Articles avec #elle partage tag

Publié le 27 Novembre 2020

La Souris, ayant tricoté deux écheveaux
Se trouva fort dépourvue
Quand la fin en fut venue.
Pas un seul petit morceau
De laine ou de mérinos.
Elle n'alla crier famine
Chez nulle voisine,
La priant de lui prêter
Quelque fil pour continuer.
Nulle copine ne peut donner
Fil ainsi teint au Vahiné.
Ce n'est en rien faire défaut.
Qu'auriez-vous fait d'un tel fiasco ?
Ne pouvant aller de l'avant,
J'ai arrêté, ne vous déplaise.
Le châle est court, j'en suis peu aise :
Et bien ! c'est à refaire maintenant.

 

Voilà pourquoi ce châle est amputé d'un bon tiers de sa longueur : il fallait réfléchir ! J'avais deux écheveaux. Un châle à deux écheveaux c'est un grand châle, n'est-ce pas ? Oui, si ce ne sont pas des écheveaux de 270 m de laine sport...

 

Tout ne se passe pas toujours comme prévu
Tout ne se passe pas toujours comme prévu
Tout ne se passe pas toujours comme prévu

Il est tout à fait portable (il mesure quand même 165 cm de long), mais la partie" jersey rainuré" est un peu petite à mon goût. Et surtout, la bordure finale que je voyais de la même largeur que la bande en longueur fait deux motifs au lieu des cinq prévus. Et je me passerais volontiers du point mousse et des picots : un joli i-cord, comme sur les deux autres côtés, ne serait-il pas du plus bel effet ?

Tout ne se passe pas toujours comme prévu

En outre, si je le refaisais, je diminuerais le rythme des augmentations de sorte qu'il s'élargisse moins vite. Je choisirais d'augmenter tous les quatre rangs et non tous les deux rangs. Et je séparerais la bande dentelle et la bande jersey rainuré par un peu plus qu'une colonne de mailles envers : peut-être une tresse ou quelques côtes ?

Je passe sur ma teinture irrégulière et ce rose Vahiné involontaire. Qui peut-être même déteindra, sait-on jamais !

Il n'a pas que des défauts, ce pauvre châle : j'aime beaucoup l'i-cord qui borde ses longueurs, le point de dentelle est très sympa, et, si je le refaisais, je conserverais l'idée de faire une partie dans un autre point.

 

Oui, j'ai bien dit "si je le refaisais".

Car il n'est pas du tout sûr que j'aie envie de le recommencer !

Enfin, pas tout de suite...

 

Par contre, si jamais l'une de vous, compatissante copine, avait envie de s'y lancer, je lui envoie volontiers la grille et des indications complémentaires...

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0

Publié le 12 Novembre 2020

La souris, qui vit comme vous tou.te.s les joies de l'enfermement, s'adonne à un nouveau sport parfait pour ces temps du confinement : l'art de la grille !

 

Je ne parle pas de la grille de prison, du grillage à poule, de la grille de mots croisés, non, je veux dire : la grille de tricot. Elle s'est lancée dans un nouveau design de châle.

 

Tout se passe d'abord dans la tête :

    quelle forme ? triangle allongé

       quelle laine ? ma laine de la box Knitcrate teinte Vahiné

            quelles bordures ? i-cord

                 quels points ? un mix dentelle-jersey "animé"

                     

Puis c'est dans les livres et sur les sites de modèles de points qu'il faut aller sa balader de longs moments pour choisir le point de dentelle.

 

Et tout cela peut alors se poser sur le papier : c'est le temps des calculs

        compter les jetés et les diminutions,

          placer les augmentations, 

             penser aux lisières...

Eloge de la grille

Ensuite vient le temps du test :

            on échantillonne pour trouver la taille d'aiguilles,

                on pose sa grille sur la plaque en tôle (elle est maintenue par des barres aimantées décorées au masking-tape) :

Eloge de la grille

Et c'est parti :

Eloge de la grille
Eloge de la grille

Verdict : j'aime !!!

Qu'elle est belle et bonne, ma gentille petite grille...

 

 

Que va donner la suite ? Car tout n'est pas prévu ainsi.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0

Publié le 7 Novembre 2020

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage

Repost0

Publié le 10 Octobre 2020

Tombé de mes aiguilles !

 

Je n'ai jamais été aussi vite pour tricoter un châle. Surtout en dentelle. Surtout avec des perles. Bon, vous me direz, aux aiguilles 6, ça va vite ! Et puis, le point de dentelle est des plus élémentaires.

 

Eh bien, au final, ça donne un châle... disons, élémentaire !

Tricoter pour des prunes (et des perles) ?
Tricoter pour des prunes (et des perles) ?
Tricoter pour des prunes (et des perles) ?
Tricoter pour des prunes (et des perles) ?

J'aurais pu me creuser un peu la tête pour la dentelle...

 

 

Pourtant, l'était pas belle, ma grille ?

Tricoter pour des prunes (et des perles) ?

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0

Publié le 23 Avril 2020

Il semblerait que l'on se dirige vers un port systématique du masque lors de nos sorties - confinées ou déconfinées.

 

J'avais fait des masques selon le patron du CHU de Grenoble, mais les coutures médianes de ce modèle semblent ne pas assurer une étanchéité totale. A l'usage, leur port est confortable, mais qu'est-ce que c'est chaud, la polaire !!!!

J'ai donc cousu de nouveaux masques en tissu - cette fois-ci selon le modèle belge qui ressemble comme deux gouttes d'eau à ses frères préconisés par l'AFNOR:

Je n'avais plus un centimètre d'élastique à la maison, mais mes réserves sont inépuisables et je m'en réjouis ! Les mètres de biais achetés en "semi-gros" pour fabriquer les passepoils de mes sacs m' ont été bien utiles.

Et, après essayage, le masque noué est presque plus agréable à porter que le masque à élastique, surtout quand on porte des lunettes !

Masques tri-plis jolis jolis jolis

L'élégance se nichant dans le détail, j'ai bien sûr assorti les biais aux couleurs des masques (ou plutôt l'inverse) !

 

Une astuce : pour ce qui est de la "barrette nasale",  pour laquelle j'ai cousu une "coulisse", j'ai fabriqué des barrettes avec un fil métallique souple - ce qui se trouvait à la maison. Pour en adoucir le toucher, je l'ai glissé dans du fil à scoubidous.

Masques tri-plis jolis jolis jolis

Ces masques permettent de glisser une couche supplémentaire : il est préconisé un intissé. Mais attention aux filtres à café, aux sacs d'aspirateur, à la viseline... qui risquent d'être trop peu respirants et/ou de faire courir le risque d'inhaler des substances nocive ! Il semblerait qu'un mouchoir en papier, une serviette en papier, voire un morceau de sopalin plié ou un morceau de polaire... ajoutent sans dangerosité une filtration supplémentaire. Mais c'est bien difficile de trouver des infos sur ce matériau filtrant.

 

Et vous, cousez-vous des masques ? Quel matériau filtrant ajoutez-vous, si vous en ajoutez un ?

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud, #elle partage

Repost0

Publié le 17 Avril 2020

- Mais qu'est-ce que c'est que ça ? C'est quoi ce bazar et tous ces petits bouts de laine ? Qui m'a découpé toute ma laine ?

La souris joue à la balle
La souris joue à la balle

- Mais non, je fabrique une balle magique... une balle de laine ! Tu veux en faire une ? Tu vas voir c'est facile ! Tu prends tous tes restes de pelotes de laine, il faut juste qu'elles soient à peu près de la même épaisseur. Tu coupes des bouts d'une mètre ou deux et tu les attaches entre eux avec des noeuds magiques, comme ça :

 

Quand tu serres bien fort, tu peux couper les petits bouts près du noeud et c'est solide. Et après tu as une jolie balle de laine de toutes les couleurs !

La souris joue à la balle

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle joue avec la laine, #elle partage

Repost0

Publié le 14 Avril 2020

Suite et fin.

 

Certes, par ces temps quasi-estivaux, ce pull sera de trop. Mais le voici fini, et avec lui, la litanie des Yokes 120. A moins qu'un petit haut d'été tout facile ne vienne s'inviter, après tout, je maîtrise maintenant...

La recette a fonctionné sous toutes ses formes. Celle-ci était la plus classique : un bon vieux yoke à l'islandaise, avec des augmentations réparties régulièrement dans le jacquard... rien de nouveau sous le soleil ! Sauf que le mien, je l'ai analysé, réfléchi, calculé, dessiné, colorié, pesé... et tricoté !

Autant se compliquer la vie quand on le peut, n'est-ce pas ? Inventer la poudre, le fil à couper le beurre, et même l'eau tiède....

 

Tant pis. Je suis toute contente de moi. Celui-là, c'est MON MIEN A MOI !

Le Yoke 120 V4 [le classique]
Le Yoke 120 V4 [le classique]
Le Yoke 120 V4 [le classique]

Modèle : le Yoke 120

Laine : Loch Lomond de BC Garn - c'est une laine tweedée, mélange de laine et de coton, un peu rustique mais souple et léger. J'aime beaucoup.

Aiguilles : 4,5 et 3,5 pour les côtes

Echantillon : 18 m aux 10 cm

 

La recette de cette version (où seul le yoke est modifié):

- monter les 120 mailles réglementaires,

- faire quelques rangs de côtes 1/1,

- faire les rangs raccourcis de réhausse de l'encolure dos,

- faire quelques rangs en circulaire. 

- Quand le devant a mesuré 8 rangs, faire le yoke en suivant la grille - il y a 30 répétitions, et à la fin on a 360 mailles.

- 5 rangs après la fin de le grille (avant le début du semis donc), séparer corps et manches (120 mailles pour le devant et le dos, 60 par manche) sans oublier de rajouter 7 mailles pour les aisselles.

- Le corps et les manches portent un jacquard en "semis": une maille toutes les 6 mailles et tous les 7 rangs, en quinconce et en alternant les couleurs du yoke.

- faire le jacquard du bas en reprenant aux poignets et au bas du pull les 7 derniers rangs  du yoke de l'encolure mais inversés

- le corps est tricoté droit.

- tricoter les manches en faisant des diminutions régulièrement espacées jusqu'à avoir 48 mailles au poignet. 

 

Et voici la grille :

Le Yoke 120 V4 [le classique]

Et une grille vierge si vous voulez dessiner la vôtre. Attention, j'ai changé le rythme d'augmentations (j'arrivais à 13 mailles au lieu de 12 !)

Le Yoke 120 V4 [le classique]

Et peut-être ne vous faudra-t-il pas 30 répétitions de la grille, peut-être la vôtre ne devra pas être aussi longue, peut-être utiliserez-vous un fil plus fin ou plus épais... emparez-vous de la recette, c'est quand même génial de concocter son propre pull !

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage, #elle tricote

Repost0

Publié le 7 Avril 2020

J'avais deux écheveaux de la laine Orion de Heikemade. Cette laine, c'est une tuerie de douceur : elle est moëlleuse, ronde, soyeuse, brillante...  Et si je vous parlais de la couleur ? Subtile, nuancée, intense et douce à la fois...

 

Ces écheveaux, je les avais obtenus à la sueur de mon front : en effet, dès que je les avais vus chez Heike, posés ensemble sur la table parce qu'une cliente les avait sortis, mais avait hésité à les acheter (là était son erreur !), je les avais sus miens et j'avais tanné Heike pour les avoir.

Bon, la fille avait dit qu'elle reviendrait - est-elle revenue ? Toujours est-il que ces deux écheveaux avaient pris le chemin de mon atelier.

 

Deux écheveaux de 250 m ? Je sentais le châle. Je sentais même exactement ce que serait le châle : du point mousse pour la rondeur qui va si bien à ce fil, des rayures pour qu'il n'y ait pas de jalousie entre les deux couleurs, et puis une bordure dans le même esprit mais avec une touche de fantaisie discrète.

 

Et le voici :

 

Confichâle
Confichâle

(Et je vous offre même une vue sur le Vercors depuis ma terrasse !)

Confichâle

Je l'ai tricoté d'une traite... sans le poser ou presque, sans réfléchir, comme si l'idée que j'avais dans la tête se posait directement sur mes aiguilles. Et J'ai fini le châle à un mètre de la fin du cake de gris.

 

J'en suis si contente que j'ai écrit le modèle (en français et même in english). Et je vous l'offre.

 

Qu'il vous chauffe le cou l'hiver prochain (et le coeur en ces temps curieux du confinement !)

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle partage, #elle tricote

Repost0

Publié le 16 Mars 2020

Curieux temps... moments un peu irréels... on doit revoir ses priorités...

 

Bon, le CHU de Grenoble manque de masques. Il a envoyé ce message aux médecins, infirmiers-ères... Ma nièce, médecin généraliste, l'a reçu et me l'a transmis.

Solidarité masquée
Solidarité masquée

 

J'ai donc relayé le patron sur Ravelry et sur le blog des Greblogueuses.

Je le mets aussi ici - car il n'est pas impossible que les soignants de votre région soient eux aussi en manque de masque.

 

Le voici dans sa version redimensionnée - imprimable en A4 :

 

Solidarité masquée

Je ne sais pas encore comment les faire parvenir aux destinataires, je vais me renseigner. Il en ira sans doute de même dans votre coin.

Je pense qu'on devrait pouvoir passer par les cabinets de médecins généralistes, les infirmiers, les pharmacies... des gens qui sont en lien avec les hôpitaux.

J'en ai déjà une douzaine de commandés pour le cabinet de ma nièce !

 

Allez bonne couture solidaire... et restez chez vous !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud, #elle partage, #elle en est

Repost0

Publié le 17 Février 2020

La souris est très maligne et fait de bonnes affaires...

 

L'an dernier, elle a acheté, sur un site danois et en danois dans le texte, quelques coupons de ces jolis tissus enduits "Au maison" qu'elle affectionne tant pour faire ses sacs. A un prix très très très étonnamment intéressant ! Et la commande a bien sûr été effectuée... en danois !

Il faut croire que le danois de la souris est perfectible, puisque, à réception, il s'est avéré qu'elle avait commandé de la toile et non de la toile enduite !!!

 

Moralité : ne plus acheter en danois (ni en finlandais, ni en russe, ni en bantou, ni en breton, ni en latin...)

 

Vous connaissez mon ensemble sac et trousses (en enduit "Au maison") où je range et transporte mon matériel de tricot :

A tricot nouveau, sac à projet nouveau !

J'avais donc un coupon de toile assorti, que j'ai décidé d'utiliser pour confectionner un sac à projet, mais cette fois à "gros" projet. Puisque j'ai besoin, ayant trois pulls en route, de trois sacs à gros projets...

Le voici :

A tricot nouveau, sac à projet nouveau !
A tricot nouveau, sac à projet nouveau !
A tricot nouveau, sac à projet nouveau !

Et vous savez quoi ? Mon Yoke estonien nage dedans !!!

A tricot nouveau, sac à projet nouveau !

J'ai utilisé un modèle de lunchbag que j'avais déjà réalisé (et déjà comme sac à projet, mais à "petit" projet) Vous trouverez le tuto ici. Mais j'ai modifié les dimensions pour l'agrandir. Eh oui, je suis plus gourmande de laine que de nourriture (sauf le chocolat, ajouterait Grand Chéri) !
 

Voici les dimensions modifiées :

  • extérieur du sac (tissu 1) : (2 x) 28 cm x 45 cm
  • intérieur du sac (tissu 2) : (2x) 28 cm x 45 cm
  • ceinture de maintien (tissu 1) : (4 x) 6 cm x 45 cm
  • poignées intérieures (tissu 2) : (2 x) 5 cm x 40 cm
  • poignées extérieures (tissu 1) : (2 x) 5 cm x 40 cm
  • couverture (tissu 2) : (4 x) 20 cm x 45 cm

 

Les tissus que j'ai utilisés sont un lin ciré épais (tissu 1) et une toile de coton d'épaisseur moyenne (tissu 2). Je recommande un tissu rigide comme tissu 1 et une coton plutôt fin comme tissu 2 (le mien est même un peu trop épais).

 

J'ai aussi ajouté des poches intérieures (cousues sur les deux pièces de la doublure intérieure). Ces poches ne font pas toute la hauteur mais seulement 12 à 15 cm de hauteur et doivent être cousues le plus haut possible. Dans ma première version, j'ai fait des poches sur toute la hauteur mais, comme le fond est plat, il fallait repêcher les ciseaux ou les marqueurs tout au fond.

Un dernier conseil aussi (si vous ne voulez pas, comme moi, vous retrouver avec un sac cousu et fermé !) : laisser une ouverture de 15 cm dans la fond de la doublure pour pouvoir le retourner.

 

Le sac a une belle contenance ! Et il est très pratique comme sac à (gros) projet :

  • il contient toute la laine nécessaire à votre projet,
  • le projet est bien à l'abri,
  • la partie supérieure peut se replier vers l'extérieur, ce qui permet de laisser votre pelote à l'intérieur quand vous tricotez,
  • les poches intérieures permettent de ranger diverses choses (patron, ciseaux, marqueurs, mètre...)
  • il peut même contenir une trousse entière et la pochette à aiguilles !!!

 

Et il pourrait même servir de lunch-bag familial !

 

 

 

 

 

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud, #elle partage

Repost0