent aux mailles supprimées, il ne faut donc pas en tenir compte.- La première partie (violet-vert) est réalisée en côtes bicolores (mailles envers en violet)
  • Les tresses estoniennes ont été tricotées selon ce tutoriel vidéo

 

 

Bon tricot !

 

Et moi, je file préparer ma valise pour une semaine : une fête de famille à Paris et ... oh, joie, oh allégresse, quatre jours avec les tricopines du groupe Tricot & Co.

 

Vous imaginez : quatre jours ! Pas d'intendance, pas d'obligations, juste des filles et des fils...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage, #elle tricote

Repost0

Publié le 30 Octobre 2021

Pourquoi se priver de la suavité du rose dans sa garde-robe ? 

Pourquoi éviter la délicatesse d'une dentelle aérienne sur son pull-over ?

Pourquoi rater la caresse vaporeuse d'un fil mohair tout contre la peau ? 

Et pourquoi ne pas choisir de mêler les trois dans un pull rose pâle mousseux, aéré et un tantinet rétro ? 

Toudou rose bonbon

Modèle : maison (mon tuto du raglan, suivi aléatoirement)

Laine : un fil d'alpaga teint à la main Artesano = un fil de mohair et soie Kidsilk de Drops

Aiguilles: n° 4

 

J'ai beaucoup tergiversé, calculé, hésité et douté. J'ai dû mal calculer (une fois de plus) et mon encolure dos état beaucoup trop large. Et celle de devant trop creusée. Mais l'icord très serré a corrigé ce défaut. Je vous le dis le tricot, c'est généreux : ça pardonne beaucoup de choses et ça s'adapte !

La dentelle m'a donné bien du fil à retordre. Mais le jeu en valait la chandelle ! Je l'aime bien, cette dentelle qui donne au pull un petit côté années 30. En voici la grille :

Toudou rose bonbon

Je voulais une dentelle florale, elle ne l'est pas tant que je le souhaitais et que d'autres le sont. Des designeuses connues ont créé des dentelles beaucoup plus florales que la mienne ! Ainsi celle du pull Magnolia (dont j'avais oublié le nom, merci aux copines de me l'avoir rappelé !). Mais ma grille est offerte !!!

Je vous suggère, si vous voulez l'utiliser, d'espacer les motifs de plus d'une maille : c'est l'espacement que j'ai choisi et les motifs se confondent (et c'est dommage !)

 

Je crois bien que c'est le plus joli pull que je me soies tricoté, du moins celui qui me va le mieux... 

Même Grand Chéri le trouve remarquablement seyant (et me l'a dit !).

Certes il m'a fait souffrir (le pull, hein, pas Grand Chéri !), mais...

... que je l'aime, ce pull ! 

 

Bon, Grand Chéri aussi...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage, #elle tricote

Repost0

Publié le 1 Août 2021

Après lavage (un bon trempage, et de nombreux rinçages car il déteignait beaucoup), après repassage (un repassage un peu costaud, en étirant bien), après essayage...

... eh bien, je retire tout ce que j'ai dit dans le post précédent.

Mon top est trop top !

Il s'est allongé (de près de 5 cm !) et élargi (presque autant) - mais c'est parfait, je le trouvais un peu étriqué !

Le fil s'est énormément adouci, le contact reste un peu sec, mais agréable, c'est très léger... Je suis réconciliée avec la Soft silk, mais je maintiens qu'elle ne m'a pas été agréable à tricoter.

Et puis le drapé est superbe, joliment fluide.

Retour sur le top noir trop top
Retour sur le top noir trop top
Retour sur le top noir trop top

On ne voit toujours presque pas la brillance du fil Lurex - j'ai eu raison de ne pas persévérer et de l'abandonner.

Par contre, les rangées de mailles glissées sont bien visibles et animent la surface de noir (l'effet Soulages !) et les plumes de la dentelle sont là peu ou prou.

 

Je l'adore, je l'adore, je l'adore...

 

 

Allez, une partie techique s'il vous inspire ! 

Il est tricoté en circulaire à partir du bas, avec des aiguilles 3,5 (échantillon bloqué de 20m pour 10 cm). 

- Le corps

Je suis partie sur 260 mailles (soit 26 motifs de dentelle). J'ai commencé par 4 rangs mousse, la dentelle (répétée deux fois sur le bas, une fois sur les manches), puis 4 rangs mousse et ensuite jersey endroit avec une maille glissée toutes les 10 mailles (dans l'axe donné par les doubles diminutions de la dentelle). Au dernier rang j'ai arrêté 10 mailles (dessous de bras).

- les manches

J'ai monté 60 mailles (6 motifs) et tricoté comme le bas du corps avec juste une répétition de la dentelle. Au dernier rang de point mousse, j'ai arrêté 10 mailles (dessous de bras). 

- jonction corps manches

J'ai repris les 120 mailles du devant, les 50 mailles d'une manche, les 120 mailles du dos, les 50 mailles  de l'autre manche . Cela serre aux entournures, mais je préférais ne pas avoir des manches trop larges. J'avais oublié de tenir compte du manque d'élasticité du fil lurex. Les manches sont donc un peu étroites et j'ai dû faire beaucoup moins de diminutions de raglan côté manche que côté corps. Le rythme était un peu aléatoire mais le tricot est un art qui permet l'approximation !!!

Et ça passe, et même plutôt bien.

- J'ai entamé le V d'encolure lorsque j'ai monté les mailles des manches. J'ai donc tricoté en allers-retours à partir de ce moment. Voici comment j'ai fait la bordure d'encolure :

rg de diminution (sur l'endroit de l'ouvrage) : 1 m glissée, 1 m end, 1 m env, ssk (.....jusqu'à 5 m avant la fin du rang) 2 m ens, 1 m env, 2 m end

rg suivant : commencer par une maille glissée à l'envers pour conserver l'effet de chaînette

On a donc un effet de bordure qui roulotte un peu sans avoir à faire d'i-cord. 

Pour finir, voici la grille dentelle que j'ai utilisée :

Les symboles sont ceux couramment utilisés.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0

Publié le 1 Février 2021

Eh oui, la souris s'inspire de modèles vieillots. Même pas peur !

Faut vous dire qu'elle est plongée dans la relecture de sa pile de 100 Idées (dont elle a conservé tous les numéros - sauf le n° 1 qu'elle n'avait pas acheté et un autre qu'elle avait prêté et qui n'est pas revenu, malédiction sur l'indélicate jusqu'à la septième génération !  #pastoucheàmes100Idées).

Faut vous dire que relire ses 100 Idées, c'est un sport auquel la souris doit se livrer à peu près une fois par an.

Faut vous dire qu'à chaque relecture, elle s'extasie "Qu'est-ce que c'était créatif !", "Oh, que c'était coloré" (ou moderne, ou inventif ou...). Demandez donc à Grand Chéri ce qu'il pense des petits cris de joie qui résonnent dans l'atelier ! Son commentaire, en général, est du genre "Mais ça fait au moins vingt fois que tu me montres ça !"

Cette fois, la souris a décidé de tricoter un modèle qu'elle a eu envie au moins vingt fois de réaliser :

un béret de 44 ans !

Tricot vieillot !

Eh oui, ce modèle figurait dans le n° 47, datant de septembre 1977.

Vous remarquerez que les explications sont succinctes : on ne s'embarrassait pas d'indications de métrage des pelotes, ni d'échantillon, et on vous disait "faites 14 diminutions" mais sans expliciter ni où ni quand !

La souris a dont choisi une pelote de mohair vintage de Phiphi - qui devait avoir à peu près la grosseur du fil Anny Blatt du modèle (merci Ravelry), les aiguilles indiquées et hop ! voici

un béret de 44 ans tout neuf !

Tricot vieillot !

L'est pas beau, avec sa petite "queue" surnuméraire (ça, c'est la touche miclasouris !)

Tricot vieillot !

Ou bien une réminiscence de la ventouse des kodakettes (ces petits personnages des géniales campagnes publicitaires Kodak de Jean-Paul Goude) ?

Tricot vieillot !
Tricot vieillot !

Edit à 19 h : j'ai suivi le conseil avisé de Martichat... et j'ai trouvé mon numéro 59 pour un prix tout à fait raisonnable. Le numéro 1 est, semble-t-il, collector - et donc rare, et sans doute plus cher. Merci Martine !

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0