Publié le 31 Décembre 2014

Nouvel an...

C'est une aquarelle de Grand Chéri...

 

Je vous rassure tout de suite, ce n'est pas là que nous ferons réveillon...

 

 

Je vous souhaite à tou(te)s

 

uNe aNnéE joYeuSe et coLOrée

 

Et puis pleine de projets et de créations...  et de posts sur vos blogs que je suis avec bonheur!

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 30 Décembre 2014

J'ai lamentablement foiré mes robes de fées... elles ne ressemblaient à rien. Le corselet faisait tout sauf fée, les perles cousues sur le tulle laissaient voir en transparence de gros vilains noeuds derrière. Bref, elles sont restées en l'état et serviront de déguisement ici quand les filles viendront. D'ailleurs, elles sont venues et ont passé les trois jours vêtues de leurs tutus, preuve que le ratage n'était pas total!

 

Mais les tutus n'ont pas été des cadeaux de Noël. Il me fallait donc trouver une idée de cadeau original pour mettre sous le sapin.  J'ai erré sur le net, et, au tout dernier moment, j'ai trouvé ceci:

Adèle dresses her doll...
Adèle dresses her doll...
Adèle dresses her doll...

Un mannequin de poupée mannequin, un livre de patrons et un set de tissus, auxquels j'ai adjoint une petite trousse avec fil, aiguilles, épingles et des vrais ciseaux de couture ("Tu sais, Adèle, c'est comme mes ciseaux de couture, on ne peut les utiliser que pour le tissu, tu ne les prêtes pas à ta soeur qui veut s'en servir pour autre chose!")

Et, un après-midi, nous avons cousu ensemble...

Adèle a cousu sa première robe!

Adèle a cousu sa première robe!

C'est que ça se passe si vous voulez en savoir plus sur dressyourdoll...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud, #elle cause

Publié le 25 Décembre 2014

Recette de faussaire...

 

Rien de plus simple...

Vous choisissez deux peintres connus.

Vous choisissez une oeuvre de chacun d'eux.

Une oeuvre d'art dans votre salon?
Une oeuvre d'art dans votre salon?

Vous les trempez quelques instants dans un bain de Photoshop.

Vous confiez ceci à votre Grand Chéri (le votre, j'ai dit, je ne prête pas le mien) qui, armé de feutres noirs indélébiles et d'un solide sens artistique, les reproduit en format géant.

Une oeuvre d'art dans votre salon?
Une oeuvre d'art dans votre salon?

Vous pouvez alors demander la réalisation d'un modèle qui guidera pour le coloriage (il est ainsi possible de personnaliser ses couleurs):

Une oeuvre d'art dans votre salon?
Une oeuvre d'art dans votre salon?

Et voilà deux coloriages géants que vous pouvez déposer au pied du sapin, accompagnés de feutres attentivement choisis dans les bonnes couleurs (et ça, c'est pas simple, il a fallu quatre pochettes pour avoir toutes les couleurs!).

 

Vos petites-filles* ravies entameront de suite le remplissage soigneux des petites sections... et vous, vous aurez deux beaux tableaux originaux à accrocher au mur.

Si vous ne pouvez pas les récupérer, eh bien, pas grave, ce sera les parents qui en profiteront!

 

Et puis, vous pouvez même faire d'une pierre deux coups et en faire le cadeau de Noyel des parents en sus d'être celui des petites-filles*.

 

* Ou garçons - ça devrait marcher aussi (moi, j'sais pas, j'ai pas essayé)

 

Allez, joyeux Noël à toutes (et tous!)

 

 

 

Publié le 20 Décembre 2014

Un pychama? Cékoiça? Bah, facile, un pyjama à chat !

Pas un pyjama pour chat, non, un pyjama à chats pour Louison, que je ne gâte pas souvent (bah oui, c'est la cadette, pauvre petite, elle porte juste que les vieilles fringues de sa soeur!)

 

L'été dernier, j'avais flashé (et elle aussi) sur ce jersey imprimé de chats, un bel achat, ma foi !

Et vlan, ma surjeteuse a ronronné...

Le pychama de Loulou
Le pychama de Loulou

Juste que... je me suis trompée!

Décidément, ça devient une habitude, pas un truc que je ne foire lamentablement (même les leçons de danse médiévale!) ! Va falloir que je m'habitue... ou que je me soigne (au fait, ça se soigne comment?)

J'avais découpé les patrons en 6, 8 et 10 ans et j'ai taillé le 8 ans, normal, il était plus pettit que le 10 ans!  Il irait donc à Adèle.

 

(Et Louison, alors? Pauvre petite, elle porterait juste que le vieux pychama de sa soeur?)

 

Non, ce n'est tout bonnement pas en-vi-sa-gea-ble. J'ai recoupé et recousu.

 

Deux pychamas.

 

Patron(s): Fait main de 2007 (je ne sais plus lequel, octobre, je crois)

Tissus: chats achetés en Auvergne - turquoise Marèse

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 15 Décembre 2014

Non, MiClo, tu ne l'emporteras pas... Non. C'est le mien, celui-là.

C'est comme ça. Na.

J'ai mis un temps fou à le tricoter, alors que je n'ai PAS LE TEMPS DE TRICOTER en ce moment. Et puis, j'en ai tricoté deux, et le premier est parti...

 

Alors, celui-là, C'EST LE MIEN....

C'est le mien, et ça ne se discute pas...
C'est le mien, et ça ne se discute pas...

Je sais, MiClo, c'est dur, mais promis, je t'en tricoterai un, un châle...

 

 

 

Dites-moi, les filles, comment on fait pour dire non sans se sentir horriblement coupable?

Parce que, moi, je me sens égoïste, ladre, pas généreuse, bref, pas bien belle en-dedans.... Mais c'est non quand même...

Et ne me le pique pas!

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 14 Décembre 2014

Je n'en ai pas été, de l'aventure du Délit maille. Tricoter du 2 1/2 avec mes doigts noueux d'arthrose, c'était juste pas possible!

Mais mes tricopines des Greblogueuses en ont été. Ah on en a vu défiler, des vareuses et des pantalons, des besaces et des sacs à dos. On les a vus arriver en pelotes, passer de mains en mains, puis repartir pour aller vêtir des petits corps de laine...

Et voilà, ça y est, ils ont rejoint leur destination.

 

Ils se sont posés à la piscine de Roubaix. ils défilent dans un coin du musée, les petits Poilus de 14...

Photos de Grégoire Marchal
Photos de Grégoire Marchal
Photos de Grégoire Marchal
Photos de Grégoire Marchal
Photos de Grégoire Marchal
Photos de Grégoire Marchal
Photos de Grégoire Marchal
Photos de Grégoire Marchal

Photos de Grégoire Marchal

Allez, les p'tits gars... on ne vous oublie pas!

 

Et bravo, les filles, vous avez fait un chouette boulot!

 

 

Exposition jusqu'au 12 avril à la Piscine de Roubaix.

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 11 Décembre 2014

Les quatre mains, ce sont celles d'Adèle et les miennes. Nous avons réalisé ces guirlandes à partir d'un kit quand elle est venue à la maison aux vacances de Toussaint. Je ne vous les avais pas montrée car elles sont longtemps restées en vrac sur le bureau.

Les voici accrochées sur le mur de la chambre des filles (qui était celle de leur papa en des temps lointains).

Je peux enfin vous les montrer - parce que je l'ai promis à Adèle... ("Dis, mamie, tu les mettras sur ton ordinateur?")

Cinq guirlandes à quatre mains

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bricole

Publié le 8 Décembre 2014

Je vous ai forcément parlé de ma très défaillante latéralisation...

J'en ai eu encore une preuve lors de la fête médiévale de ma bells' où j'étais chargée d'une animation "danse médiévale". Les médiévaux, c'est bien simple, ils dansaient le branle. Ou le branle amélioré.

J'ai donc travaillé les pas du branle, et même ceux du branle amélioré, et je vous jure, c'est pas bien compliqué:

J'étais fin prête. Mais il y a juste eu que, quand je disais "deux pas à gauche", j'allais à droite ou vice-versa et même vice-versa de vice-versa . Pourtant, je réfléchissais, mais en l'occurence, ça ne m'a pas aidée.

Au final: un beau capharnaüm! Et une franche rigolade...

 

Eh bien, c'est encore pire que ce que je croyais....

Vous vous souvenez de mes mésaventures avec le top-down d'Adèle?

lors de l'épisode précédent, je le recommençais, troisième version, sûre de mes certitudes, sans plus me poser de questions une fois partie - on ne se trompe pas plus de deux fois dans un tricot, quand même? Surtout que j'avais vraiment réfléchi. 

Eh bien si!

 

Réfléchir, ça ne sert à rien. A rien.

 

Et ce sont les tricopines du café-tricot qui l'ont remarqué... La deuxième version était la bonne.  La quatrième le sera donc aussi.

 

S'il y en a une.

Elle assassine cruellement sa pelote en la transperçant avec sauvagerie. La pelote survivra-t-elle?

Elle assassine cruellement sa pelote en la transperçant avec sauvagerie. La pelote survivra-t-elle?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 7 Décembre 2014

In memoriam

J'avais une tunique. Faite en 2006 ou 2007, je crois, voire même avant. En jersey multicolore, un peu à la D * * * gual avant l'heure. Qui m'aimait bien et que j'adorais car elle cachait mes rondeurs m'allait comme un gant. Portée, re-portée, elle a fini par ne plus être portable et, un jour, elle est passée en service de nuit.

Mais là, vraiment, c'était plus possible, le jersey se muait en tulle tant il y avait de petits trous partout, l'heure du repos éternel était venue.

Alors, j'ai décidé de l'honorer comme elle le méritait. Je l'ai découpée sur les coutures, et hop voilà!... La vie après la vie! Et la belle vie en plus: la vie de patron!

 

Vous avez vu la première tunique que j'ai cousue sur ce patron.

 

In memoriam et bis repetita (ou Ma tunique en jersey)

Il y a toujours un "juste que" - juste que le modèle était en jersey - donc un peu plus élastique que le tissu de ma tunique. J'ai un peu de mal à la passer...

 

... et bis repetita...

La même en jersey s'imposait donc...

Le jersey, je n'aimais pas. A vrai dire, c'est surtout ma surjeteuse que je n'aimais pas. Je l'avais remisée un jour dans le fond d'un placard où elle croupissait. Et puis, je l'ai ressortie au printemps pour mes chemises de nuit hospitalières et Grand Chéri, me voyant (et m'entendant) pester pour l'enfilage, m'a proposé son aide. Depuis, elle marche: je n'avais juste pas compris un des schémas d'enfilage (microscopique bien sûr!) - le fil A passe devant le fil B et pas l'inverse...

La panne de surjeteuse ne m'empêchant pas d'acheter des coupons de jersey, il se trouve que j'en avais un qui convenait à merveille: léger et lourd à la fois, fluide et tombant, et original de surcroît.

 

Je ne vous la cache pas plus longtemps., la voilà, en gris et rose,

... ma tunique en jersey!

 

In memoriam et bis repetita (ou Ma tunique en jersey)

Bis repetita aussi pour le col dont j'adore la forme et le tissu (tissu Free spirit trouvé chez Hawthorne threads)

Et puis juste quelques petits détails pour le plaisir: poignets dans le même tissu, pattes sur le côté, petits boutons (boutique Rita Polka)

 

 

In memoriam et bis repetita (ou Ma tunique en jersey)
In memoriam et bis repetita (ou Ma tunique en jersey)
In memoriam et bis repetita (ou Ma tunique en jersey)

Et un dos tout simple:

In memoriam et bis repetita (ou Ma tunique en jersey)

L'ourlet reste à faire (mais j'attends le retour de Grand Chéri qui est parti sans moi parce que j'avais la correction à finir et les cadeaux des filles à faire...).

 

Que je l'aime... que je l'aime... (ma tunique !)

 

Et dire que j'ai encore plein de coupons de jersey dans mon placard.... mmmmm!

 

 

... et dire que j'ai encore 150 pages à corriger....

 

... et dire que les cadeaux des filles sont passés dans la section "URGENCE ABSOLUE" de ma to-do list...

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 6 Décembre 2014

Je cherchais dans mon placard des tissus pour fabriquer mon cadeau de Noël aux filles (je n'en dis pas plus, c'est top secret!) quand un tissu que je traîne depuis un certain temps et qui jusqu'alors ne m'inspirait guère s'extirpa de la pile où il croupissait...

Et au moment même où il arriva, à force de contorsions et de glissades, à se pavaner sous mes yeux, l'idée survint: je sus exactement quel allait être son devenir.

 

Et son avenir advint.

Aussitôt.

Il est devenu tunique:

Le rouge et le noir (en tunique d'hiver)

Ce tissu provient d'une vente Marèse. C'est sans doute pour cela que je l'avais bêtement cantonné dans le rôle "vêtement d'enfant" - et sitôt fourré dans le placard car je ne savais qu'y tailler: une robe trapèze? trop mou - une robe? pas gai - une jupe? oui, mais marié avec un autre tissu, et lequel? (ceci dit, il me reste assez de tissu pour faire une jupe pour une des filles).

En vêtement adulte, il est parfait, je trouve - surtout égayé par quelques détails en noir et blanc:

Le rouge et le noir (en tunique d'hiver)
Le rouge et le noir (en tunique d'hiver)

Patron: maison, repris sur le patron d'une tunique en jersey, le col a été dessiné sur le patron de l'encolure dont il épouse la forme.

 

Bon, le cadeau de Noël des filles et la correction ont un peu attendu...

Allez zou, je m'y remets!

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 1 Décembre 2014

Samedi, ma belle-soeur a fêté son anniversaire. Cela s'est passé en Bourgogne, dans la belle maison de famille. Le thème s'imposait: fête médiévale...

Ma première idée: je vais me déguiser en Gothique.

Grand Chéri m'a dit que je ne jouais pas le jeu, qu'une fois encore, je ne faisais pas ce qui était demandé. Eh oui, je suis un peu du genre insurrectionnel...

Alors j'ai cherché, mais je ne trouvais pas d'idée qui m'aille. Princesse? D'autres le seraient sûrement. Manante? Trop simple. Sorcière? Trop Halloween (et puis les sorcières médiévales étaient juste de pauvres manantes). Nonne? La coiffe ne me sied guère.

C'est alors que j'ai eu une révélation: je me déguiserais en Gothique.

Na. Et je me suis déguisée en Gothique....

 

Le gothique, c'est bien médiéval, non?

Le gothique, c'est bien médiéval, non?

Pour le haut un débardeur noir m'a servi de support, sur lequel j'ai cousu un corselet lacé fabriqué à partir d'une espèce de truc sexy déniché dans une recyclerie, des manches faites dans un collant et deux empiècements de dentelle tirés d'une vieiile mantille...

Travaillant à l'arrache, comme d'hab, il me fallait faire feu de tout bois!

Le gothique, c'est bien médiéval, non?
Le gothique, c'est bien médiéval, non?

En bas, une vieille jupe à volants que j'ai agrémentée de tulle noir en bas (tu vois, Grand chéri, j'ai eu raison de la garder, celle-là!) et aux pieds mes bottes style moto.

Le gothique, c'est bien médiéval, non?

Par-dessus, une cape cousue main en un tournemain ...

Le gothique, c'est bien médiéval, non?

Ajoutez à tout ceci des bijoux en abondance (grosses chaînes, pendentifs, tour de cou, BO), des gants de cycliste, une perruque aux longs cheveux noirs et raides et un maquillage blafard en noir et blanc....

 

J'étais méconnaissable.

 

Bon, tout le monde m'a quand même reconnue.... Why?

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud