Publié le 23 Juillet 2018

Je couds des sacs de plage tous les ans... Mais ils s'envolent les uns après les autres.Tous.

Le nôtre est quasiment un collector : il a été cousu il y a 10 ans, en juillet 2008...

Quand j'ai regardé la couleur originale (sur la photo d'époque et, en vrai, à l'intérieur de la poche), j'ai été effarée : il est maintenant rose passé !

Et en outre, il s'est avéré d'une faible contenance quand nous sommes partis avec les filles. Il fallait y caser 4 grandes serviettes et 4 paréos, sans oublier maillots, tongs, lunettes de piscine et crème solaire.

 

C'est vrai, il y avait bien le sac cousu en 2016 (mais c'est mon sac d'aquagym - à ne pas confondre avec un sac de plage, ce n'est pas du tout le même usage) :

 

J'ai donc en toute hâte cousu un sac de plage géant... dans un tissu aux couleurs bien vives :

Sac de plage géant

Je suis partie de deux sacs à linge trouvés aux soldes Ikéa, Je les ai raccourcis en hauteur de la largeur des bandes de bretelles et j'ai fait le fond en piquant classiquement des triangles :

J'ai ajouté des poches sur le sac intérieur - d'un côté une très grande poche profonde destinée à ma liseuse, de l'autre une grande poche moins haute et compartimentée aux dimensions de mon portefeuille et de mon mobile :

Sac de plage géant
Sac de plage géant
Sac de plage géant

Puis j'ai cousu les hauts des deux sacs l'un dans l'autre endroit contre endroit en insérant les larges bretelles (rigidifiées par un reste de galon) et j'ai retourné par le fond du sac intérieur dont j'avais auparavant ouvert la couture.

 

Et voici un sac de plage géant, peut-être un peu haut pour être de belles proportions, mais j'ai privilégié la contenance à l'esthétique.

 

 

Bref, une petite couture rapide et efficace qui a de surcroît optimisé le temps + le tissu + la dépense !

 

Bon, alors, on se donne rendez-vous pour le prochain sac de plage en 2028...

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Repost0

Publié le 22 Juillet 2018

Louison m'a commandé un gilet d'une marque connue.

- Tu peux me faire un gilet comme celui-là ?

Aux yeux de sa petite-fille, sa mamie est une magicienne, une fée de la couture ! Pas question de déchoir en disant : c'est trop de travail, c'est trop difficile, c'est trop compliqué, je ne sais pas faire...

La réponse fusa donc :

- Bien sûr, ma chérie !

 

Et voici le sweat enfin terminé.

Il a deux poches, comme vous pouvez le constater. La seconde était bien dans la poubelle (oui, dans la poubelle des déchets non recyclables, mais dans un sac .à part, celui de mes chutes de couture... Heureusement que le camion poubelle ne passe pour ces déchets que tous les 15 jours !)

Vous voulez des photos ? des photos moches comme à l'accoutumée ?

Le gilet sweat de Louison

Modèle: je suis partie du patron du sweat d'Adèle que j'ai un peu raccourci et ouvert devant. La capuche a été prise dans un patron déjà décalqué dans un Burda.

Tissus: sweat bleu denim et milano rose Driessen stoffen

 

J'ai réalisé les "passepoils" du devant et des épaules en pliant une fine bande de tissu rose. Je ne vous cache pas que ce ne fut pas aisé à coudre...

La pose de la fermeture éclair fut aussi laborieuse : je n'ai pas complètement réussi à la poser sans que cela gondole un chouïa !

Le gilet sweat de Louison
Le gilet sweat de Louison

Et les poches ? Je n'ai pas voulu rajouter une épaisseur au niveau de la fermeture éclair et de l'ourlet. Je les ai donc posées sur les devants terminés. J'avoue que je ne suis pas mécontente de ma piqûre à l'aiguille double sur les bords (soigneusement bâtis au préalable).

Le gilet sweat de Louison

Et le résultat final ressemble vraiment au modèle original de la "marque mystère".

 

Ce n'est pas un vrai, on va dire que c'est un gilet de la marque MiclasouriKKs...

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

Quoi ? Je disais n'avoir rien à vous montrer en tricot !

Mais si, j'ai un projet terminé, et depuis un bon moment. Il est vrai qu'il manquait la fermeture en rond, ce qui est un élément carrément indispensable à un col. C'est chose faite.

 

Voici donc mon col Cable promenade, réalisé dans le cadre du KAL Cable promenade de Solène Le Roux, et que je fais valider dans le cadre du KAL Culture de pelotes, projet d'octobre KAL-toi dans le canap', où il s'agissait justement de réaliser un ouvrage dans le cadre d'un KAL (vous me suivez ?)

Cable promenade
Cable promenade

Le col du KAL était composé de six sections de points différents. Bien sûr, j'ai encore joué solo et tout modifié.

A ma décharge, avec ma laine et mes aiguilles, dès la première section, j'ai ajouté une torsade aux trois prévues, pour élargir le col qui me semblait trop étroit.

La seconde section ne collait donc pas, j'ai improvisé pour que le motif s'adapte à ces dix mailles supplémentaires !

Cable promenade

La suite en a découlé. Aucun motif ne matchait avec mon nombre de mailles...

Cable promenade
Cable promenade
Cable promenade
Cable promenade

 

C'est pas ma faute... j'étais bien o-bli-gée de tout changer !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Repost0

Publié le 16 Juillet 2018

De retour de notre virée britannico-normande en passant par Paris, nous avons embarqué nos deux petites lyonnaises pour une semaine avant de reprendre la route pour

 

AuThOn

capitale durant deux jours, de la laine et des laineuses

 

Nous en sommes rentrés assez tôt le dimanche pour que l'Homme puisse partager les joies du foot avec des amis. Je reconnais que, bien que ma passion pour le foot soit beaucoup moins forte que celle dont je fais preuve ici pour les activités filiaires (ceci est un euphémisme), j'ai participé à la liesse de la victoire.

Après tout, Grand Chéri avait bien participé avec moi aux Estivales... Faut savoir faire équipe, non ?

Je maintiens néanmoins que j'ai préféré AuThOn !

 

Et vous devez vous demander ce qu'a fait Grand Chéri aux Estivales de la laine ? Eh bien, il s'est fait ses Estivales de l'aquarelle ! Et si vous étiez à AuThOn le week-end dernier, vous avez peut-être vu un monsieur croquer le paysage eh bien, je vous présente Grand Chéri !

 

 

Qu'ai-je donc à vous montrer après ces presque quatre semaines d'absence blogueuse ? Bien peu de choses...

 

MON en-cours tricot (eh oui, je suis mono-projet depuis un mois) avance avec une lenteur deésespérante. 3000 kilomètres sur la route en combi et à peine 60 cm d'un top-down en lin - tricoté tout en jersey aux aiguilles n° 3. C'était le projet parfait pour une grande virée, car c'est du tricot zéro cerveau, mais qu'est-ce que c'est fastidieux !!!!

Le pire, c'est que c'est aussi du tricot zéro essayage, et que je ne saura si ça me va vraiment que lorsque j'aurai rabattu la dernière maille.

(Je sais, le fille est folle...)

(Bon, pas tant que ça. C'est que j'ai aussi des kilomètres de tricot au compteur...)

Je passais par là, alors je suis entrée...

Il y a eu un peu de couture pour les filles - qui ont choisi elle-mêmes le tissu dans mon stock et le modèle dans mes revues !

Je passais par là, alors je suis entrée...
Je passais par là, alors je suis entrée...

Modèle : robe 126 du Fait main de ce mois de juillet 2018 (modification: atténuation de la différence entre les hauteurs devant et dos)

Tissus : coupons Toto soldes (je ne suis pas sûre que j'aurais choisi ces tissus pour elles, je les trouvais un peu "vieux", mais elles ont fait leur choix et n'en ont pas démordu !)

 

Et puis j'ai terminé, après essayage lorsqu'elle était à la maison, un petit sweat tout simple pour Adèle, dont toute l'originalité tient au tissu :

Je passais par là, alors je suis entrée...

Modèle : désolée, je ne sais plus. Je l'ai décalqué avec un tas d'autres patrons et j'ai oublié de noter taille et provenance (ce doit être un Maison Victor et la taille doit être 146 rallongé, Adèle étant filiforme)

Tissu ; sweat imprimé Driessen stoffen

 

Le gilet en sweat de Louison est presque terminé... je vous le montre bientôt, dès que j'ai cousu la deuxième poche - ce qui suppose que je l'aie retrouvée...

... sans doute dans la poubelle où j'ai dû la jeter avant de partir !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle en est, #elle bouge, #elle coud, #elle tricote

Repost0