elle tricote

Publié le 29 Septembre 2022

L'oncologue de ma maman est une femme formidable : douce, empathique, compétente, chaleureuse, disponible... Voici trois ans que je la rencontre tous les deux mois.

En octobre, ce ne sera pas elle que nous verrons car elle est en congé maternité. J'ai eu envie de la remercier en tricotant un petit gilet pour son bébé.

Bébé à croquer
Bébé à croquer

Laine : Woolly de DMC (un mérinos superwash). J'ai trouvé difficile de choisir les couleurs pour quelqu'un dont on ne connaît pas les goûts (nous ne la voyons que vêtue d'une blouse d'hôpital !)

Taille : 3 mois (environ)

Modèle : perso - la seule fantaisie consiste en des rayures inégales, de 2 rangs pour un demi-devant, de 4 rangs pour l'autre, de 6 rangs pour le dos et d'un rang pour les manches. 

En général, je fais les petites boutonnières (celles d'une maille, pour les tricots layette en particulier) en tricotant deux mailles ensemble au 1er rang et en montant une maille au rang suivant. Mais mes boutonnières sont lâches et souvent le bouton a tendance à sortir. J'ai donc tenté la boutonnière après coup de Lollilafée : les miennes ne sont pas très esthétiques, mais au moins les bouton tiennent !!!

 

Ne sera-t-il pas à croquer, ce bébé, dans ces couleurs pastel-pâtissières...
(qui vous donnent une idée plus juste des couleurs) ?

Bébé à croquer

Comme vous l'avez compris, il va y avoir une nouvelle pause du blog. Je repars demain pour une semaine avec nos petits Suisses à Collioure, et sitôt rentrée, je remonte à Paris pour la visite à l'hôpital Marie Curie. Nous partons ensuite passer une semaine à Menton, ma mère (qui se plaint de n'avoir pas eu de vacances depuis un an !!!) et moi. Je remonterai à Paris avec elle, et ne serai de nouveau grenobloise que le 23 octobre.

 

Et alors, promis-juré, je ne quitte plus ma maison !!!

J'en ai marre d'être toujours en vadrouille, j'ai besoin de retrouver ma vie à moi : mon théâtre et mon aquagym du lundi, mon ciné du mardi, mon café-tricot et ma marche du jeudi, et mon blog-mon atelier-mes copines de tous les jours ! 

 

Enfin, j'dis ça, j'dis rien...

Il y a d'autres balades qui se présentent. Mon Grand Chéri expose au Salon du carnet de voyage à Clermont-Ferrand fin novembre et à Figari (en Corse) mi-décembre... 

"L'épouse du peintre" (c'est moi, c'est moi !) ne va quand même pas bouder ces réjouissances (d'autant que ce sera hôtel et restaurant) (bon, bah, je viens) !!! 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bouge, #elle tricote

Repost0

Publié le 27 Septembre 2022

J’ai retrouvé la pêche, vous disais-je, et donc mes aiguilles. Pas souvent, car nous avons beaucoup visité lors de notre balade en Occitanie.

Mais assez pour pouvoir au retour porter un projet fini, de saison, et qui me plaît et me va (miracolo !) :
 

L'ouvrage occitan
L'ouvrage occitan
L'ouvrage occitan

Tout simple et efficace - ce sera mon 9ème projet du défi, celui baptisé “mon chouchou”. Eh oui, mon designer fétiche, c’est, en toute modestie, moi-même ! Bah oui, je ne tricote que mes patrons… (en fait ce sont des guides plus que des patrons à proprement parler, c’est un canevas, je brode autour).

Là, le canevas , c’était mon tuto du top-down - au fait, il est gratuit et à votre disposition…

Laine : Belle de Drops (53% coton, 33% viscose, 14% lin) - une qualité que j'adore, pas toujours facile à tricoter (il y a beaucoup de petits fils) mais au très beau rendu fluide et un peu brillant. Le gris argent 06 a des reflets entre bleu et vert que j'aime beaucoup.

Le point de dentelle est le point Lotus wave que j'ai tricoté en sens inverse (du bas vers le haut).

 

Et par chance, le temps se prête à le porter... avec un gros châle par-dessus !!!

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Repost0

Publié le 20 Août 2022

Salut, vous tou(te)s... tout marche pour vous ?

Nous deux, ma frangine et moi, ça marche... quoique sans doute pas tout de suite, mais ça se présente bien. Le froid va revenir et on va envelopper les arpions de Fiston de chaleur et de douceur - il adore ! Tout l'hiver, il ne porte que nos copines, il les balade de baskets en croquenots, il les porte sans chaussons et les use sur les parquets... et hop ! chez la souris ! 

- Dis, maman, tu peux faire quelque chose pour mes chaussettes !

(La souris, elle déteste repriser...)

En tout cas, nous, on l'a bien faite marcher, la souris ! On est deux jumelles, mais je vous jure, elle a bien tricoté des triplées !

Du fil à retordre, on lui a donné : remarque, c'était facile, elle avait pas la pêche, on en a bien profité !

D'abord, on est grises, et la souris, elle vieillit et la vue baisse. 

Dès les côtes, on l'a taquinée : des mailles en trop, des aiguilles 2,5 (on avait caché les 2,25 !), des côtes contrariées (sur ce coup-là, elle nous a déçues, elle n'a pas voulu défaire !).

Et qu'est-ce qu'on a rigolé pour les talons ! Elle a dû refaire les deux... même pas fichue de compter ! On ne dirait pas que c'est elle qui a écrit le patron... j'me marre... Aux orteils, pareil. La flemmarde  a laissé deux pieds avec des diminutions différentes !

Et entre temps, on lui lâchait des mailles, l'une de nous s'étirait pour qu'elle fasse l'autre trop courte... ah la franche rigolade !

 

En plus, on passait le message aux autres ouvrages qu'on croisait dans le sac à en-cours...

 

Bon, j'espère qu'on va pouvoir dire deux mots à son pull gris avant qu'elle nous file ce week-end au Fiston ! C'est que l'idiote n'a plus qu'un en-cours et qu'il est rangé dans un autre sac...

 

 

Qu'est-ce qu'on s'est marrées !

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Repost0

Publié le 26 Juillet 2022

Ah celui-là, il m'en aura donné, du mal !!! Je l'aurai espéré, et même maturé, cet Attendu...

Une première tentative avec la technique contiguous fut un échec total : j'ai beaucoup de mal avec cette technique. Et je la tentais avec un devant en dentelle, histoire de simplifier les choses !

La seconde fut un yoke - le yoke des neurones en moins. Il était si large que je pouvais enfiler le pull par les pieds ! L'encolure n'était guère seyante, vous vous en doutez...

Mais la troisième tentative fut payante : pas d'erreur... pas la moindre petite erreur, un parcours sans faute du début à la fin... Un vrai bonheur de tricoteuse !

Le bonheur de l'Attendu
Le bonheur de l'Attendu

Modèle : le yoke 120 en version 150 mailles (et 288 à la séparation corps-manches). Des explications succinctes sont sur la page Ravelry du projet.

Fil : Catania flammé de Scachenmayr (un Catania plus irrégulier très agréable à travailler) et un zeste de coton rose avec un fil blingbling d'Action (lui, par contre, bien rugueux, mais les quelques rayures dans ce fil auraient manqué !)

Aiguilles : 3,5 (3 pour les côtes)

 

Et... et... et...

MON PULL ME VA !!!

(Il n'aurait plus manqué que ça !)

Et cerise sur le gâteau : il me plaît... Dommage : il fait trop chaud pour le porter !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Repost0

Publié le 17 Juillet 2022

Le mojo du tricot (ou La guerre dans le cerveau)

(pièce en un acte en forme de leçon de sciences)

Personnages :

  • système limbique (cerveau émotionnel)
  • cervelet (en charge du mouvement et de la coordination)
  • lobe frontal (en charge de la planification et du raisonnement)
  • lobe temporal (en charge du traitement des informations et de la mémoire) 
  • hémisphère gauche (cerveau logique et mathématique)
  • hémisphère droit (cerveau créatif) 

 

Système limbique

 - Ah que la vie est difficile... A quoi bon se bouger ? Faut toujours recommencer ! Profites-en, la souris, repose-toi, dors, farniente, oublie.... 

Cervelet 

- Mais ça fait trois mois que tu ne fais rien de mes dix doigts, bouge-toi un peu !

Lobe frontal

- Moi, je voudrais bien, j'ai d'ailleurs plusieurs projets sur le feu, mais je suis dépassé : je ne sais plus comment m'y prendre, je ne sais même plus comment on fait ! Lobe temporal, à l'aide ! 

Lobe temporal

- OK, je suis là, toujours prêt ! Bon, on va s'y mettre ! Alors, on commence par quoi ? Un top ? Un châle ? 

Lobe frontal

- Pour un top, faudrait déjà que l'hémisphère gauche se reprenne, t'as vu ses derniers calculs ? Une encolure qui passe par la taille, un yoke qui juponne par un surplus d'augmentations, une dentelle qui ne retombe pas sur ses pieds, ce n'était pas franchement des réussites ! 

Hémisphère gauche

- C'est facile de m'accuser, y a le système limbique qui m'interrompt sans cesse,  je ne peux pas me concentrer, moi ! Et puis le lobe temporal ne m'aide pas, il oublie toujours quelque chose.

Hémisphère droit 

- Faudrait commencer par neutraliser le système limbique... Filons-lui un Tranxène, ou mieux, une tablette de Milka Suchard. Ah non, offrons-lui des vacances avec les petits-enfants, les hormones du bien-être vont remonter et, vous verrez, il se calmera !

Lobe frontal 

- OK, les gars, on commence par ça. Hémisphère droit, tu commences à chercher des idées. Lobe temporal, profites-en pour travailler ta mémoire, et toi, hémisphère gauche, révise donc tes tables de multiplication et la proportionnalité ! Quant à toi, le cervelet, tiens-toi prêt à l'action. Pour le reste, j'assure...

Tous (de concert)

- C'est bon, c'est parti ! Tous dans le combi !

Mojo, le retour !!!

Des journées bien remplies, le plein de soleil et d'eau, la joie de s'occuper des petits-enfants, du temps (peu, mais deux trajets en combi), voilà bien qui ressource... 

Dans la zone tricot de mon cerveau, les neurones se sont reconnectés... et le désir/plaisir de tricoter est revenu Idées, envies, projets se sont multipliés.

Et les calculs d'encolure ont été justes !

Mojo, le retour !!!

Les hormones du bien-être et de la jubilation sont au top !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause, #elle tricote

Repost0

Publié le 24 Mai 2022

Une petite halte chez moi avant de repartir pour le Jura suisse où je vais retrouver mes fils et leurs familles... quel bonheur !

My mother is a warrior !

Elle se remet peu à peu, ses fractures se consolident, et la clinique est super question rééducation. Je la sais en de bonnes mains pour cette semaine seule.
Je rentrerai directement de Bâle à Paris le lundi 30.

 

Peu de travaux créatifs ces derniers temps.
Le top (ou pull ?) vert avance tout doucement - bon, de la dentelle aux aiguilles 3,25, ce n'est pas le plus rapide à tricoter !

Une chaussette de Fils aîné est, elle, à un orteil de la fin... il lui faudra vite une compagne !

 

Mais j'ai retrouvé les amigurumis que j'avais commencés pendant ma semaine confinée. Je n'en avais terminé qu'un, qui va partir en Suisse, il est destiné à Simeon :

Pas pas pas parisienne...
Pas pas pas parisienne...

J'avais l'intention de crocheter un amigurumi pour chacun de mes petits-enfants ou bien un lot pour tous les plus jeunes... C'est si vite fait et il y a tant de modèles sympas dans les livres de So Croch':

 

Pas pas pas parisienne...Pas pas pas parisienne...Pas pas pas parisienne...

Bon, ce sera pour plus tard... quand le mojo sera là, ou quand les temps seront plus calmes...

Après tout, on n'est pas au rendement !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète, #elle tricote

Repost0

Publié le 19 Mai 2022

Merci, les filles, pour vos réponses et commentaires - je les lis tous et ils me font un bien fou ! Mais le temps - et l'énergie - me manquent pour y répondre. Sinon par un grand sourire que je vous adresse mentalement (mais vous ne le voyez pas...)

 

Quelques nouvelles.... pas grand chose, j'avoue... Les jours se suivent, se ressemblent : clinique, maison, clinique, maison - et entre temps des courses, plein de coups de téléphone bavards avec la famille, les amis, les tricopines - et mon Grand Chéri qui est rentré hier de son séjour corse... qui devait être le mien, bouh !

Ma mère est en séjour SSR dans une clinique du XVIIème (la  clinique de la Jonquière - une clinique du groupe Orpéa ;-) et en est ravie. La prise en charge est excellente : kiné tous les jours, ergothérapie, ateliers de groupe, visites régulières du médecin, prise en charge du cancer, de la douleur... Il y a un petit jardin sympa, propice aux relations sociales. On ne dira juste rien de la nourriture

J'ai pu ralentir le rythme de mes visites à la clinique et je pense pouvoir partir pour le week-end de l'Ascension en Suisse : mon fils a loué un gîte où nous nous retrouverons tous (mes deux fils, leurs familles et nous).

J'ai aussi pu prendre le temps de retrouver des tricopines parisiennes (et suisses !) rencontrées lors du séjour tricot & Co - une éclaircie bienfaisante ! - et de... visiter avec elles le magasin de laine Cat'laine. Vous savez ma faiblesse laineuse, voici ma trouvaille, de la Katia Air lux :

Papapapa...risiennePapapapa...risienne

J'ai échantillonné, dessiné la grille dentelle de mon yoke et même monté l'encolure :

Papapapa...risienne

En espérant que je n'ai pas fait la même erreur que pour mon top en coton : l'encolure, une fois le tricot mis sur des aiguilles longues et tardivement essayé, s'est avérée trop, beaucoup trop large :

Papapapa...risienne

En cours de détricotage... je devais ne pas avoir la tête au tricot-réflexion !

La seule chose qui avance doucement, ce sont les chaussettes (grises !) de Fils aïné (le trajet aller en métro s'y prête, le trajet retour s'effectuant souvent dans un métro bondé, l'horreur).

 

Finalement, on dirait que ma tête tricoteuse me revient peu à peu...

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause, #elle tricote

Repost0

Publié le 30 Avril 2022

Décidément, la souris ne lâche pas prise ! La lutte continue pied à pied contre le contiguous... Ce dernier a vaillamment résisté mais semble avoir perdu pied. 

En ce moment, la souris veut des manches montées, mais elle ne veut pas les coudre. Et elle veut tricoter en top-down ! La solution : la méthode  contiguous. Connaissez-vous cette méthode qui a été mise au point par Susie Myers et qui est reprise dans de plus en plus de designs de pulls ou de gilets ?

Alors la souris, qui a du temps (et des laines), s'est mise à potasser et à chercher sur le net et elle partage avec vous ses trouvailles :

- la page de Susie Myers ici sur Ravelry, où vous pouvez télécharger la méthode (il y a une version française.

- le forum Contiguous de Ravelry (en anglais, mais il y a des pages lisibles comme celle-ci sur les augmentations d'épaules)

- le blog de Systèmeb où vous trouverez beaucoup d'informations et conseils.

- une vidéo en italien (mais il suffit de regarder pour comprendre) sur les augmentations d'épaule

 

En ce moment, la souris a deux projets qui utilisent la méthode contiguous : un top en coton et un gros gilet en mohair.

Voici l'épaule du gilet :

Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !
Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !

On voit bien la ligne d'épaule formée par une maille. C'est de part et d'autre de cette maille que l'on fait une augmentation et ceci à chaque rang.

Après avoir atteint une certaine longueur, on  réalise les augmentations pour créer les manches en cessant d'augmenter le corps. On voit les épaules se dessiner :

Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !

Vous remarquez la petite bosse que forme la tête de manche ? Cela vient de la manière dont a été réalisée la tête de manche. En effet, quand on a terminé la ligne d'épaule, on commence les augmentations de part et d'autre d'une section "plate". Ici, le "plat" d'épaule est de 5 mailles seulement, donc pas assez important (il en aurait fallu environ une dizaine).

Bon, la souris n'a pas corrigé : elle s'accommodera d'épaules athlétiques !

 

Mais on peut corriger ce problème : il n'apparaît pas​​​​sur le top en coton, car les augmentations d'épaule sont faites de part et d'autre d'une section d'une quinzaine de mailles. Quant on commence les augmentations qui forment la manche, on a déjà le "plat" d'épaule !

Miclasouris - contiguous : 2 - 0 !

Décidément, le contiguous, c'est vraiment une méthode sympa... 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0

Publié le 25 Avril 2022

Pas de voyage à Paris cette semaine... Je suis cas contact et ma maman, que je devais accompagner à son rendez-vous d'oncologue, n'a pas voulu que je monte à Paris. La prudence s'impose.

Me voilà donc coincée chez moi pour cinq jours.

Bon, je suis enfermée avec mes tissus, mes laines, mon ordi, mes projets, et des podcasts en retard... Il y a pire, n'est-ce pas ?

 

Ma marinière était finie... et, un clou chassant l'autre, une idée/envie m'est passée par l'esprit : un gilet en mohair serait le bienvenu (j'ai peu de gilets).

Bon, un gros gilet décontracté dans un fil qui monte vite. Par exemple en gros mohair. Je n'en ai pas, bien sûr. J'ai plein de cônes de mohair très fin, mais pas de gros fil...

Et si j'en créais un ?

 

Mohair décontracté pour fille contactée...

Gros plan sur le tissu obtenu :

Mohair décontracté pour fille contactée...

C'est joli, hein ? Et, aux aiguilles n° 6, ça monterait vite...

 

Qu'en pensez-vous ?

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Repost0

Publié le 24 Avril 2022

C’est l’histoire d’une bretonne : je suis d’origine bretonne et la Bretagne me manque. Deux ans que je n’y ai pas mis les pieds. J’étais alors allée rendre visite à mon vieux tonton à Saint-Malo.

 

C’est aussi l’histoire d’une marinière : en bonne bretonne, je voulais une marinière depuis longtemps. L’an dernier, j’en ai cousu une mais j’avais oublié de laver le tissu. Je l’ai portée une journée, l’ai lavée et elle a rétréci en hauteur, s’élargissant en largeur. Immettable !
Cette année, j'ai décidé 1) de m’en tricoter une, et 2) d’aller en Bretagne.

C’est aussi une histoire triste : je reviens de Bretagne. Mon oncle est parti pour sa dernière croisière au long cours, je ne l’ai pas revu. Et ma marinière n’était pas finie (j’en ai quand même cousu une avant de partir pour Saint-Malo !).

J’ai fini ma marinière le lendemain de mon retour de Bretagne…

Toute une histoire...
Toute une histoire...Toute une histoire...

J’avais décidé cette année 1) de me tricoter une marinière, et 2) d’aller en Bretagne…

C’est fait...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bouge, #elle tricote

Repost0