Publié le 23 Juin 2015

Recy[câblé]

Oui, pas d'erreur... c'est bien un câble Knitpro.

 

Il avait cassé au ras de l'embout... Je sais, il paraît que Knitpro me l'aurait remplacé, mais il y a au moins deux ans qu'il traînait dans mon tiroir.

Et aujourd'hui, j'ai trouvé:

- que sa couleur était jolie,

- qu'il avait pile la bonne flexibilité (il en faut -c'est à la mode, la flexibilité - mais point trop),

- qu'il s'assortirait à merveille avec le reste de mes grosses perles,

- et que tant pis si elles étaient totalement dépareillées, c'était parfait ainsi.

 

Et voici un collier recy[câblé]...

Recy[câblé]

 

Et si vous avez un moment à perdre, je vous suggère de regarder cette vidéo des Dakh daughters - un groupe de nanas ukrainiennes un peu (pas mal - même bien!) déjantées qui ont une pêche d'enfer et font une musique très originale (entre musique traditionnelle, théâtre, rap, rock et chant choral détourné). En plus, elles sont superbes...

C'était le quart d'heure kulturel de miclasouris.

 

(D'ailleurs, c'est grâce à france culture que je les ai découvertes!)

 

 

 

Publié le 21 Juin 2015

Miclasouris rentre de Bâle... où elle a été rencontrer sa petite-fille toute nouvelle-née.

 

Eh bien, vous me connaissez et vous savez que vous ne pouvez pas me taxer de partialité en ce genre de circonstances. Donc, je vous le dis:

En toute impartialité: Anaïs est ravissante!

 

Elle est toute petite, toute jolie, elle a de tout petits doigts, des oreilles minuscules, une petite bouche gloutonne, elle dort comme un ange, elle crie comme un petit chat...

Bref, j'ai complètement craqué.

Et me voilà rentrée. Et comme Bâle est loin...

 

Bon, trève d'apitoiement. Bâle est loin, certes, mais... c'est pour mieux tricoter, mon enfant...

 

Tout d'abord, une petite photo de la brassière rose et grise qui a été agrémentée, au trajet aller, d'une petite fleur crochetée:

 

Petit gilet pour quand Anaïs grandira...

Et puis, le reste du trajet aller et le trajet retour ont permis l'éclosion d'un petit gilet à rangs raccourcis destiné, bien sûr, à la pucette. Il lui ira dans un certain temps, car comme de bien entendu, j'ai travaillé sans filet, sans échantillon, en me fiant à mon seul flair. Lequel est parfois défaillant: c'est au moins du 6 mois!

Mais Anaïs grandira, n'est-ce pas?

Vaut mieux ça que d'avoir fait la taille préma, par exemple....

 

Petit gilet pour quand Anaïs grandira...

Modèle: aucun, vous dis-je. Ah si, sur des blogs, j'avais vu des rangs raccourcis bicolores (et même multicolores) et leurs explications. Et puis bien sûr il y a l'expérience de multiples GRR de la Droguerie. Et les savoirs immémoriaux des brassières des grands-mères d'antan...

Quelques indications: j'ai monté 56 mailles. les rangs raccourcis écrus commencent à 5 mailles (encolure) et les rangs raccourcis gris à 16 mailles. J'ai aussi fait des rangs raccourcis aux manches, sur 5 m comme à l'encolure, ce qui donne un petit effet manches ballon. 7 rayures blanches (j'aurais dû en faire 8!) sur les demi-devants et 16 sur le dos

 

Allons, place aux images qui parleront mieux que moi!

Petit gilet pour quand Anaïs grandira...
Petit gilet pour quand Anaïs grandira...
Petit gilet pour quand Anaïs grandira...

Laine: Coton-mérinos de Drops (1 pelote et demie de gris, moins d'une d'écru)

Aiguilles: n° 4

 

Et trois petits boutons colorés du stock que ferment des brides brodées (j'avais arrêté trop tôt le premier devant, du coup pas de possibilité de croisement!)

 

J'adore cette touche de couleur! Pas vous?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 16 Juin 2015

Des chaussons pour ses petons
Des chaussons pour ses petons

Deux petons, deux chaussons... Le deuxième est fait!

Il va vite vite aller, avec son congénère et la brassière, rejoindre sa destinataire - qu'est arrivée la première!

 

Modèle: Mary-Jane's baby slippers (voir la vidéo ci-dessous) - taille? euh... 37 mailles!

Laine: Beauty silk cotton de Pierrot

 

 

Reste à espérer que ça ira !!!

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 16 Juin 2015

Anaïs...

Elle est arrivée ce matin à 5 h 49...

Par césarienne car cette demoiselle était en siège et ne s'était pas retournée. La césarienne était programmée pour aujourd'hui 10 h mais la miss a pris les devants et est arrivée... à son heure!

51 cm et 3,3 kg de pur bonheur...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 14 Juin 2015

Cendrillon?

Non !!!

Celle-ci est bien trop petite...

Cendrillon?

Non !!!

Celle-ci est bien trop grande...

Cendrillon?

Oui !!!

