Publié le 23 Août 2012

Décidément, c'est un modèle dont je ne me lasse pas...

D'ailleurs ce n'est pas la E - c'est mon interprétation de la E - en effet, les patrons japonais taillant à la fois petit (en taille) et grand (en ampleur), je n'ai pas utilisé la patron japonais idoine mais ai fait mon propre patron, que je décline depuis.

Après celle-ci et celle-là, la voici encore, dans une version un peu différente:

 12_08-tunique-E-violette-pois-1.jpg

Modifications: décolleté plus profond et passepoilé,  moindre ample (plis moins profonds), cinq petits boutons dépareillés sur le devant et pli creux dans le dos.

Détail du décolleté:

12_08-tunique-E-violette-pois-2.jpg

Tissu: voile de coton léger et un peu fluide Indigotex (je crois). La couleur exacte est celle de la deuxième photo.

Bon, OK, je ne suis pas un as du repassage...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 22 Août 2012

Je n'avais pas de collier bleu...

Grand Chéri m'a suggéré de fouiller dans mes paniers de colliers, il était certain que je trouverais un collier bleu. Moi aussi, d'ailleurs. Mais pas un neuf.

Ce cruel manque est comblé. J'ai maintenant un collier bleu (neuf).

12_08-collier-bleu.jpg

En vérité, cela ne s'est pas passé exactement ainsi. Aucune préméditation dans cette fabrication...

En fouillant dans mes réserves de perles pour faire mes anneaux marqueurs, je suis tombée sur un bocal où étaient rangées des perles de verre et de céramique dépareillées - restes des démontages et montages de colliers de l'an dernier. Comme je traîne depuis la canicule cette robe indienne à trois sous mais d'une légèreté incroyable, que je lave le soir et remets le matin, et qui est donc dans différents tons de bleus, l'idée a germé: et si je me faisais un collier bleu?

Un tri peu sélectif, un montage un peu aléatoire plus tard, je portais mon collier bleu (neuf)

Et je le posais car décidément, il est lourd et "chaud" sous 40°...Tant pis, je continuerai à porter ma robe bleue sans collier bleu...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle fait des bijoux

Publié le 20 Août 2012

Madame, vous tricotez un châle Gail et les erreurs s'enchaînent?

Normal, c'est la faute de vos anneaux marqueurs!

 

Avant:anneaux-1.JPG

Vous utilisez les anneaux marqueurs dont vous disposez (ceux qui ne sont pas sur vos autres en-cours - voilà ce que c'est que de courir plusieurs lièvres à la fois!).

Après:

anneaux-2.JPG

Vous utilisez vos nouveaux anneaux marqueurs roses! Impossible de ne pas repérer l'anneau bleu qui marque le centre du châle (là où vous oubliez toujours vos doubles jetés...)

12_08-marqueurs-roses-2.jpg

 

Avec vos nouveaux anneaux marqueurs roses, les difficultés s'effacent comme par magie... et votre Gail va monter, monter, monter...

L'anneau marqueur rose, une révolution!

Publié le 20 Août 2012

Notre camion se promène avec nos enfants et petites-filles en Bretagne... et donc nous, nous faisons de belles balades en moto, mais...  

La moto, ce n'est pas propice au tricot...

Donc ma production avoisine le néant.

  curieux-ciel.JPG

Ah mais si, il me reste le soir  pour tricoter... (le ciel de la photo, c'est celui d'hier soir, quelle lumière!) C'est bien ce que je fais.

Je tricote le soir.

Et je détricote le lendemain soir.

 

Et c'est la galère:

1) parce que le Gail, il n'est pas si facile à tricoter que ça (ce n'est quand même pas moi qui suis une quiche!)... Toujours est-il que les erreurs s'enchaînent!

2) parce que la Diva, elle est quasiment indétricotable... D'ailleurs vu les poils qu'elle perd et les sacs de noeuds que je jette, il doit m'en rester beaucoup moins que les trois pelotes de départ - dont je me demandais déjà si elles suffiraient...

 

Seul avantage: j'ai pu tester différentes grosseurs d'aiguilles (finalement, j'en reste aux aiguilles 5). Du coup peut-être aurai-je assez de laine???

 

Mais bon, ça avance, ça avance quand même...  

Patience et longueur de temps...

 

Publié le 11 Août 2012

Plusieurs projets tricot se sont ajoutés à ma to-do list.Comment y suis-je arrivée?

Ce ne fut pas une mince affaire, je dois l'avouer...car ce fut au terme d' 

un vrai parcours olympique!

 

Première épreuve: remuer les laines - laquelle vais-je tricoter? laquelle convient à ce projet que j'ai en tête? et celle-ci, qu'elle est belle!, tiens, ça me donne une idée..., mais au fait, où était ce modèle?

 

Deuxième épreuve: sortir les catalogues et les feuilleter, les re-feuilleter, découvrir de nouvelles pistes - tiens, ce modèle serait superbe dans cette laine (ici, retour possible à l'épreuve1)

Dans cette deuxième épreuve, le passage sur internet est, bien sûr, incontournable.

 

Troisième épreuve: sélectionner les vainqueurs - en faisant concourir tous les duos laine+modèle envisagés précédemment.

 

Quatrième épreuve: ne conserver que les trois meilleurs...

 

Les voici sur mes aiguilles:

Gail-en-cours.JPG

Un châle Gail en mohair et soie des fermes de France.

Spiral-staircase-en-cours.JPG

Une écharpe Spiral staircase en Noro Silk garden sock.

Taiga-en-cours-1.JPG

Un Inversion cardigan en Taïga de Phildar.

Pamisos-en-cours.JPG

Un sac d'après le modèle du châle Pamisos en pure laine de Boisson à Paris et de la Filature du Valgaudemar.

Tiens, il y en a quatre...  Eh bien le quatrième aura une médaille en... chocolat?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 7 Août 2012

J'ai trouvé la laine qui manquait à mon retour, envoyée par une tricopine de Ravelry... et voici mon Bitterroot fini!

Les premières photos sont pour vous:

12_07-Bitterroot-avant-blocage-2.JPG

Bon, d'accord c'est pas terrible avant blocage! La suite au prochain post...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 7 Août 2012

Les vacances, c'est fini pour quelque temps... pas très longtemps à vrai dire car on repart fin août à Bâle, où vit dorénavant mon fils!

Quant au pull... Tadam, il est (enfin) fini!

12_08-pull-dentelle-coton-rouille-1.JPG

 

J'ai commencé ce pull il y a des lustres. Son encolure bâillait, mais bâillait (à dire vrai, il quittait mes épaules de son plein gré!).

J'ai donc défait et retricoté des côtes - d'abord 2/3 puis 2/2 puis 2/1 puis j'ai fini avec des aiguilles plus fines. Et l'encolure est très réussie, elle fait un décolleté magnifique...

 

12_08-pull-dentelle-coton-rouille-2.JPG

Pour le modèle, j'avais dû anticiper le retour du vintage... Il est donc très dans le coup!

Quant à la laine, une laine ancienne (pardon, vintage!) de Phildar (Tourbillons), elle est très agréable - légère, douce, chaude. Un régal!  

Décidément, les anciennes laines vintage Phildar me plaisent plus que les actuelles...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote