Articles avec #elle crochete tag

Publié le 11 Avril 2017

J'ai été pas mal absente ces derniers jours, mais mes absences sont justifiées - j'ai même un mot d'excuses de ma maman dans mon carnet :

" Ma fille Miclasouris a été absente ces derniers temps car, après avoir consacré du temps à sa maman, elle a été très prise par des obligations familiales (jusqu'à 11 personnes à la maison) puis par des occupations professionnelles."

 

Je vous sens inquiète. Vous vous demandez: "Des obligations professionnelles? A son âge? L'âge de départ à la retraite aurait-il déjà été retardé sans que je m'en aperçoive?"

 

Je vous rassure, j'ai juste joué trois jours à la marchande. Un vrai travail, oui, de 10 h à 19 h, dans un vrai magasin...

Un vrai magasin de laines !

Vous vous imaginez ça, la souris trois jours dans un magasin de laines? Juste jubilatoire.

 

Ceci dit, on a quand même du temps. outre jubiler. La souris a crocheté, elle tenait à montrer l'exemple, dans un magasin de laine ! Elle a fait deux nouvelles fleurs pour sa blanquette :

 

Excuses fleuries
Excuses fleuries

Petit à petit, elle avance, elle avance, cette blanquette ! J'en suis à 17 fleurs.

 

Petit moment mathématique (vous pouvez sauter le paragraphe si, comme moi, vous n'aimez pas les maths)

17 fleurs, c'est 119 hexagones. L'aire d'un hexagone étant approximativement de 94 cm2 (merci, le calculateur d'aires !), ça veut dire que j'en suis à 11186 cm2, soit 1,12 m2.

Ce qui veut dire que, si je veux faire une couverture de 2 m sur 2 m, il me manque encore 28814 cm2 - soit 306 hexagones, soit environ 44 fleurs !

Et si je faisais un plaid de 1,50 x 1,50 ? 239 hexagones, soit 34 fleurs... le double de ce que j'ai déjà fait.

 

 

Tentation: et si je me contentais d'une couverture de bébé ? ou d'une housse de  (grand) coussin ? ou d'un repose-tête sur canapé ? ou d'un chemin de table ?

 

Mais non, faut savoir résister à la tentation...

 

Dilemne: mais si je continue, faudra que je rachète de la laine. Or j'avais dit que je résistais à la tentation d'acheter de la laine...

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 19 Mars 2017

De petites fleurs discrètes sortent dans mon jardin...

 

* Le printemps est déjà là dans la vallée, mais, moi, j'habite à 500 m d'altitude...

C'est le printemps...C'est le printemps...C'est le printemps...

Et une nouvelle fleur a pris naissance sous mon crochet...

C'est le printemps...

De temps en temps, je crochète un granny, et, un jour, j'en ai sept et la fleur éclot. Celle-ci  est la quatorzième. On est très loin de la couverture, on est encore loin du plaid...

... mais qui a dit que le temps pressait?

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 12 Décembre 2016

De temps en temps (pas bien souvent), je crochète un granny.

Et un jour, il y en a 7, et ça fait une fleur...

Et, un soir, par exemple celui où je couds la pochette Tic Tac (histoire de n'en baver qu'une seule fois),  je les assemble.

 

Voici ma treizième fleur:

Et le CAL de la blanquette?

Et voilà les treize fleurs:

Et le CAL de la blanquette?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 24 Août 2016

J'ai repris (tranquillement!) mon crochet, et même pas mal !

Et voilà une fleur de plus, la septième:

Blanquette #7

Qu'est-ce que ça me manquait, le tricot et le crochet... J'avais tout mon temps pour coudre, mais pas de vrai projet couture après ma housse de MAC. Par contre, les idées de projets tricot se bousculaient dans ma tête. Rageant...

 

D'ailleurs, qu'est-ce que j'ai pu rager, pester, rouspéter et récriminer !!!

 

Grand Chéri a échappé à ça. Il est rentré hier soir. Ma fois, j'en suis "benaise" (comme on disait an patois breton quand j'étais petite), il m'a manqué...

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 23 Août 2016

Ma panière à en-cours a diminué de moitié: j'ai monté un pantalon et un manteau (taillés l'hiver dernier, je les finirai après mes vacances, pour l'hiver prochain!).

La diminution de moitié ne tient pas à ces travaux. Non, j'ai oeuvré autrement: j'ai... jeté ! Eh oui, il y avait vraiment des trucs nullissimes dedans, absolument pas sauvables...

C'est une façon comme une autre de diminuer ses en-cours, non?

 

Et puis j'ai continué à crocheter. Trois fleurs de plus (une par jour, point trop n'en faut!).

Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !
Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !
Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !

Bon, promis, je ne vous ferai plus un post par fleur!

Cela m'en fait maintenant 10 de crochetées. Mais, sachant qu'une fleur mesure environ 25 cm au point le plus large, il est clair qu'on est très loin d'avoir une blanket. C'est à peine si on couvrirait un - grand - coussin !

Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !

Je suis donc encore loin... loin... loin... de la couverture. Mais ça n'empêche pas de ré-flé-chir. De penser à l'avenir. Comment organiserai-je mes fleurs sur ma super-blanquette?

J'ai commencé à fluoter une grille d'hexagones. Pour le moment, j'ai imaginé deux possibilités. C'est un bon début.

 

Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !

Je trouve la version 1 (celle sans hexagones de garnissage) plus sympa, mais il se posera des problèmes sur les bords. La version 2 est sans doute plus facile à assembler mais elle implique de rajouter ces fameux hexagones de remplissage (dessinés en noir), et ça casse le jeu des fleurs.
 

Je vais continuer à ré-flé-chir.

J'ai tout mon temps...

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 12 Août 2016

Ma maison est vide... quel calme, quel silence, quel ordre... quel temps à moi ! Ces deux dernières semaines furent occupées, joyeuses, pleines de rires, de cris d'enfant, de sorties, et de festivités... Eh oui, nous avons fêté des anniversaires - ceux des garçons et de Louison en juillet et le mien le 4 août.

 

J'ai eu l'impression de passer du côté obscur de la force en franchissant une demie-dizaine, ça me fait bizarre de me dire que le prochain chiffre rond aura un 7 au début... Comme c'est passé vite!

Pourtant, dedans, j'ai toujours ...ante-cinq ans.

 

... bon, allez, c'est ainsi... ainsi va la vie, ainsi vont les vies, ainsi va ma vie...

 

Allez, zou, on chasse les idées grises et on continue de colorier la vie !

 

 

Fleurs à l'arrachée (ou Blanquette # 4, 5, 6)
Fleurs à l'arrachée (ou Blanquette # 4, 5, 6)
Fleurs à l'arrachée (ou Blanquette # 4, 5, 6)

J'ai quand même réussi à faire de temps en temps un hexagone... et au final, ça fait trois fleurs de plus.

 

Mais quand même, il se passe qualque chose d'étrange, mon sac de laines ne semble pas pour autant se vider...

 

Qui le remplit en catimini ?????

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 4 Août 2016

On n'arrête plus la souris... (armée de ses crochets Susan Bates!)

Blanquette #3

(Au fait, Susan, on voit ça quand, pour ma comm'?)

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 28 Juillet 2016

Et hop, une seconde fleur... un peu vive comme coloris, on verra...

Blanquette # 2 (et petit bonus pub)

C'est totalement addictif...

 

Attention, ici démarre une séance pub éhontée (et Adblock va se montrer tout à fait inefficace).. Vous pouvez sauter cette séquence... ou bien encore vous déconnecter!

 

 

[Début de la séquence pub]

 

Pourquoi les crochets Susan Bates [gingle] sont les meilleurs du monde

 

Mme Miclasouris nous a écrit: "J'ai reçu mes fameux crochets Susan Bates (en moins de 3 semaines). Je les ai testés et c'est bien simple, je ne jure plus que par eux. C'est la Rolls des crochets! Merci merci les crochets Susan Bates."

Comme cette cliente enthousiaste, testez les fameux crochets Susan Bates [gingle], vos mains ne vous en remercieront jamais assez...

 

Le fruit de recherches poussées et d'avancées technologiques majeures

Et pourquoi les crochets Susan Bates [gingle] sont-ils les meilleurs? C'est à cause du design tout particulier de leur crochet, objet d'une longue recherche en laboratoire. Sa forme bien plate lui permet de se glisser entre les mailles et d'en ressortir tout aussi aisément tandis que sa gorge profonde enrobe totalement le brin de laine.

 

 

Blanquette # 2 (et petit bonus pub)

Voyez le sourire radieux de notre cliente, Mme Miclasouris, et comme elle, faites l'acquisition de crochets Susan Bates [gingle], votre vie en sera transformée.

[ici résonne la musique triomphale de votre choix]

 

[Fin de la séquence pub]

 

 

Je ne vous dis pas les royalties que je vais me faire...

 

 

Annonce n° 724753A

Vends pour cause de double emploi plusieurs assortiments complets de crochets quasiment neufs de marques variées (sauf Susan Bates). Faire offre au journal.

 

 

Publié le 27 Juillet 2016

Non, ce blog ne devient pas un blog culinaire. D'ailleurs, je déteste faire la cuisine, je ne mangerais volontiers que des cochonneries sur le pouce (je sais, c'est pas bien) ! Heureusement, mon Grand Chéri est un fin cuisinier et il me sustente quotidiennement de repas diététiques et savoureux (ceci dit, il a vite compris, une fois la retraite arrivée, que je prenais aussi la mienne - des fourneaux - et que, s'il voulait manger bien (ou même simplement manger), il devait compter sur lui-même... (sans m'oublier, bien sûr)

 

Bon, on ne peut avoir toutes les qualités...

Revenons-en à nos moutons, ou plutôt à leurs productions lainières et multicolores. J'ai trouvé la recette pour accomoder mes restes de laine - je vais concocter

une blanquette à la sauce africaine.

 

Les ingrédients sont plutôt faciles à trouver dans une maison qui se respecte:

- des restes de laines de tailles avoisinantes

- un crochet n° 3,5

- un modèle de granny hexagonal African flower

- du temps et beaucoup de patience car le plat doit longuement mijoter.

 

Voici donc le premier assemblage de ma future blanket (ou couverture, ou plaid, ou moins si pas d'affinités):

Blanquette # 1

Finalement, à force de voir les projets en cours sur le CAL "CAL-toi sous la blanket" initié par Mélina Letipanda - et en particulier le sien que je copie sans vergogne (mais les bonnes recettes sont faites pour êtres échangées, non?), j'ai aussi craqué pour la blanket...

 

Je suis faible, hein?

 

 

Un aveu quand même: j'ai réussi à faire une fleur "septagonale" ! Celle du centre bien sûr. Et je ne m'en suis rendu compte qu'une fois l'assemblage réalisé, en voyant qu'il restait un côté et/ou qu'il manquait une fleur !

 

Je suis nulle, hein?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 28 Juin 2016

... mon p'tit panier sous mon bras."
 

Eh oui, sous mon bras. Parce que je n'ai plus de mains! J'arrive à peine à porter ma cuiller à ma bouche, quant à la tourner... (bon, j'exagère un peu)!

Parce que, crocheter ce truc en quatre jours, c'est tout bonnement de la folie. Poignets, paume de la main, articulations des doigts, tout est endolori.

 

J'attends toujours mes crochets Susan Bates (commandés samedi aux Etats-Unis, ils n'étaient pas arrivés lundi, c'est un scandale!). Et moi, je voulais mon sac.

 

Parce que le mardi, c'est marché café-tricot (celui de Heike, 14-16 h au Planétalis d'Europole, je vous le dis à temps, il n'en reste plus qu'un!).

Et que, moi, j'avais envie de frimer devant les copines.

Et puis, parce qu'il est juste ma-gni-fi-que.

 

I go to the market...

Modèle superbe: Market day de Drops - je l'ai allongé de 6 rangs car il était plus large que long (j'ai sans doute serré comme une malade!)

Fils soldés: cotons Cotonina et Coton lin de Monoprix (crochetés en double) - le modèle prévoit 6 couleurs, je n'en ai utilisé que 5

Crochet assassin: n° 4

 

Vous admirerez aussi ma persévérance: je me tue les doigts à tricoter mon Phuki, je me tue les mains à crocheter mon Market day... et je vais quand même tricoter avec les copines !    ;-)

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 26 Juin 2016

Jeudi dernier, la température étant passée de 18° à 34° en une journée, la moiteur de mes mains me fit abandonner mon châle en mohair.

Crochet + coton, c'était le bon combo pour continuer d'occuper mes mains (quoique moites).

Je fouillai dans mes stocks et redécouvris un lot de pelotes de gros coton que j'avais sauvées de la relégation en les dénichant, en vrac et enchevêtrées, dans un bac lors des soldes Monop. A 20€ le lot, je n'avais pas hésité et les avais toutes raflées.

 

L'été suivant, je tricotai un pull pour Adèle:

Je déstocke... pour pouvoir mieux stocker!

Plus tard, je me tricotai un gilet:

Je déstocke... pour pouvoir mieux stocker!

Depuis lors, les pelotes restantes dormaient dans un grand carton.

Un stock qui dort? Mais c'est totalement anti-productif ! C'est une aberration économique, un gaspillage éhonté de rentabilité, c'est totalement contraire aux bonnes règles libérales de gestion des stocks en continu !

 

Je réfléchis donc à leur valorisation... Ce serait mon nouveau panier à pelotes...

Ou mon nouveau panier tout court car il est trop beau pour rester enfermé à la maison...

 

 

Je déstocke... pour pouvoir mieux stocker!

Modèle: cabas Market day de Drops - c'est la première fois que je m'essaie à la technique du crochet bicolore, c'est très facile!

Cotons: Coton lin et Cotonina de Monoprix (travaillé en fil double)

Crochet: n° 4. Ce n'est vraiment pas gros pour crocheter en deux fils du coton déjà bien épais, il faut vraiment forcer! J'ai essayé de le crocheter avec un crochet 5, ça va mieux, mais le résultat n'est pas assez serré pour faire un panier, et je suis revenue au 4.


 

Et maintenant, j'ai toujours les mains moites...  mais en plus, elles sont douloureuses!

 

Ce qui fait que j'ai dû laisser tomber mon ouvrage. Et que j'ai commandé un lot de crochets Susan Bates,  ceux que Sylvie Damey nous avait fait essayer à Créativa et qui sont vraiment ergonomiques (voir son article de blog ici). Je les attends pour continuer...

En attendant... je vais coudre!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète