Publié le 30 Novembre 2013

J'ai un problème: en ces temps de crise, mon stock de laine est affligé d'une tendance à la croissance qui ne se dément pas.

Bonne nouvelle, direz-vous? Pas nécessairement mauvaise, en tout cas à mes yeux.

 

Mais il y a un hic. Deux hics même, pour être plus exacte:

Hic 1) les allusions, voire réflexions, de Grand Chéri qui s'offusque de l'utilisation abusive - selon lui - de la CB au seul but d'accroître un stock dormant - toujours selon lui (allez lui expliquer que mon stock ne dort pas, que je le touche, le regarde, l'envisage, le palpe... régulièrement!) tandis que l'espace dévolu à ce stock ne cesse d'affecter à la baisse les autres espaces domestiques (allez lui demander pourquoi un seul cintre dans la penderie ne lui suffirait pas!)

Hic 2) le fait est que la croissance du stock se traduit par une baisse de la place pour continuer à amasser...  ça frise l'asphyxie!

 

J'ai donc décidé, sous la pression des "hics", de me lancer dans des pratiques rationnelles de gestion des stocks:

 

Objectif décroissance (des stocks... de laine)

Pas le choix, faut déstocker!

 

Bon OK, c'est d'accord.

Mais pas que ça, pas tout le temps, ce serait inhumain! D'ailleurs une mise en place trop abrupte de pratiques de gestion rigoureuse peut avoir des effets néfastes sur le matériel humain - stress, dépression, et à terme, baisse de la productivité.

 

Il faut donc y aller doucement...

 

C'est forte de ces considérations que j'ai opté pour une politique de remplacement décroissant.

Que je vous explique... Le déstockage bien compris est tout à fait compatible avec une politique de bonus, mais celui-ci doit obéir à une équation simple:

 

Le bonus ne doit pas excéder 1 pour 5 (soit 20%)

 

Et alors là, j'ai trouvé la combine - c'est légal, c'est honnête, c'est propre - pas question de blanchiment (j'aime trop la couleur!) ni de fraudel Tenez, ouvrez grandes vos oreilles (et veillez bien à ce qu'aucune oreille mal-intentionnée n'écoute aux portes), je vous la livre à demi-mots.

 

Tenez, prenez mon Trendy shawl: 6 pelotes (soit 252 m) - éliminées du stock en une seule soirée!

En guise de bonus, voici ce qui est rentré dans mon stock:

 

Un écheveau de Malabrigo socks coloris zarzamora (402 m aux 100 g) - c'est beau, hein?

Un écheveau de Malabrigo socks coloris zarzamora (402 m aux 100 g) - c'est beau, hein?

Vous me voyez venir? Vous avez compris? Je n'en dis pas plus, de peur que la nouvelle soit dévoyée...

 

 

 

Et il se trouve que j'ai ça dans mon stock:

Objectif décroissance (des stocks... de laine)

Dix pelotes d'une laine hénaurme (41 m au 50 g!) - que j'avais achetée parce qu'elle était (très) soldée, et qui dormait au fond d'un panier, un peu oubliée faute de projet adéquat.

Là, du coup, j'ai rationnellement décidé de la tricoter et lui ai deréchef trouvé un projet.

 

 

 

 

Et maintenant, je choisirai quel bonus?  Pour dix pelotes, j'aurai même droit à deux, si je sais bien compter...

   ... un cône de fil métallique tout fin (4200 m aux 125 g)?

     ... une belle lace alpaca-silk (800 m aux 100 g)?

      .... ou une divine socks Skein Queen  (400 m aux 100 g)?

 

 

 

 

Mmmmmmm.... Je vous jure, déstocker, c'est jouissif....

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 29 Novembre 2013

Oups! Cette année, novembre a été très court. Très très court. Beaucoup plus court que les autres années. Je ne sais pas pourquoi...

 

Qui a piqué des jours à novembre?

 

Tout soudain, mercredi, je découvre avec horreur que, lorsque je rentrerai de Paris (où je pars demain!), décembre serait déjà bien engagé...

Et les calendriers de l'Avent des filles?

Impossible de seulement imaginer que décembre soit amputé d'une semaine et que l'ouverture des petits paquets ne commence que le 8 décembre!

Alors fissa, je courus acheter deux petites boîtes de Playmobil - thème chevaux (cette année, comme certaine chaîne de supermarché, et au risque, comme eux, de faire hurler les tenants de la discrimination de genre, je refuse les cadeaux "gendrés" ):

Calendriers de l'Avent, à temps!Calendriers de l'Avent, à temps!

Puis je fouillai la boîte à "babioles et bricoles" que, prévoyante, j'emplis tout au long de l'année de ce que je trouve au fil de mes flâneries, récupérations et recyclages. Quelques chocolats pour compléter.
Et voilà! Les calendriers de l'Avent fin prêts en temps et en heure....

 

En gros, un jour sur trois, les filles trouveront un objet Playmobil, un jour sur trois une babiole (fil à scoubidous, petite barrette, transfert, petit crayon...), et letroisième jour un petit chocolat.

 

Calendriers de l'Avent, à temps!
Calendriers de l'Avent, à temps!

Aujourd'hui, un aller-retour à Lyon - et c'est bouclé!

 

Décembre peut arriver et moi partir!

 

Je suis en règle avec ma grand-maternelle conscience!

 

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Publié le 28 Novembre 2013

Des BO toutes simples

Ces BO avaient été commencées il y a 2 ou 3 ans et, oubliées, elles dormaient dans ma boîte à perles. En la rangeant, je les y ai retrouvées... et, vite fait bien fait, terminées!

La recette est d'une extrême simplicité: enfiler des perles sur une tige ou un anneau, fixer la tige ou l'anneau au support et... porter!

 

Fournitures: la Droguerie (en majorité)

Modèle: inspiration la Droguerie (de mémoire)

 

Comme j'avais encore des fournitures, et que j'adore les BO  rouges à tige  - j'ai récidivé... en bleu!

BO bleues

BO bleues

Je trouve ce modèle génialissime - d'une simplicité et d'une efficacité remarquables!

 

Elles seraient sûrement pas mal aussi en orange... ou en vert vif... ou les deux... et avec des apprêts argent...

 

 

 

Ah! La Droguerie, quand même, c'est quelque chose!

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle fait des bijoux

Publié le 27 Novembre 2013

Oui, des hommes soutiennent le combat abolitionniste. Oui, des hommes sont féministes.

Rien de contradictoire là-dedans. A mes yeux, le féminisme est un humanisme. Si les femmes sont mes soeurs, les hommes sont mes frères.

 

Je ne combats pas les hommes, je combats des idées - idées reçues, idées fausses, idées nauséabondes. Je suis féministe au même titre que je suis anti-raciste, anti-homophobe, parce que je refuse les discriminations, parce que je crois en l'égalité des droits de tous les êtres humains.

 

C'est la résurgence de propos que je croyais disparus depuis les années des grands combats des femmes qui m'a fait reprendre le combat féministe - et en particulier abolitionniste.

Allons, que je vous présente ces hommes en lutte!

 

D'abord les hommes de Zéromacho

Ils propposent aux hommes - et aux hommes seuls, vous comprendrez pourquoi - de signer un manifeste intitulé:

« Nous n’irons plus au bois»
Des hommes disent NON à la prostitution

dont le texte est ici

 

 

 

Il y a aussi les hommes de White Ribbon - Ruban blanc en français.

Il sa'git d'un mouvement international qui organise une campagne mondiale de port par les hommes d'un ruban blanc pour signifier publiquement leur opposition aux violences machistes.

Les hommes aussi sont féministes

Je n'ai pas trouvé beaucoup d'autres sites... mais c'est déjà pas mal!

Faites connaître ces mouvements autour de vous, faites signer vos compagnons, amis, frères, camarades...

Le combat contre les discriminations et les comportements discriminatoires est affaire de femmes et d'hommes.

 

 

 

Sur quoi, je reprends le fil (de laine ou de soie, ça va de soi) de mes posts "arts du fil"!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle lutte

Publié le 26 Novembre 2013

Zaza (en vrai, elle ne s'appelle pas comme ça, mais c'est comme ça que tout le monde l'appelle depuis toujours - comme quoi avoir un prénom long expose à bien des déboires, comme s'appeler à vie Riri, Fifi ou Loulou!)...

Je disais donc, Zaza, c'est la maman de mon neveu - celui pour la compagne de qui j'ai réalisé le châle de mariage.  C'est donc maintenant la belle-mère de la femme de mon neveu.  Pour faire clair (car je suis sûre que vous ne vous y retrouvez pas dans mes explications alambiquées), Zaza, c'est ma belle-soeur que j'adore.

 

 

Ce dimanche, c'était grand repas de famille chez les jeunes mariés - c'est génial, depuis qu'ils sont grenoblois, je vois bien plus souvent mes trois autres parisiens de neveux !

Dimanche, c'était l'anniversaire de leur maman (Zaza, je vous le rappelle!)

Alors, pour son anniversaire, j'ai cousu pour ma belle-soeur qui ne tient pas en place,  une petite pochette où elle pourra mettre son petit linge et qu'elle pourra glisser dans sa valisette de voyageuse toujours entre deux partances!

pochette lingerie
pochette lingerie

pochette lingerie

Modèle: perso

Fournitures: du stock (je conserve tout tout tout, et il y a toujours quelque chose avec lequel faire - mais je crois bien qu'on est toutes comme ça!)

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 24 Novembre 2013

J'ai adoré tricoter le Mara: facile, efficace, et que des rangs endroit!

C'est quand même un point génial, le point mousse!

Et puis, j'adore le rendu du point mousse...

Que voulez-vous, on ne se refait pas: le premier pull que j'avais tricoté était déjà au point mousse.

 

Mon premier pull au point mousse (modèle 100 Idées n° 12, octobre 74)

Mon premier pull au point mousse (modèle 100 Idées n° 12, octobre 74)

J'y ai donc repris goût, et j'en ai redemandé.

 

Pour un petit projet qui avance vite - pas le temps d'attendre...

Dans une grosse laine pour que ça aille encore plus vite - pas le temps d'attendre...

Quel modèle, simplissime, pour aller  très vite - pas le temps d'attendre...

Tout de suite, sitôt levée - pas le temps d'attendre!

(N'allez surtout pas répandre le bruit que je suis impatiente, c'était juste une épreuve contre la montre!)

 

Bon, ce qui tombait bien, c'est qu'il y avait dans un coin de mon stock, six pelotes d'une belle laine mèche subtilement colorée.

Et,  effet collatéral génial, mon stock diminuait (c'est un de mes grands objectifs, certes ambitieux, mais, depuis ce matin, je m'y tiens courageusement).

 

Et voilà mon Trendy shawl:

 

Trendy shawl multicolore
Trendy shawl multicolore

Trendy shawl multicolore

Modèle: Trendy shawl de Mademoiselle Sophie

Laine: Terre neuve de Phildar (6 pelotes, dont presque une pour les trois pompons)

Aiguilles: n° 7

 

Et  vite bouclé en deux ou trois bonnes heures de tricot intensif!

 

Bon, second effet collatéral, j'ai l'épaule et le poignet en capilotade, mais, dans une épreuve comme celle-ci, on doit tout donner, on doit se dépasser, on doit repousser ses limites!

 

 

 

Allez, je me tais et je reprends mes projets plus ambitieux...

 

 

 

L'hiver peut venir!

L'hiver peut venir!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 21 Novembre 2013

- T'as qu'à prendre un patron, miclasouris!

- Moi, prendre un patron? jamais! ... Euh enfin, si...

- Et puis, pour une débutante en tricot, faut un patron pas trop compliqué... Du point mousse, tu saurais faire?

- Heu, oui, je crois.

- Un châle avec des augmentations faciles, ça t'irait?

- Ben oui...

- Alors, j'ai ce qu'il te faut: le châle Mara!

- Je dois me rendre à l'évidence: ça, je dois y arriver...

- Allez, à tes aiguilles!

 

 

 

 

- Youpiiiiiiii!

J'y suis arrivée!

Marre? Mara!

Marre? Mara!

- Bravo! Tu vois que tu pouvais... Tu veux essayer un point plus difficile?

- C'est bon, je n'ai plus besoin de tes conseils, fiche le camp!

J'en ai marre!!!

 

 

 

 

PS: j'entends des voix?

 

 

Note de la psy: La perception de voix - ou hallucination auditive - est  un symptôme souvent p^résent dans la schizophrénie. Mais elle peut aussi être un signe de manie, de maladie d'Alzeimer, de dépression ou d'abus de drogue ou d'alcool.

 

Question: l'abus de tricotage est-il dangereux?

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 20 Novembre 2013

J'en ai marre... marabout...
J'en ai marre... marabout...
J'en ai marre... marabout...
J'en ai marre... marabout...

Le rouge?

Un châle en Malabrigo Socks.

Détricoté parce que j'avais raté, oui, je dis bien, RATE, le démarrage (pourtant j'en ai fait, des châles... et là, comme une imbécile, j'ai fait un démarrage sur 3 m et 6 rangs et non l'inverse, d'où une pointe pas jolie jolie)

 

Le marron et rose?

Un pull en Ice yarns tweed.

En panne car il y a une erreur, oui, je dis bien, une ERREUR, dans la dentelle - je l'ai trouvée, faut que je détricote, mais ça m'a coupée dans mon élan...

 

Le multicolore?

Une robe pour Louison en Kidcol d'Adriafil.

En panne parce que je ne suis pas sûre 1) que les couleurs sorbet plaisent à la maman, 2) d'avoir assez de laine!

 

Le gris et saumon?

Une shawlette en alapga de la Droguerie.

Détricotée parce que j'ai quasi autant de chacune des deux laines et qu'il m'aurait fallu beaucoup plus de laine grise pour faire une bordure toute grise.

 

Alors, vous comprendrez que, moi, eh bien...

Je craque (Ben)

Je craque (Ben)

- Oui, j'en ai marre... marre à bout... De ces bouts de ficelles qui ne cessent de me désobéir, de refuser de se plier à mes desiderata, qui me désappointent avec régularité depuis quelque temps.

 

- V'là c'que c'est que de vouloir toujours te la ramener, miclasouris. Tu te la joues "moi, je crée mes modèles"... mais t'as perdu toute crédibilité, même à tes propres yeux...

 

T'as qu'à prendre un patron!!!

 

 

Un patron? Moi? Jamais! Quoi que...

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 19 Novembre 2013

Lors de mon dernier séjour à Paris, my mom a vidé ses placards de laine - et qui a récolté les pelotes? Je vous laisse deviner...

 

Séquence émotion

Il y avait dans le lot, des restes d'alpagas non teintés qu'elle avait ramenés du Pérou il y a des lustres...

Oh les superbes petits pulls tricotés pour nos bébés de quelques mois (mon fils et mon neveu), sur un modèle de la Droguerie paru dans 100 Idées...

 

Il ne restait que quelques grammes de chaque couleur, et un peu de noir, juste assez pour tenter l'écharpe de la Droguerie, mais pas assez pour la terminer...

Elle a donc fini en mini-snood:

 

snood à souvenirs

snood à souvenirs

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 18 Novembre 2013

Juste parce que cette photo est trop belle... Vive l'automne!

Filles d'automne

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause