Publié le 26 Février 2015

La correction est finie - je pars en Suisse l'apporter à Fiston 2, trop contente (et soulagée)!

303 pages en une semaine, c'était pas rien... Bon, il y aura la suite des chapitres de la thèse, mais elle, au moins, elle est en français contemporain, pas de phrases à rallonge, pas de tournures alambiquées, pas de mots franchement datés. En bref, ça avance plus vite...

 

Donc, je pars. J'aime les voyages. J'aime même les trajets. Parce qu'ils sont propices au tricautomobile. Franchement, une plage de temps où on peut se livrer totalement à son sport favori sans être interrompu, sans être distrait, à la rigueur une petite halte ipip sur une aire d'autoroute de temps en temps, vous n'en rêvez pas, vous?

 

J'emmène donc un sac de tricot bien garni: le pull d'Adèle que je dois terminer (je tiens le bout!) et plein de pelotes de tweed diverses et variées que je collectionne depuis des années.

Dans quel but collectionner des pelotes de laine tweed, me direz-vous?

Initialement, c'était pour faire ça:

 

Tricautomobile

Mais, j'ai bien vu avec les trois plaids que j'ai tricotés...

 

Tricautomobile
Tricautomobile
Tricautomobile

Tricoter un truc trop long, ce n'est pas vraiment mon truc. Il me faut des projets à moins long terme! Et puis en plus, je n'aime plus tellement le modèle...

Alors je vais tricoter ça:

Tricautomobile

Un modèle de Stephen West ici sur Ravelry. une merveille! Allez donc voir les réalisations, j'adore! Et en tweed, ce sera super, je suis sûre. Et il m'en restera encore, du tweed...

 

Je vous dis à la semaine prochaine avec des photos du pull d'Adèle, et peut-être plus - maintenant, moi, je pars. Je vais tricotaumobiler... et voir mon fils (et aussi le petit ventre rond de sa compagne!)

Publié le 21 Février 2015

" En ce début d'année MMXV, le XXI du mois de février, dame Miclasouris, bonne dame de nobles coeur et prestance, qui naquit en un temps ancien aux confins des terres des Parisiens puis vint avec toutes ses gens s'installer sur nos bonnes terres du Dauphin, arriva à la conclusion ultime de la correction [de la traduction] que diligemment elle avait entreprise pour le compte de son fils le plus cadet, lequel, exilé dans les froides contrées bâloises par amour d'une mie ultralpine, l'en avait instamment priée, l'assurant d'une reconnaissance que rien ne pourrait entamer, en raison du fait qu'elle lui offrirait ainsi la chance de mener à son terme l'entreprise hautement méritable de terminer la thèse qui fut objet de tant d'heures d'études ardues et se trouve devoir être soutenue en cette même année où doit naître le petit-enfant nouveau, et dernier-né pour cette année, de la longue lignée dont tous deux descendent. "

 

Oh, c'est bon, v'là-t-y pas que j'la cause comme un chroniqueur médiéval...  Faut dire que je suis plongée dedans...

 

 

Chronique du temps de la correction

C'est que...

... je vais voir mon fils la semaine prochaine,

... je n'avais pas terminé en décembre la correction (150 pages encore vierges de mes ratures),

... j'ai vu arriver une lourde enveloppe contenant... les153 premières pages de la thèse elle-même...

...Fils cadet me demande régulièrement (et de plus en plus) si j'avance bien...

C'est que...

... en comptant bien, ça fait plus de 300 pages à corriger en un peu plus d'une semaine!

... j'avais mis un mois environ pour corriger les 300 premières pages...

 

Vous m'avez comprise, fallait que je m'y mette. Urgemment. Subséquemment, je ne tricote ni ne couds guère en ce moment...

 

Juste un peu, un tout petit peu, le soir, quand les caractères me sautent aux yeux et que les phrases alambiquées ont fait des noeuds à mes neurones....