Celle-là devrait faire l'affaire.

 

 

Reste plus qu'à faire la deuxième.

 

La même de préférence.

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 7 Juin 2015

Je ne pense pas, je panse...

 

C'est dans les vieux patrons qu'on fait les meilleures blouses. Ce patron a déjà été utilisé moult fois au fil du temps. Et récemment en rouge et noir et en gris et rose.

Là, c'est une cotonnade au bel indigo (qui vient d'Indigotex) et son imprimé un peu ethnique qui a dicté l'appel au noir pour le col. Le grand col Claudine des précédentes tuniques était "trop ..." pour ce tissu-là, le col a donc pris un bon coup de ciseaux et s'en est trouvé bigrement raccourci, ce qui lui va plutôt bien. Même chose pour les manches qui ont quasi-disparu pour "estivaler" tout ça, et hop, v'là un nouveau top!

 

C'est alors que...

Que quoi?

Qu'un coup de ciseaux intempestif a entamé l'encolure, pas bien profond, mais juste sur le milieu devant, bien sûr, bien visible. Grand moment de solitude et de doute.

 

Grand coup de blues...

 

J'aurais pu recreuser l'encolure. Mais le col était posé et, vous le savez, je suis du genre pressée, voire expéditive...

 

Un petit bout de biais noir sur lequel s'est posé un bouton a fait office de pansement...

Le blues de la blouse bleue
Le blues de la blouse bleue

Finalement, j'aime bien...

Mais je me demande (ce qui tendrait à prouver que je pense quand même un peu parfois):

- est-ce parce que j'aime vraiment?

- ou bien est-ce parce que ce que j'aime vraiment, au fond, c'est ne pas me donner trop de mal et trouver la combine qui vite fait bien fait va m'arranger ça?

 

 

 

Et le pire, c'est qu'à la fin, la fille, elle jubile !!!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 6 Juin 2015

Je me présente, je suis un petit loup jaune tout juste sorti des mains de miclasouris, je vais bientôt me glisser dans le berceau de la loupiote. Je ne la connais pas encore, d'ailleurs personne ne la connaît encore!

Le p'tit loup de la loupiote

Tout jaune, c'est vite dit... miclasouris avait oublié de me tailler le dos et les oreilles dans le velours jaune! Et bien sûr, elle n'en avait plus. C'est pour cela que j'ai le corps tout en tissu imprimé ! Remarque, c'est pas si mal...

Mais mes oreilles, vous avouerez, c'estpas terrible !

Bon, heureusement quand même qu'elle a trouvé de l'alcantara presque jaune pour mes oreilles, elles n'auraient jamais tenu en l'air sinon...

Le p'tit loup de la loupiote

Bon, maintenant j'attends de partir en Suisse chez ma loupiote... C'est quand qu'on y va?

Le p'tit loup de la loupiote

Modèle: le loup de Laëtitia Ghéno (merci, Aude!)

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 3 Juin 2015

Petite elle à venir aura besoin d'un petit gilet...

Voici une petite brassière mamiemade - en coton et soie pour qu'elle n'ait pas froid, pour qu'elle n'ait pas trop chaud, et pour que cela lui soit tout doux.

Petite soie pour petite elle...

Modèle: perso de top-down classique

Les devants croisés en "diagonale" sont obtenus en ne montant à l'encolure qu'une maille pour chaque devant et en augmentant ensuite d'une maille à toutes les fins de rangs.

 

Laine: Beauty silk cotton de Pierrot yarns (1 pelote rose et 3/4 pelote gris pâle)

 

Allez, je vais faire les chaussons...

 

Mais je n'en oublie pas pourtant ma Loulou... Sur mes aiguilles, un pull en coton dans le style de celui d'Adèle:

Petite soie pour petite elle...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 2 Juin 2015

 

... il y en a encore!

 

 

Voilà ce que c'est de ne pas pouvoir jeter...

La plongée dans mon sac de chutes m'a offert une découverte fantastique: eh non, mes tissus fleuris n'étaient pas épuisés !!!

Quand je pense que j'avais dû en acheter 1 mètre de chaque pour faire trois taies d'oreiller - ceci en raison de la politique de vente de Natacha tissus et que je m'étais alors dit "Mais qu'est-ce que je vais en faire?"

(Finalement, je remercie ou j'attaque Natacha pour incitation à l'addiction ?)

 

Mêlées à d'autres tissus, je pouvais encore faire un assemblage de ces chutes (ça s'appellerait pas un patchwork, ça?).

 

Et que faire d'un patchwork de chutes? bah... un sac?

 

La face avant
La face avant

La face avant

La face arrière

La face arrière

Modèle: tiré du livre "Sacs et accessoires d'Anna-Pia"

Fournitures: tissus du stock (dont ceux de Natacha tissus!) - anses en skaï "brodé" trouvées à Créativa

 

Je sais, le dois être un peu monomaniaque (tissufleuriaque?)...

Mais, que je me  (et vous) rassure: il n'en reste plus (beaucoup)!

 

Jeter? garder? jeter? garder? jeter? garder?

 

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud