Publié le 28 Janvier 2015

Une semaine entre parenthèses, sans une joule d'énergie, réduite à l'état larve sous couette. Le responsable: un petit bout de virus de grippe, petit mais féroce. L'an prochain vaccin, na...

Et puis petit à petit, l'envie de faire est revenue.

 

Heureusement, parce que demain, c'est Créativa.

Et que les Greblogueuses sont à Créativa. Eh oui, nous avons un stand (le stand 710). Nous vous y attendons avec plein d'animations, démonstrations, ateliers et leçons. Toutes gratuites, je précise.

Pour ma part, j'assurerai tous les jours à 14 h et à 16 h, des "leçons" de couture et de tricot.

 

Au programme:

Les Greblogueuses à Créativa

 

Je serai en outre présente au café-tricot (c'est-à-dire sur le coin canapé/tricopapotage su stand).

 

Je vous y attends avec joie...

 

Rédigé par miclasouris

Publié le 20 Janvier 2015

Depuis hier matin , voilà ce que je vois de ma fenêtre:

Flocons

Eh oui, les flocons sont de retour et semblent bien décidés à tapisser les montagnes. Alors je ne bouge pas de mon home tout chaud. D'ailleurs, ça tombe bien parce que j'ai le rhume du siècle...

Avoir un rhume m'empêche de réfléchir, de dormir, de bouger. J'alterne fauteuil, lit et canapé.

Mais ça ne m'empêche pas de tricoter, par exemple un petit col Flocon:

Flocons

ni de crocheter:

Flocons
Flocons

Allez, je ne suis pas assez inopérante pour ne pas vous en dire plus.


Le col Flocon: une modèle de Claitte (ici sur Ravelry) tricoté en laine mérinos teintée main par Muriel du Jardin des fibres (ici sur Ravelry) et un reste de laine Cashwool des Textiles de la marque.

Le plaid Bohemian oasis: un modèle de Drops (ici sur Ravelry)

 

Allez, je retourne à mes inhalations...

Publié le 15 Janvier 2015

Vous ai-je dit qu'en juin allait arriver une toute nouvelle petite personne chez Fiston cadet?

En juin? Mais c'est l'été, ça! Il n'aura pas besoin d'une couverture en laine.

Si.

On a toujours besoin d'une petite couverture en laine... c'est comme ça!

 

Voici celle que je viens d'achever...

Hexagones crochetés en couverture tendresse
Hexagones crochetés en couverture tendresse
Hexagones crochetés en couverture tendresse
Hexagones crochetés en couverture tendresse

A dire vrai, c'est un peu du recyclage puisque j'avais en vue une couverture pour Adèle, laissée en plan parce qu'une couverture, c'est grand, et parce que chez Fiston aîné la crochet n'a pas la cote.

Je vous ai dessinés (fort mal, mais ça devrait être lisible) la grille pour les hexagones et les demi-hexagones:

Hexagones crochetés en couverture tendresse

Laine: Lang Jawoll magic coloris 50 (5 pelotes de 100 g) - bordure en Fabel (quelques grammes de violet)

Crochet: n° 3 (c'est plutôt serré, j'aurais pu utiliser du 3,5 ou du 4)

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 13 Janvier 2015

Revenons aux choses sérieuses...

(Non, je rigole! C'est de l'humour, vous savez, ce truc dangereux, là...)

Donc parlons tricot, plus exactement tricotin. J'ai essayé...

Bon 20 minutes pour enfiler le fil, mais 20 minutes montre en main pour tricoter le bonnet. Une pelote de laine bleue, une de laine multico, restant de mon gilet, et hop! un bonnet.

 

Bonnet ? Tricotiné !

Deux pelotes, c'est un peu court pour faire un bonnet adulte, il en aurait fallu trois pour que le revers se relève assez tout en laissant un peu de hauteur au bonnet. A refaire.

Je sens qu'il va y avoir plein de bonnets à la maison, et qu'Adèle et Louison devraient être ravies de se fabriquer leurs propres bonnets quand elles viendront en février.


Prochain essai avec du mohair pour réaliser enfin le carré magique Céret qui m'a été demandé il y a des lustres et que la perspective de devoir tricoter des mètres de jersey me faisait sans cesse remettre à plus tard.

Elodie, ça va arriver!

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 11 Janvier 2015

Je serai à la marche. Parce que je ne peux pas ne pas y être. Parce que je suis émue. Parce que je partage ce moment d'émotion généralisée. Parce que je défends profondément la liberté d'expression, la liberté d'opinion, la liberté de pensée, la liberté de religion.

Parce que JE SUIS CHARLIE, je vous l'ai dit et redit.

Mais je m'interroge. Je tente de penser l'événement, de réfléchir dans le calme...

Les slogans fleurissent, autour de ce JE SUIS CHARLIE né du tweet émotionnel et repris dans l'émotion.

JE NE SUIS PAS CHARLIE

Nombreux sont ceux qui, déplorant ou excusant, ne se retrouvent pas dans cette reprise du slogan: Certains ne s'associent pas au journal, dont ils critiquent les publications, et c'est leur droit, mais n'approuvent pas pour autant le massacre des journalistes. Souvent ils disent:

JE SUIS MOHAMED

ce policier musulman qui fut exécuté froidement, devenu symbole de cet islam intégré auquel adhèrent tant de musulmans de notre pays. Certains de ces derniers appellent à manifester avec un slogan

NOT IN MY NAME

opposant une religion de paix et d'humanisme à un extrêmisme fanatique trahissant leur religion en se revendiquant d'elle.

Il y a aussi le JE NE SUIS PAS CHARLIE de Le Pen, qui attise le racisme et la haine de l'autre (celui qui caricature aussi bien que ceux qui font partie d'une communauté qu'ils voudraient bien voir quitter la France).

Le JE NE SUIS PAS CHARLIE des mômes de banlieue qui feront des trois assassins des martyrs, voyant en eux les soldats de leur haine, cette haine née de l'illettrisme, de la misère, de la relégation, de la délinquance, de l'islamophobie, de l'inculture (la liste est longue) et aussi, ne nous leurrons pas, parfois de leur francophobie et de leur communautarisme exacerbé. Eux parfois écrivent

JE SUIS PALESTINIEN,

opposant les milliers de morts de ce pays aux massacrés de Charlie hebdo, comme s'ils légitimaient ce crime par l'occupation d'un pays qu'ils assimilent à un martyr. Alors que Charlie hebdo, ironie!, était plutôt de conviction gauchiset (laquelle est plutôt pro-palestinienne!)

Il y a aussi le

JE NE SUIS PAS CHARLIE

de ceux qui croient à la théorie du complot ou de la récupération - de "ça justifie la policiérisation et la mise sous contrôle", à "c'est un coup monté, c'est les Juifs qui ont fomenté ça" (je vous jure, je l'ai lu).

Et, en riposte, le

JE SUIS JUIF

de ceux qui voient légitimement l'anti-sémitisme à l'oeuvre dans la tuerie su supermarché casher et qu'Israël se dit prêt à accueillir (pour coloniser de nouvelles terres?), et qui parfois prêtent cet anti-sémtisme à l'ensemble des Français ("pourquoi n'y a-t-il pas eu de marche semblable quand on a tué des enfants juifs?" - je vous jure, je l'ai lu).

 

Il y a aussi le JE SUIS CHARLIE des hypocrites qui font feu de tout bois,

le JE NE SUIS PAS CHARLIE (ce n'est pas dit, donce je barre) de ceux qui furent Charlie (Cyran) mais qui accusent le journal de n'avoir pas été toujours clair et d'avoir joué avec le feu,

le JE SUIS CHARLIE de ceux qui étaient vraiment Charlie (Luz...) qui seront de la marche mais se demandent s'ils peuvent être ce Charlie devenu symbole de la liberté, alors que le journal s'attaquait à tous les symboles sacrés ou sacralisés, et ne savent pas s'ils seront Charlie encore.

 

De quoi y perdre son latin...

 

Finalement, moi, petite blogueuse de rien du tout, j'irai à la marche parce que je suis contre la barbarie, parce que je suis pour la liberté une et indivisible, parce que je suis contre la mort donnée (et contre la mort en général!), contre l'intolérance, contre le racisme...

Et ces raisons me suffisent.

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 9 Janvier 2015

Mon fils est Charlie:

Nous sommes Charlie

Lui (qui n'est pas mon fils!), il le chante...

Rédigé par miclasouris

Publié le 7 Janvier 2015

Voici un dessin humoristique politiquement, religieusement, ethniquement, sexuellement... correct.

 

Dessin humoristique politiquement, religieusement, ethniquement, sexuellement... correct.

Dessin humoristique politiquement, religieusement, ethniquement, sexuellement... correct.

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle lutte

Publié le 5 Janvier 2015

Tricotineuse géante? Bientôt...

Hou la la... hou la la... hou la la...

Qui va tricotiner géant???

 

Devant vous, là, face à vous, la grande gagnante du jeu d'Abracadacraft...

Eh oui, j'ai gagné le tricotin géant!!!

 

Vive Abracadacraft !

Vive Random generator !

Vive moâ !

Rédigé par miclasouris

Publié le 4 Janvier 2015

Qui dit année nouvelle dit résolutions.  Qui dit résolution dit résoudre. Qui dit résoudre dit problème. Ai-je un problème?

Docteur, j'ai un problème...

 

- Quel est donc votre problème, miclasouris?

 

En fait, j'ai deux problèmes:

- mon atelier est envahi , il n'y a plus la moindre recoin qui ne soit empli de laines et tissus...

- mon panier d'en-cours déborde, d'ailleurs, il y en a maintenant plusieurs, il y a même des entassements dessus, et maintenant à côté.

 

- Il faut prendre des résolutions.

Non, car d'expérience, je ne les tiens jamais...

 

- Il faut trouver des solutions...

Oui, parce que là, il y a urgence...

J'ai un problème, docteur...

J'ai un problème, docteur...

Mon stash déborde... Que faire?

- Ne plus céder à la tentation de la petite pelote sublime, au coloris rare, à la douceur inouïe, qui colle au projet, au rapport qualité-prix imbattable...

Difficile.

- Eliminer la cause: détruire les troupeaux de moutons responsables des dégâts.

Radical. Mais ardu.

- Entreprendre un élevage de mites.

Mais c'est qu'elles s'attaqueront aussi à la petite pelote sublime, au coloris rare, à la douceur inouïe, qui colle au projet, au rapport qualité-prix imbattable...

- Faire le tri.

Parfait. Et sans hésiter.  Ne garder que la petite pelote sublime, au coloris rare, à la douceur inouïe, qui colle au projet, au rapport qualité-prix imbattable...

Au programme: les Puces de couturières (mémo: prendre deux tables et une équipe de vente)

 

Mes paniers d'en-cours débordent... Que faire?

- Tricoter ou coudre de nouveaux paniers.

Sûr, ça déstashera, mais ça ne résoud pas le problème évoqué.

- Terminer les en-cours et ne démarrer un nouveau projet que lorsque les paniers seront tous vidés.

Sage. Mais ça veut dire des semaines, des mois, des années, des décennies, des siècles... sans nouveau dessein. Et terminer dans dix ans des projets de vingt ans! L'horreur absolue. Et que faire de ma petite pelote sublime, au coloris rare, à la douceur inouïe, qui colle au projet, au rapport qualité-prix imbattable...

- Faire le tri.

Parfait. Et sans hésiter. Pourquoi n'ai-je pas terminé ce gilet? Parce que je ne l'aime pas... Jeter. Et cette jupe? Elle est laide, en fait... Jeter. Et ce sac? Parce que c'est le même que dix autres... Jeter.

- Jeter.

C'est parti!

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 1 Janvier 2015

Terminée hâtivement le 31 décembre avant que de dresser le couvert du réveillon...

... nouvelle petite laine!
... nouvelle petite laine!
... nouvelle petite laine!

Modèle: Contrasting wrap sweater d'Amy Miller (fortement inspiré de la version de Claitte pour les rayures irrégulières!)

Laines: Recycline de BDF (18 pelotes!)

 

Un gros gilet tout chaud, bien enveloppant, assez doux, pas très léger mais bien agréable...

 

Parfait pour "un tricot-ciné-canapé"  de lendemain de réveillon! *

 

 

* Mais je pense pouvoir le remettre ensuite...

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote