Publié le 28 Avril 2019

Je suis rentrée jeudi soir de Paris, laissant ma maman, qui va mieux. Très enrhumée, je comptais sur une bonne grosse journée de fiesta hier pour me soigner par l'amitié, la danse, la bombance, la joie... Après tout, c'est un traitement comme un autre, non ?, et, en tout cas ça ne pouvait pas me faire de mal !

L'efficacité est néanmoins réduite, j'ai aujourd'hui une belle sinusite... et bien peu d'énergie pour mettre en route les envies créatives qui me sont venues durant ces quinze jours loin de mon atelier. A se demander si l'écoulement nasal ne provoquerait pas la fuite des idées...

 

Bon, trève de confidences... alors qu'ai-je fait ces derniers temps ?
J'ai produit un châle (moins les 20 derniers centimètres de bordure en icord) que je ne vous montrerai pas. Il est destiné à réchauffer les épaules de ma mother et est resté à Paris. Je remonte dans quinze jours et le finirai alors.

Me voilà donc sans en-cours tricot. Enfin, si, depuis deux heures, j'en ai un nouveau :

Retour tout mou

Cela ressemble au bas d'un top. Normal, c'en est un. Mais pourquoi diantre l'ai-je commencé par le bas et en jersey ? Le doute m'ayant saisie, voilà mon ouvrage en plan : défais-je ? refais-je ?

 

Devant un tel constat d'indécision, je me suis collée à un exercice simplissime : la broderie - je vous avertis : la broderie sans ambition, juste une aiguillée de fil et un motif dénué de toute imagination.

Retour tout mou

J'ai juste changé la couverture d'un petit carnet publicitaire...

 

Je sais, c'est assez pathétique comme contenu éditorial...

Mais je vais me rattraper en vous montrant mes achats à la Knit eat. J'y suis allée le samedi matin en fin de matinée, après des déboires (genre bus pris dans le mauvais sens, arrêt de bus loupé et marche à pied). Dans des plutôt petites salles, les stands étaient collés-serrés et la foule envahissait les allées, rendant difficile l'accès aux écheveaux. J'avais un budget limité  à 60€ - ce qui fait bien peu dans un endroit où les écheveaux sont rarement à moins de 20 € et peuvent atteindre 28 € !

J'avais depuis longtemps flashé sur les teintures végétales de Nathalie de ByNight, et, en particulier sur sa laine Rainbow, une superbe tweedée multicolore:

laine Rainbow au naturel

laine Rainbow au naturel

Les couleurs de Nathalie sont superbes, mais, teinte, la Rainbow se prend 10 € ! Non que je trouve que le travail de Nathalie ne les vaut pas.  Mais mes moyens me permettaient d'acheter soit deux écheveaux de laine teinte soit quatre de non-teinte. J'ai choisi la quantité pull... et la laine naturelle !

Et zou ! Un stand et le budget était mangé.

 

J'ai cependant poursuivi mon chemin et, illico, ceci me tombe sous les yeux :

minis sparkles d'El Robledal de la Santa

minis sparkles d'El Robledal de la Santa

Des couleurs qui piquent les yeux et qui sont assorties aux noppes de la Rainbow. Dans mon panier !

Deuxième stand et voilà le budget dépassé...

 

Heureusement, je devais repartir car, l'après-midi, j'étais inscrite à la promenade guidée, quelques kilomètres à pied dans Lyon (de la Croix-Rousse aux Confluences !). Je n'ai donc remis les pieds au salon que vers 17 h, les jambes en compote. Je me suis juste assise avec les copines pour papoter, sans aggraver l'état de mon porte-monnaie.

Et le lendemain, j'ai choisi sagement de faire la visite du Musée des tissus et une tournée des Ateliers d'art (qui étaient ouverts ce dimanche-là), avec mon fils, mes petites-filles et leur maman.

 

Et de ne pas retourner à la Knit eat !

Bref, je n'y ai fait que deux passages éclair, le même jour, et visité que deux stands - alors que j'avais réservé pour les deux jours !

Bon à savoir pour l'an prochain...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle brode, #elle tricote, #elle cause

Repost0

Publié le 18 Avril 2019

Vous vous étonnez peut-être de mon absence ici. Je vous ai quitté(e)s lyonnaise, et me voici parisienne depuis un certain temps, ma maman ayant été hospitalisée d'urgence. Elle est rentrée chez elle hier, mais je resterai parisienne encore un moment.

 

Loin de mon atelier, mais munie de mes aiguilles et de mon ouvrage. Je reviendra sans doute vous montrer mon travail !

 

A bientôt !

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bouge

Repost0

Publié le 4 Avril 2019

Noooon !

Pas elle ! Pas la neige ! Au secours, elle a bloqué mon velux, mon atelier est dans la semi-obscurité... alors que dimanche, je me prélassais au soleil dans une chaise longue... La météo est bien versatile !

 

Bon, cela n'a pas que des désavantages, on retrouve le cocooning et le tricot-canap'.

 

Dans mon dernier épisode de podcast, je vous montrais mes projets. Eh bien, tout a changé. Je suis aussi versatile que la météo !

 

J'ai repris les thèmes du KAL Battle d'aiguilles, j'en ai fait six. et j'ai trouvé ce qur j'allais faire pour deux d'entre eux.

Pour le projet patchwork, j'ai dessiné mon pull - à réaliser dans les pelotes de Linarte achetées lors de la fermeture de L'échappée laine :

Noooon !

J'ai essayé de le tricoter en circulaire, mais cela semble impossible - ou du moins trop compliqué pour que cela en vaille la peine. Je vais donc tricoter en aller-retours (pour une fois que c'est ce qui sera le plus simple !)

 

Et, comme il me fallait un projet "petit volume" pour mon week-end lyonnais (ouiiiii ! à la Knit eat), j'ai mis sur mes aiguilles un projet "couleurs d'automne" :

Noooon !
Noooon !

Je tricote des "dominos" provenant de ce livre :

Noooon !

Encore ! Je dois aimer les problème de géométrie : comment les assembler pour faire un châle triangulaire, bien grand, bien enveloppant, pour ma maman ?

On verra ça plus tard : pour le moment, je tricote des bandes. Et je me réjouis... de tricoter en bande ce week-end !

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Repost0

Publié le 2 Avril 2019

La souris, vous disais-je, est une CALeuse minable.

 

Vous ne vouliez pas me croire ? En voici la preuve.

Ce sac est un projet conçu dans le cadre d'un CAL. Auquel je suis inscrite. Un CAL, ça implique un rythme, des délais... un timing, quoi !

 

Et la souris est incapable de travailler dans les temps, de respecter un timing. Elle est toujours décalée. En général, elle est en retard. Et parfois, exceptionnellement, elle est en avance.

 

Mais comment être en avance dans un CAL ?

Eh bien, en crochetant sans indices. Donc à sa guise. C'est pourquoi mon pochon ne ressemble en rien au sac du CAL. D'ailleurs, il ne ressemble à rien !

Si, on va dire, à un n-ième sac à projet...

Caleuse décalée,  pochon recalé

Et, comme il est tout petit, que le point me plaît, et qu'ile reste du coton, je lui crochète une petite pochette (la n-ième !). Et il me restera du coton...

Caleuse décalée,  pochon recalé

Moi, je serais l'organisatrice du CAL, je recalerais ce projet avec une appréciation bien défavorable, genre  "S'amuse bien mais ne respecte pas les consignes" ou "Imaginatif mais hors sujet".

Tiens, c'est bizarre, ça ressemble à ce que j'avais sur mes bulletins scolaires !

 

Moralité : il est inutile que la souris s'inscrive à un CAL.

 

Et que la souris s'en souvienne !!!

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Repost0

Publié le 1 Avril 2019

Je n'ai pas pris le temps (eu le temps) de répondre à tous les commentaires sur le tuto du top-down. Trop occupée que j'étais à ce qui va suivre. C'est donc maintenant que je vous dis un grand

m E r C i !

pour tous vos messages. Même si je trouve normal de partager !

On n’est pas propriétaire de son savoir. Le transmettre, c’est le multiplier sans le perdre C’est miraculeux, une sorte multiplication des petits pains !  ;-)

 

Mais je ne veux partager que les bonnes choses.

 

Or, il est apparu à plusieurs reprises que le site Fichier PDF sur lequel était hébergé tout ce que je partage (tout ce qui est listé sous l'onglet Elle partage) étaient infestés de virus et autres bestioles sournoises, rampantes et malfaisantes - que je ne souhaite pas vous faire partager.

 

Tous mes modèles et tutoriels ont donc migré sur Ravelry.

 

Migration anti-virale

Je suis désolée pour celles (et ceux) qui n'y seraient pas inscrits.

 

 

Ceci dit, il est très facile de s'inscrire sur cette plateforme qui est un endroit sûr et sain (rien à voir avec les sites sociaux classiques).

Et qui, de surcroît, est un endroit fort chaleureux...

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage

Repost0