Publié le 20 Mars 2017

Voici le tuto du châle Striangles, que je vous ai présenté il y a quelques jours.

J'avais pris des notes en le réalisant, je les ai réécrites sous forme de tutoriel. Il reste peut-être des erreurs.  Si vous me les signalez, je les corrigerai.

 

Ce châle peut être réalisé dans toutes sortes de laines, il est aisément adaptable en dimensions, il vous suffira d'augmenter le nombre de rangs de la partie 1 ou de la partie 2, la suite s'en ensuivra logiquement.

Le mien est bicolore, mais je suis certaine qu'il serait très joli avec plus de couleurs, en conservant la couleur de base et en variant les couleurs secondaires, ou bien encore en utilisant comme laine complémentaire une laine variegated.

 

Edit de juin 2017: il y avait des erreurs dans la première version... mille excuses ! Elles sont corrigées. Mais il peut en être resté...

 

 

Le tuto du châle Striangles
Le tuto du châle Striangles

Bon tricot !

 

Et, si jamais vous le réalisiez, je serais ravie de voir votre version !

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage

Publié le 19 Mars 2017

La souris raconte sa vie...

 

C'est encore et toujours du "brut de décoffrage": la souris met en marche sa webcam, elle cause, elle met en ligne. Et comme d'habitude, la qualité cinématographique n'est pas au rendez-vous !

 

Bon, c'est du blabla sans chichis, on va dire ça comme ça...!

Rédigé par miclasouris

Publié le 19 Mars 2017

De petites fleurs discrètes sortent dans mon jardin...

 

* Le printemps est déjà là dans la vallée, mais, moi, j'habite à 500 m d'altitude...

C'est le printemps...C'est le printemps...C'est le printemps...

Et une nouvelle fleur a pris naissance sous mon crochet...

C'est le printemps...

De temps en temps, je crochète un granny, et, un jour, j'en ai sept et la fleur éclot. Celle-ci  est la quatorzième. On est très loin de la couverture, on est encore loin du plaid...

... mais qui a dit que le temps pressait?

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 18 Mars 2017

Elève Lasouris, au tableau !

- Mic Lasouris, que lisez-vous sur cette boîte?

- Euh... bah, c'est écrit en anglais !

- Et au-dessous ?

- Euh... je peins sur soie !

- Et encore ?

- Couleurs vives et intenses pour la peinture sur soie !

- Et rien d'autre ?

- Si, fixation par simple repassage.

- Et vos couleurs, elles sont vives et intenses ?

- Bah, non... pas trop..

- Vous les avez fixées comment, vos couleurs ?

- ... Au micro-ondes, je fais toujours comme ça.

- Vous les avez étuvées, donc. Et vous avez lu que c'était des couleurs étuvables?

- Bah non ! C'était pas écrit !

- C'est que cela n'était pas des couleurs étuvables !

 

C'est pourquoi mon noir n'est pas noir, et pourquoi mon noir devenu gris n'est pas garanti grand teint !

C'est ainsi que j'ai loupé bêtement mon examen de teigneuse... parce que je n'avais pas lu !

 

 

Maintenant j'hésite vraiment à tricoter ma laine...

 

Et si le châle que j'envisageais de faire ne voulait plus jamais quitter mes épaules - sur lesquelles il aurait algrement déteint?

 

 

 

Publié le 17 Mars 2017

Non, la souris ne se lance pas dans un blog culinaire...

 

D'ailleurs, s'il y a quelque chose que vous ne verrez jamais par ici, c'est bien de la cuisine. La souris déteste faire la cuisine, elle a toujours détesté cela. Elle a fait son gentil travail de maman en assurant quotidiennement les repas de sa famille, elle s'est appliquée à concocter des repas équilibrés et variés, évitant conserves et plats préparés, afin d'assurer à ses fistons une croissance harmonieuse et une solide santé .

 

Mais maintenant, ils sont grands, ils sont beaux (les plus beaux souriceaux du monde), ils sont en bonne santé, alors elle rechigne et renâcle. Certes, elle participe et soulage parfois son Grand Chéri de la préparation d'un repas (ça s'appelle le partage des tâches !)... mais,vous l'aurez compris, ce n'est pas sa tasse de thé !

 

Et si on en revenait à ce que la souris sait faire et aime faire... aux chose laineuses !

 

Et là, la souris est capable de témoigner d'une patience dont elle ne fait guère preuve aux fourneaux. Il ne lui a pas fallu moins de deux heures pour démêler les fils d'un des écheveaux dont la ligature avait disparu (aurait-elle oublié de la faire?). Le pire, c'est que les fils de cet écheveau avaient légèrement feutré, sans que cela soit dramatique, et qu'il a donc fallu les "décoller" soigneusement.

Les autres écheveaux n'avaient pas du tout feutré, eux, alors que les processus avaient été exactement les mêmes.

 

Voici donc les fils teints en cakes :

Cakes...

Pas trop laid, finalement...


Il leur reste à passer l'épreuve du tricot.

 

 

 

Publié le 16 Mars 2017

Non, ne partez pas, vous n'avez pas fait d'erreur, vous ne vous êtes pas trompés de page ! 

 

C'est mon titre qui vous a effrayée?

 

Non, la souris ne se lance pas dans le thriller gore !

 

Elle s'est juste lancée dans la géométrie.

 

Ce qui n'est pas une moins grande affaire. Et il en est ressorti

- primo qu'elle ne s'en tirait pas si mal que ça,

- et secondo un châle tout de stries et de triangles. Bref, un châle striangulaire.

 

D'où le titre si vous suivez bien. Voyez, tout s'explique, pas de panique...

Bon, z'êtes remise? On y va, je vous le montre, ce châle striangulaire ?

Striangulations
Striangulations
Striangulations

Il n'est pas triangulaire, je vous l'accorde. Mais un peu quand même, on ne va pas chipoter.

Et puis, il est construit en quatre parties triangulaires. Bon, sauf la deuxième qui est mâtinée de rectangle. Et la dernière - disons que la dernière est un triangle.. à quatre côtés. Il est bordé d'un i-cord sur toute la périphérie de ses trois (plus un) côtés.

(Je vous l'avais bien dit que la géométrie, c'est pas mon fort).

Et je suis super contente: il est plat. Pas un coin qui gondole, pas une rebiquette, pas un évasement... rien... il est plat !

Il est vraiment, vraiment gé-o-mé-tri-que.

 

Et pas raplapla, parce que les rayures au point mousse, ça anime, c'est varié, c'est moëlleux et c'est douillet.

Et pas monotone à tricoter : on le tricote dans tous les sens, aucune partie ne s'éternise,  et on n'a jamais de rang interminable sur les aiguilles. Sauf le dernier, qui est même multiplié par 4, vu que c'est un i-cord !

 

 

J'ai pris des notes et je m'en vais vous rédiger un petit tuto, si le modèle vous tente...

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié le 15 Mars 2017

J'avais cinq écheveaux de 50 g. J'ai utilisé pour trois écheveaux du noir Pébéo (2 flacons entiers) et du bordeaux Kniazieff qui me restait et que j'avais pas mal dilué. Pour les deux écheveaux restant, j'ai utilisé ce bordeaux et du rose vif Pébéo.

 

Petit bilan après rinçage:

Bon, d'abord: les couleurs Pébéo, c'est franchement pas terrible pour la teinture. J'ai passé les deux petits pots de noir en entier, visant un gris foncé avec des nuances de bordeaux.

Le noir a dégorgé... dégorgé... dégorgé...........dégorgé................ dégorgé..........................

On a un gris parfois pas très loin du "rose lavasse" de départ et parfois plus foncé (et pourquoi donc ?).

Le rose vif a mieux tenu, et moins dégorgé. Il faut dire que la couleur Kniazieff bordeaux a parfaitement pris, et couvre le rose vif qui cependant a laissé une jolie nuance rose. Il a aussi parfaitement tenu sur les écheveaux teints en gris.

 

Je résume: trois écheveaux grisâtres avec des nuances de bordeaux vibrant et deux écheveaux rose-bordeaux sympa.

... et teintes!

Je suis un peu déçue...

 

Bon, je sais qu'en teinture, les ratages ne sont pas forcément des échecs... j'attends la fin du séchage pour voir ce que ça donne en pelotes.

Publié le 15 Mars 2017

Teintures...

Afin qu'elles réalisent un petit cadeau pour leur maman, lors d'une fête des mères, la souris avait offert aux filles un petit atelier "teinture sur soie"... et il restait plein de couleurs, mais plus de soie. Et la souris n'a pas de soie dans ses réserves insondables - il faut dire que la souris ne raffole pas de la soie peinte.

 

Et pourquoi ne pas teindre de la laine?

Alors, ce matin, la souris s'est offert un petit atelier "teinture de laine".

 

Cinq pelotes de pure laine coloris "vieux rose lavasse" ont pris un bain de jouvence. Elles refroidissent sur le rebord de la fenêtre, en attendant le rinçage.

 

Teintures...

 

Et la souris s'impatiente déjà...

Publié le 14 Mars 2017

... (d'imagination, d'inventivité, de créativité, d'originalité... chez la souris)

 

Samedi dernier.

- Grand Chéri, ce soir, on est invités chez Neveu aîné, pour le passage à Grenoble de Neveu cadet (et par ailleurs mon filleul).

- Bon, je vais sortir une bonne bouteille...

Grand Chéri est oenophile. Lorsque nous sommes invités, il tire toujours de sa cave une "bonne bouteille". Dont, bien souvent, nous profitons aussi...

 

- On ne pourrait pas changer un peu?

D'autant que la cave de Neveu aîné, en bon bourguignon, est bien garnie...

 

Alors, qu'amener?

Des fleurs? C'est périssable...

Des bonbons? C'est tellement bon... mais pas pour leurs morpions...

Des chocolats? Z'arriveront pas...

Un p'tit plat, un bon bocal? C'est banal...

 

Alors...

Un p'tit chat? Z'ont déjà...

Une souris? Hi hi hi...

Une bagnole? Mais t'es folle...

Une Jaguar? C'est ringard...

Un jaguar? un léopard? un cougar? C'est trop rare...

 

... bah, alors, euh.... une pochette?

 

Une pochette? C'est pas bête...  Et si je leur cousais

 

uNe  joLie PoChEtTe ?

 

Décidément, je déborde vraiment d'imagination, d'inventivité, de créativité et d'originalité... Et puis, c'est pas comme si j'en cousais souvent... ça me changera...

 

Débordements...

Et j'en ai cousu cinq dans la foulée...

             une pour la compagne de Neveu aîné

                        une pour la compagne de Neveu filleul

                                 une pour l'amie qui nous a invités la semaine prochaine

                                           une pour ma maman chez qui je vais le 19 mars

 

Et la cinquième? Elle sera pour le prochain qui m'invite !

 

Vous ?

(la fille qui se tape l'incruste...)

;-)

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 13 Mars 2017

Oui, c'est bien un anniversaire que je fête, mais non, ce n'est pas le mien! C'est celui de mon blog... Et je peux vous dire son âge:

il fête ce jour ses 9 ans.

 

Déjà? Eh oui, c'est le 13 mars 2008 que j'ai publié le premier article de ce blog.

 

Je ne pensais pas alors que, neuf ans plus tard, je serais toujours là.

9 ans de blog, ça veut dire: près de 1000 posts (en fait celui-ci est le 952ème!), près de 6000 commentaires, et près de 250000 visites ! Waouh! Tout ça pour un tout petit bout de blog caché dans un repli filaire de la blogosphère..

 

Je ne savais pas alors que, grâce à ce blog, je trouverais autant de petits plaisirs et de grandes joies, que je ferais de si belles rencontres qui se sont parfois devenues plus que virtuelles, que je nouerais des amitiés durables.

Je ne me doutais pas de la chaleur que je trouverais à l'intérieur de notre petite bulle partageuse abritée des vents nauséabonds du repli sur soi et du rejet de l'autre.

 

Alors, je déclare le 13 mars

journée internationale de la blogo des filles de fil

 

(et, comme il n'y a pas d'raison de s'arrêter en si bon chemin )... je le déclare de surcroit, férié pour tout le monde.

 

 

Bon, faut pas rêver...

Je vous dis merci merci merci, les filles... et vous envoie bien plus que mille bisous.

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 11 Mars 2017

Comme promis, voici un petit tuto du sac à pelote...

Tuto? Oui, tuto, et pas patron.

sac à pelote

sac à pelote

Comme je vous l'ai déjà dit, ce n'est pas moi qui ai eu cette idée, j'ai copié sur celui de ma copine Elsa (Zazouch) qui l'avait vu sur le net.

J'ai juste écrit le tuto, n'en ayant pas trouvé sur le net (mais il en existe peut-être!).

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage