Publié le 31 Octobre 2014

L'an dernier, dans des puces de couturières, j'ai trouvé pour 1 €, enfermée dans un sac plastique, une pelote entamée et les quelques fleurs ratées qu'elle avait servi à crocheter.

J'ai dé-crocheté les fleurs, raccordé les laines par feutrage dans l'ordre des couleurs et j'ai ainsi reconstitué une pelote neuve de Noro Silk garden socks !

En août, me voilà-t-y pas prise de l'idée de crocheter le point de mon châle Alphabaylise (qui, comme vous le savez, est celui du South Bay shawlette, du châle Elise et du châle Alphabet, je vois que vous avez suivi!).

Rien de bien neuf, sauf que j'ai décidé de le crocheter en diagonale.

 

Que faire d'une longue bande rectangulaire crochetée en diagonale? Une pochette, pardi. Et comme nous partions quelques jours plus tard, il fut décidé que ce serait une pochette à lingerie.

Sauf que... je l'ai finie hier soir! Il ne restait que la doublure (noire) à fixer à petits points, la bride de fermeture à crocheter et le bouton à coudre.

 

Procrastination, quand tu nous tiens!

 Crochet, pochette et procrastination
 Crochet, pochette et procrastination

Le pire, c'est que j'ai une panier plein d'ouvrages à terminer pour lesquels je n'aurais besoin que de quelques moments de finitions...

Bon, c'est décidé, je vais essayer d'en terminer un de temps en temps.

 

Bon, je vais d'abord aller fouiller, parce qu'il y a peut-être dans le lot des choses qui ont été abandonnées non du fait de ma capacité à remettre à plus tard les tâches ingrates de finition, mais tout simplement parce que... elles sont moches!

 

Et vous, procrastinez-vous?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 29 Octobre 2014

Bon c'est sûr, je ne suis pas la première.

Mais je suis certaine de n'être pas la dernière.

C'est pas possible que ça s'arrête après moi et que je sois la dernière! D'ailleurs, si ça se trouve, le temps que je vous cause, le compteur est peut-être déjà passé à 3277...

Y en a une qui doit être contente du franc succès remporté...

 

Vraiment, Martina Behm, je lui tire mon chapeau, parce que créer un châle comme ça, c'est trop fort. Ce châle, j'aurais voulu l'avoir inventé tellement il est beau !

J'ai attendu longtemps pour le tricoter (la 3276 ème!) mais je vais me rattraper, je le porterai tous les jours (et même la nuit),

 

mon Leftie d'amour...

 

3276ème !
3276ème !

Modèle: Leftie de Martna Behm

Laines: noire Drops Fabel (2 pelotes 1/2) multicolore Katia Darling coloris 201 (presque une pelote, j'ai supprimé les zones foncées)

Aiguilles: n° 3 1/2 (pour qu'il soit mousseux)

 

Allez, je l'ai laissé pour la photo, vite, je le remets...

 

 

Edit du 1er novembre: finalement, mon le Leftie d'amour de Lina, la compagne de mon fils, a choisi de rester autour de son cou et de la suivre en Suisse. Je pressens que la demi-pelote de Fabel restant va s'enrouler autour de mes aiguilles pour en faire une second!

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 25 Octobre 2014

Oui, je sais, la première neige a déjà blanchi nos sommets... Mais moi, je ne renonce pas à l'été indien. D'abord, y a qu'une semaine que je peux en profiter !

J'avais acheté de quoi faire ce petit bracelet avant de partir. Et puis, le temps passe, et le matériel était resté sur un meuble. Et là, soudain, j'en ai eu marre de le voir traîner. Belle justification pour se mettre à faire un bijou d'été en automne !

Petit bijoutage d'été (de dernière minute)

Remarquez, ça va bien sur des bras bronzés (ça, c'est pour vous faire remarquer que je reviens de vacances au soleil) !

 

Et puis, tant que j'y étais, avec les mêmes perles vertes, une paire de boucles d'oreilles (on n'en a jamais assez, vous savez bien!) :

Petit bijoutage d'été (de dernière minute)

Fournitures: apprêts Perles à tout va - rubans liberty et le cuir La Droguerie

Modèle: pris sur les bracelets vus un peu partout

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle fait des bijoux

Publié le 23 Octobre 2014

Tout a commencé par la rencontre fortuite dans mon sac, un même et beau jour, d'un petit écheveau de grosse laine violette trouvée dans un bric-à-brac et d'une pelote de pure acrylique d'un orange tentant dénichée sur le marché.

Toutes deux achetées pour leur prix bas, je l'avoue, et sans projet (genre "ça peut toujours servir").

Or, il se trouve que, par hasard, des petits paniers crochetés avaient fleuri cette année sur la blogosphère et que j'avais rangé l'idée dans les tiroirs "A retenir" et "A faire absolument "de ma boîte crânienne.

 

Laine + projet ? Exécution !

 

Et que je te crochète vite fait une petite corbeille:

 

1, 2 , 3, corbeille !

Et puis une seconde:

1, 2 , 3, corbeille !

Et puis un troisième, dans un reste de laine :

1, 2 , 3, corbeille !

Et encore une, toute petite, avec 4 fils d'une pelote solitaire:

1, 2 , 3, corbeille !

Et voilà, c'est tout...

 

1, 2 , 3, corbeille !

1, 2, 3, 4, corbeilles !

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 21 Octobre 2014

Ceci n'est pas un top...

Ce n'est pas un top... non, bien que cela en ait la forme !

Si vous regardez bien, vous pouvez voir que c'est fermé dans le bas.

 

 

Ceci n'est pas un top...

Donc, c'est un sac.

 

Je vous l'accorde, ce n'est pas un sac hors-pair. Mais c'est qu'il me fallait un sac pour aller à l'aquagym. Non qua je n'aie pas de sacs. Mais je voulais un sac qui ne craigne pas l'eau, pas un sac en coton, le sac en nylon s'imposait.

Et il me le fallait pour aller à ma première séance d'aquagym. Pas à la deuxième. Pourquoi? J'sais pas, c'est comme ça. moi, quand il me faut quelque chose, c'est maintenant, pas la semaine prochaine. Je l'ai donc cousu en quelques dizaines de minutes. Pas de quoi être fière...

 

Et j'ai été à ma première séance d'aquagym avec mon sac...

Ceci n'est pas un top...

Modèle: alors là ! C'est inspiré des nombreux sacs qu'on trouve sur le net (celui d'Anna-Pia en particulier), mais comme je l'ai taillé sans patron, il est très large et les anses ne sont pas assez longues.

Tissu: provenant d'un panneau mural (250 x 60) que le Grand Suédois bradait cet été à 1 €. Pur nylon avec des pastilles dont les vertes sont en feutre. Comme, dans ma grande largesse, j'acheté deux panneaux, il m'en reste pas mal si jamais je voulais en refaire un !

 

 

Quant à l'aquagym, je la fais chez mes kinés, dans une piscine à 25°, et, en prime, j'ai droit aux jets après la séance. Trop bien!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 20 Octobre 2014

Vous en avez marre de la pub ? Moi aussi... et nous ne sommes pas les seul(e)s. Voici le mail que je viens de recevoir :

 

"Bonjour,
j'aimais bcp venir sur votre blog, mais depuis qq temps des pages de pub envahissent tout l'écran dès que j'ouvre votre page, c envahissant, bruyant, franchement je déteste ça. Donc je suis désolée de vous quitter et de supprimer votre blog de mes favoris. Bonne continuation."

 

Over-blog nous impose la pub, non rémunérée pour les blogueurs (ne croyez pas que je gagne royalement ma vie à la raconter!) et, sans doute même, peu rémunératrice pour eux dans le cas de petits blogs comme le mien !

 

Alors quelles solutions? Il n'y en a pas... à moins que je ne migre...

 

En attendant, Grand Chéri me dit que, si on ouvre mon blog, la pub s'affiche, il suffit alors de fermer la page et de la ré-ouvrir - elle se ré-ouvre sans pub.

Autre solution (valable pour toutes les pubs intrusives, pas seulement celles de mon petit bout de blog): installer AdBlock...

Over-blog ou Trop de pub tue la pub...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 19 Octobre 2014

Deuxième crochetage de camion.

Après mes déboires (surtout, tous les calculs que j'ai dû refaire) avec le sac Vouivre, je voulais un projet tout simple, bien répétitif, qui ne demande aucune réflexion.

 

L'étole Clochette, avec son point qui se répète à l'identique à tous les rangs, était tout indiquée...

Et comme, à Trieste, en rachetant un crochet, euh pardon un "uncinetto" (parce que j'avais oublié le mien en partant) je n'avais pas pu résister à la tentation de deux jolies pelotes soldées...

Un projet simple + une jolie laine, il n'en fallait pas plus.

 

J'ai dû attendre d'être de retour à Grenoble pour la terminer car je voulais une bordure contrastée. Il n'eût vraiment pas été raisonnable que je parte à la recherche de la laine adéquate pendant le voyage, d'autant que j'ai déjà obligé Grand Chéri à attendre deux heures dans le camion l'ouverture de la mercerie d'Argos (Péloponnèse) - où les crochets ont un nom bizarre, mais on se comprend quand même!  J'avais perdu mon uncinetto triestin - finalement dans le camion, il est réapparu au retour, sous le tiroir du siège arrière...

Donc, cette semaine, sitôt rentrée, j'ai trouvé la  pelote adéquate et crocheté mes bordures.

 

Tadam, voici mon étole Clochette :

Une Clochette subtile
Une Clochette subtile
Une Clochette subtile

Modèle: étole Clochette de Mam'zelle Flo

Dimensions: 40 x 200 cm (pour 55 mailles)

Laine: Tosca light de Lang yarns dans les verts-violets-prunes (une pelote et demi) - Drops Fabel violet (une demie pelote)

Crochet (argolide, mais ce n'est pas une absolue nécessité !): n° 5

 

Bon, je m'en vas tricoter des mitaines avec mon reste de laine...

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 17 Octobre 2014

J'ai cédé pendant notre voyage à la tentation du sac Vouivre.  C'était un parfait projet de camion...

Un KAL avait d'ailleurs lieu en août, puisque c'est le projet du mois d'août du calendrier de la F.A.R.T. Je sais, je je rends ma copie en retard !

Je vous la livre deréchef :

Une Vouivre éclatante

Bien sûr, j'ai fait à ma sauce - comme toujours. A croire que je ne sais pas suivre un modèle !

Bon, y a de ça - mais pas que... Allez, je vais vous lister mes modifications:

 

D'abord, j'ai utilisé deux cotons de même épaisseur, un framboise et un vermillon, que j'ai alternés dans les faces.

 

Ensuite, lorsque j'ai eu fini de crocheter la bande de V centrale, je me suis rendu compte qu'avec ce coton, plus fin que celui du modèle, me semblait-il, mon sac serait tout petit. J'ai donc rajouté des côtes entre les motifs de coquilles et à l'extérieur pour agrandir les faces avant.

 

Et puis, je me suis trompée en suivant les grilles des côtés. Ils se rétrécissaient vers le haut. J'ai défait, refait avec l'erreur (normal, je ne pouvais pas demander des explications, j'avais pas toujours internet! ), compris toute seule mon erreur, refait, et finalement pensé que ce n'était pas si mal que ça que ça rétrécisse vers le haut. J'ai donc volontairement refait mon erreur, et obtenu des côtés en losange:

Une Vouivre éclatante

Bien sûr, comme mes deux cotons étaient identiques, l'aumônière eût été trop rigide. J'ai donc squeezé l'aumônière et fait une patte de boutonnage en reprenant sur 20 mailles le motif en chevrons:

Une Vouivre éclatante

Pour les décos, je n'ai conservé que le gland du bas auquel j'ai adjoint une perle intermédiaire contrastante similaire à celle qui ferme le sac :

Une Vouivre éclatante

 

Modèle: Vouivre de Marie-Mad (sur Ravelry)

Coton: trouvé chez Lidl (!) et acheté pour ses jolies couleurs que je voyais très bien travaillées ensemble. Mes photos ne rendent pas exactement la couleur - elle est en réalité entre tout cela...
 

Crochet n° 3 1/2

 

 

 

 

Bon, dis-moi, Marie-Mad, tu ne m'en veux pas trop d'avoir pris autant de libertés avec ton modèle?

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 12 Octobre 2014

6 semaines dans le Calif'(traduire: le combiné Volkswagen california).

6820 kilomètres.

7 pays: Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie, Montenégro, Albanie, Grèce

Une île: Corfou

Des rencontres et des retrouvailles, des adresses échangées...

Un cahier de voyage rempli chaque soir et des aquarelles de grand Chéri.

Et des souvenirs et des images plein la tête...

 

 

En Albanie, parfois des routes improbables:

Hellène, la souris !

... des architectures qui vont du plus pur "gothique stalinien" (Tirana) à l'ottoman cossu (Girokaster) ou du musulman médiéval (Bérat) au délabré (un peu partout) :

Hellène, la souris !
Hellène, la souris !
Hellène, la souris !
Hellène, la souris !

... des traces de la guerre froide:

Hellène, la souris !

... des petits restaus tranquilles :

Hellène, la souris !

Et des Albanais si gentils, si serviables, si souriants...

Un pays très très pauvre et très attachant...

 

Et puis, en Grèce, la mer, la mer, la mer - et des nuits dans des criques désertes (à cette période de l'année!):

 

 

 

Hellène, la souris !
Hellène, la souris !
Hellène, la souris !

... des produits de la mer qui viennent tout juste d'en sortir:

Hellène, la souris !

... des monastères haut perchés (encore plus haut!):

Hellène, la souris !
Hellène, la souris !

... et de toutes petites petites églises aux fresques décrépies :

Hellène, la souris !

..... mais aussi une station de ski inattendue:

Hellène, la souris !
Hellène, la souris !

... et puis cette Antiquité grecque si présente, si forte, si belle :

Hellène, la souris !
Hellène, la souris !
Hellène, la souris !
Hellène, la souris !
Hellène, la souris !
Hellène, la souris !

... et l'émotion d'un petit bain à 40° dans les eaux soufrées qu'Athéna fit jaillir pour requinquer ce pauvre Héraklès rentré fourbu de tant de travaux....

Hellène, la souris !

Et des Grecs adorables, qui savent bien avoir quelques responsabilités dans ce qui leur arrive, mais qui se sentent mal-aimés de l'Europe. Pourtant, elle a une dette colossale envers eux qui nous ont inventé il y a plus de 2000 ans le monde dans lequel nous vivons: nous leur devons la démocratie, la philosophie, la poésie, la comédie, l'approche scientifique, et même le nom de nos jours...

 

 

Et me voici de retour... les montagnes ont en six semaines pris des couleurs d'automne, la température a chuté (je suis sûre que celle de l'eau de nos lacs aussi!).

 

Et je suis contente d'avoir retrouvé ma maison, mon atelier, mon blog.

 

Vos blogs aussi que j'ai délaissés et que je vais, de ce pas, aller visiter !

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bouge