 

Chronique du temps de la correction

Rédigé par miclasouris

Publié le 18 Février 2015

Grand Chéri trouve le crochet ringard. C'est un art loisir de grand-mère. Jamais il ne mettrait ça dans son salon...

A bon entendeur...

 

D'abord, je SUIS grand-mère.

Et puis, c'est aussi MON salon.

Et le crochet, c'est tout un art, un art du fil...

Ensuite, il n'est pas ringard, MON plaid. Un peu vintage, je veux bien.

 

Mais tant pis, je ne le mettrai pas dans MON salon.

Je le mettrai dans MON atelier, sur MON fauteuil à MOI.

Et il ME réchauffera, MOI toute seule, pendant que lui se gèlera au rez-de-chaussée (pas vrai, il aura le poêle, pour chauffer ses vieux os de grand-père !).

MON plaid Bohemian oasis
MON plaid Bohemian oasis

MON plaid Bohemian oasis

Modèle: plaid Bohemian oasis de Drops

Laines: Delight (8 pelotes) et Fabel (presque 4 pelotes) de Drops

Le but était au démarrage d'utiliser les restes des pelotes de laine de mes châles. Mais bien sûr, il en manquait, et j'ai dû en racheter, d'autant que j'ai agrandi le plaid à 108 carrés (9 x12 carrés). Il mesure environ 150 x 110 cm.

J'ai aussi modifié l'assemblage et la bordure (par paresse, j'ai beaucoup simplifié!)

 

Et là, je vous écris de MON canapé, avec MON plaid vintage et artistique sur MES genoux.

;-)
 

Il faut savoir être un peu EGOISTE, quand même....

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Publié le 16 Février 2015

Adèle: le ski, c'est parti, sous la conduite attentive de papa et papi ! Elle a terminé sur les pistes rouges de Prapoutel, le rouge aux joues et un grand sourire aux lèvres...

Louison, elle, s'est familiarisée avec la glisse, mais elle aurait bien voulu que la neige soit moins froide et le sol moins bas, d'où quelques pleurs et grincements de dents qui l'ont ramenée au chalet auprès de mamie pour des moments paisibles de complicité .

 

Pour le(la) petit(e) cousin(e)
Pour le(la) petit(e) cousin(e)

Mais il n'y a pas eu que le ski pendant la semaine de vacances. Adèle et Louison ont travaillé... Elles ont peint, collé, assemblé... sous la conduite attentive de papi. Un petit cadeau attend le "bébé de tonton"

Quelle fierté au final devant le joli petit manège boîte à musique.

Pour le(la) petit(e) cousin(e)
Pour le(la) petit(e) cousin(e)

C'était un objet à peindre et à monter soi-même (j'ai jeté la boîte et je ne retrouve pas les références, je ne vous les donne donc pas !). Cela a demandé pas mal de la méticulosité, et de temps, mais le résultat est satifaisant...

 

 

Et maintenant, elles sont reparties.

Ce matin à 7 heures, il n'y a pas eu de petites filles rentrant à pas de loup dans notre chambre et se glissant dans notre lit. Pas de petite main s'enhardissant à  caresser l'épaule en murmurant "mamie, tu dors?". Pas non plus de gros câlin ni de petit chahut.

Mais, bon, on a pu dormir tout notre saoûl !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Publié le 15 Février 2015

Le ciel est bleu... Youpiiii, merci, que c'est gentil!

C'est super, les filles sont ici pour la première semaine des vacances. Et le soleil aussi. On va pouvoir aller à la neige. Ce sera les premiers pas à ski pour Louison. Adèle, elle, n'en est pas à son coup d'essai.
 

Louison aura bien chaud avec sur le dos le gilet bleu canard. Que j'avais tricoté pour Adèle, en taille 8 ans, erreur, la miss a grandi! Du coup, c'est à Loulou qu'il va !

Elle en est ravie... Un truc neuf pour elle... et, encore mieux, un comme aurait pu avoir sa soeur!

Du bleu au ciel. Et sur le dos de Louison.
Du bleu au ciel. Et sur le dos de Louison.

Modèle: sans (tout s'explique!) - un top-down classique, avec juste un décalage des demi-devants et des bandes de boutonnage en côtes

Laine: Phildar TaÏga (5 pelotes)

Boutons: en tissu maison réalisés dans un joli tissu (motif Honorine) de Motifs et Cie

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 12 Février 2015

Adèle sait très très bien tourner la manivelle du tricotin... même qu'elle sait faire les bonnets, elle, non mais...

Alors, quand son son papi chéri adoré d'amour (alias Grand Chéri) a soupiré qu'il n'avait pas de bonnet, lui, et puis qu'il en voudrait bien un, et qu'il a redit le lendemain "Alors, il en est où, mon bonnet?", la gentille Adèle a tanné sa mamie (chérie adorée d'amour?) pour qu'elles fassent ensemble un bonnet pour papi.

Mais papi voulait un bonnet bleu marine. Et mamie n'avait qu'une laine marine fine. Alors elles ont essayé de le faire avec deux fils, mais ça n'a pas marché. Finalement, elles l'ont fait avec un seul fil.

Mais c'est papi qui a tourné la manivelle parce qu'Adèle était fatiguée et que mamie avait mal à l'épaule.

 

Et papi chéri adoré d'amour était tout content et il a remercié avec plein de bisous sa petite-fille chérie chérie adorée d'amour.

 

Papi chéri adoré d'amour a un bonnet...

Et, d'après vous, est-ce qu'il a remercié avec plein de bisous sa chérie adorée d'amour???

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 11 Février 2015

Le tricotin géant a chauffé... Les coudes d'Adèle aussi!

Mais c'est elle la plus belle avec son beau bonnet qu'elle a fait toute seule. Ou presque, parce que Louison a bien tourné... trois fois la manivelle !

C'est qui qu'a tourné la manivelle? C'est Adèle!

Et puis, pour aller avec, fallait bien un col...

C'est qui qu'a tourné la manivelle? C'est Adèle!

Laine: Zéphyr de Phildar (1 pelote pour le bonnet, 1 pour le pompon et le col)

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 10 Février 2015

Faut croire que quand je vois rouge, je vois rouge... Je m'aperçois que tous mes derniers posts présentent des réalisations en rouge ! Quelle classe, j'ai "ma période rouge"...

La robe d'Adèle est aussi rouge.

 

Faut dire que le cahier des charges l'imposait: des collants trouvés à Monop'...

Rouge # n : la robe d'Adèle

Je sais, d'habitude : on coud la robe et on assortit les collants... Eh bien, moi, je fais l'inverse!

Donc voici la robe rouge d'Adèle.

Rouge # n : la robe d'Adèle
Rouge # n : la robe d'Adèle
Rouge # n : la robe d'Adèle
Rouge # n : la robe d'Adèle
Rouge # n : la robe d'Adèle
Rouge # n : la robe d'Adèle

 

Modèle: patron Burda (septembre 2012) modifié (je n'ai gardé que l'empiècement que j'ai agrandi en taille 128, j'ai taillé en trapèze, sans manches)

Tissu: velours Indigotex - coton à pois Toto (le passepoil fait main dans ce tissu)

 

Elle est en ce moment même sur le dos d'Adèle... Car l'essayage s'est illico transformé en adoption...

Bon signe!

 

 

Il faudra pourtant bien que je la récupère pour la rallonger...

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Publié le 8 Février 2015

Je ne porte jamais de bonnets, ça ne me va pas. Et puis je n'ai jamais froid.

C'est ce que je disais jusqu'à mercredi soir: j'ai eu froid aux oreilles en attendant mes copines sur le trottoir devant le restau où nous allions dîner. Très froid. Et je me suis dit qu'il me fallait absolument un bonnet.

Un bonnet qui m'aille et qui aille avec mon col Tentacules.

Fallait un bonnet pour aller avec le col Tentacules

 

J'ai cherché un modèle. La blogosphère en regorge, Ravelry est une mine, mais n'ai pas trouvé LE bonnet. Alors, je l'ai imaginé !

 

Fallait un bonnet pour aller avec le col Tentacules
Fallait un bonnet pour aller avec le col Tentacules

La couleur de la deuxième photo est totalement fausse, il est franchement rouge et pas  du tout violet ! Mais bon, mon téléphone fait bien ce qu'il veut...

 

Il est sympa, mon bonnet, hein? Et puis il me va (pas si mal que ça) et il me tient bien chaud...

 

Modèle: perso (je tâcherai de rédiger un tuto...) - l'idée vient d'un modèle vu sur le net il y a quelques années et dont j'avais gardé la photo mais pas la provenance!

 

Laine: Et après de Plassard (3 pelotes)

Aiguilles: n° 5

 

Oui, je sais il fait plus Pagode que Tentacules. Alors, il va peut-être falloir que je fasse un col Pagode pour aller avec mon boonnet Tentacules ???

 

 

Edit: merci à Couson pour avoir retrouvé l'original et, comme il faut toujours rendre à César..., c'est le bonnet Mandchourie de Elle tricote.

J'ai aussi cherché d'où provenait la photo qui m'a servi de modèle, et j'ai retrouvé - c'était facile, c'est Claitte-Claire, la copine greblogueuse du blog Tant qu'on n'a pas essayé qui l'avait tricoté en 2007 !

Décidément, Claire, tu es une de mes sources d'inspiration...

 

 

 

Fallait un bonnet pour aller avec le col Tentacules

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 6 Février 2015

N'aie pas peur, ça ne mord pas!

Tu peux toucher, n'aie pas peur... ça ne mord pas... tu ne crains rien...

Je vois bien que tu te demandes ce que c'est, ce truc tentaculaire...

 

Allez, vas-y, glisse ta tête dedans... tu vas voir, c'est tout doux, c'est tout chaud, c'est tout gentil...

N'aie pas peur...

Allez, vas-y!

N'aie pas peur, ça ne mord pas!

C'est juste un col !

 

 

Modèle: Sev[en] circle (ici c'est juste fi[ve] circle !) - réaccomodé à ma sauce - car réalisé sans explications, parce je l'avais vu sur des blogs et que c'est ce que j'avais choisi de tricoter pour faire ma démo de tricot circulaire sur le stand à Créativa...

Que des anneaux en jersey, ça s'y prêtait bien, non?

Laine: Et après de Plassard (juste un peu plus d'une pelote)

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Publié le 4 Février 2015

Bon, on n'en est pas là. D'ailleurs, vu la taille de l'engin, il (ou elle) pourra sans doute le porter jusqu'à ses 15 ans...!

Mais bon 1) je n'avais pas de patron (v'là ce que c'est que de travailler sans filet) et 2) il restait un morceau d'éponge de cette taille-là précisément (c'est ce qui a déterminé la taille de l'engin).

Donc il (ou elle) aura un bavoir/serviette de table assorti à sa cape de bain.
 

Question: pourra-t-il (ou elle) utiliser les deux de manière synchrone? La même année par exemple?

Bébé # 2 le bavoir (ou la serviette de table?)

Quel drôle d'oiseau ! Découpé à main levée, il tient de divers volatiles, j'en conviens... mais bon, ce n'est quand même qu'une serviette, pas un Matisse!

 

Cette fois-ci, plus d'éponge framboise, la serviette C*rouf y est toute passée (d'ailleurs, j'aurais dû en acheter plusieurs, de plusieurs couleurs).

 

Curieux: voilà que je déplore mon esprit d'économie...

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud