elle dessine

Publié le 3 Février 2024

Arthrose du poignet, tendinite de l'épaule...

Et on tricote comment ? 

C'est tout vu : on tricote une dizaine de rangs et on pose son ouvrage pour le reprendre quelques heures plus tard ! Heureusement que je tricote un pull d'enfant ou des chaussettes, les rangs sont courts.

Bon, il reste le dessin...

J'ai beaucoup progressé au début, puis il y a eu une phase où je stagnais, voire régressais et où j'ai moins dessiné. Je m'y suis remise ces derniers temps en décidant de "travailler"

- et le dessin : dessiner un arbre (qui ressemble à un sapin, un feuillu, un bouleau...), dessiner des personnages (proportionnés, et aussi vivants : en action, en marche...)

- et la couleur : peindre des ciels, colorer les verts, rendre des textures, laisser des blancs...

- et la composition : placer le sujet, comprendre et respecter au mieux la perspective, ouvrir des respirations...

- ... et le matériel : comme pour le reste, je ne peux pas m'empêcher d'acheter du matériel (indispensable pour progresser, bien sûr !). En 5 minutes et un clic, je deviens propriétaire du meilleur pinceau réservoir, des nécessaires tubes d'aquarelle qui granulent, de feutres noirs indélébiles vendus par douze... et en deux tailles de pointes !

 

C'est un peu laborieux, je suis souvent insatisfaite, le résultat n'étant pas à la hauteur de mes attentes. Je ne me rends pas vraiment compte si je progresse. Mon grand Chéri dit que oui (mais est-ce pour m'encourager ?).

Tamalou ? Jébobola !
Tamalou ? Jébobola !
Tamalou ? Jébobola !
Tamalou ? Jébobola !
Tamalou ? Jébobola !
Tamalou ? Jébobola !
Tamalou ? Jébobola !

Au demeurant, j'y prends tant de plaisir que je ne vois pas le temps passer ! Je suis capable de passer plusieurs heures, emmitouflée dans des couches de tricots bien chauds, sur mon inconfortable tabouret...

 

L'occasion parfaite néanmoins pour attraper un rhume en m'y adonnant à 1000 mètres d'altitude, par 8°, un matin, parce que c'est à ce moment-là que la lumière est belle...

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle dessine

Repost0

Publié le 27 Janvier 2024

Comme il est bon... de se reposer ! Depuis mon retour de Paris, j'ai beaucoup dormi. C'est possiblement une suite du covid, ou bien le simple besoin de récupérer. 

Comme il est bon... de partager de bons moments avec des amis ! Depuis mon retour de Paris, je tire les Rois : quatre invitations à déguster des galettes... et une ceinture de pantalon qui a curieusement rétréci !

Comme il est bon... de tricopiner ! J'ai repris les cafés-tricot, ces moments chaleureux où votre chaussette pousse de trois rayures de deux rangs... dont une n'a qu'un rang !

Comme il est bon... de reprendre les sorties dessin ! Pourtant, c'est laborieux en ce moment. Je ne progresse pas... malgré moult exercices à la maison !

Comme il est bon !

Comme il est bon... de procrastiner ! Et c'est le tricot qui en pâtit...

Je n'ai toujours pas passé mon pull Ferronneries sur un très long câble, afin de voir s'il est assez large ou bien si je dois le détricoter et le reprendre autrement. Je le pense trop étroit... surtout après quatre galettes !

Ma chaussette a toujours sa rayure d'un rang - la gardera-t-elle ? Après tout, c'est caché par le pantalon !

Et le dernier ouvrage commencé pour Aurel, 3 ans, réalisé sans patron comme à l'accoutumée, semble pouvoir aller à Simeon, 6 ans. En outre, il me plaît moins que le dessin préliminaire !

Comme il est bon !
Comme il est bon !

Le choix était d'utiliser les quatre pelotes d'alpaga dans des couleurs naturelles (Puna de Drops) en réalisant un dégradé souligné par des touches très colorées. Mais les rapports de proportions des gris et des couleurs ne sont pas les mêmes sur le dessin et le tricot. En outre, le dernier gris, celui qui arrive, est trop sombre, c'est presque un noir. Je cherche un gris plus clair.

Je ne sais pas si j'aime. Sans détester vraiment.

 

Mais, de toute façon, comme il ne lui ira pas cette année, je peux encore procrastiner...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle dessine, #elle tricote

Repost0

Publié le 12 Octobre 2023

Après le séjour parisien, nous avons pris le train pour la Normandie, chez le frère de mon Grand Chéri qui habite au coeur du pays de Caux.

Et nous y avons joué les touristes  ! Nous sommes allés voir les "grandes marées" à Fécamp. Le temps étant au beau (un beau normand bien frais !), les vagues étaient plutôt faiblardes. 

Puis nous sommes allés admirer la Seine à Caudebec (tout près de Villequier, la demeure de Victor Hugo) et nous avons passé une journée à Honfleur.

Un peu de dessin au retour :

 

La voyageuse

Décidément, j'ai vraiment pris goût à l'aquarelle : mon premier carnet est déjà plein et j'ai entamé avec appréhension le second (et si je ratais la première page ?).

Ella a été remplie juste avant notre départ... et elle me satisfait !

Je dessine sur un carnet 14 cm x 14 cm. Fils aîné m'a offert le même, mais avec un papier 250 grammes (le précédent était du 200 grammes) et la différence est sensible : le papier est du même beau blanc pur, le pinceau glisse bien, mais le travail sur mouillé est plus facile et les repentirs se corrigent mieux (ce qui m'est fort utile !). 

Je continue d'utiliser préférentiellement ma première boîte (celle d'aquarelles d'étude Sennelier) : je connais bien les couleurs et leur emplacement dans la boîte. Mais j'apprivoise lentement la boîte de couleurs extra-fines Schmincke offerte par mon Grand Chéri. Je devrais arriver à me constituer peu à peu ma propre palette à partir des 39 demi-godets que je possède actuellement (eh oui, j'en ai racheté !) et dans lesquels je me perds un peu. Certains demi-godets n'ont même pas été touchés !

La voyageuse

C'est comme pour tout ce que j'entreprends : le trop est l'ennemi du bien !!!

 

Ceci dit, mon matériel se limite à ça :

La voyageuse

Y a pas à dire : c'est bien moins volumineux que la laine ou les tissus !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bouge, #elle dessine

Repost0

Publié le 11 Septembre 2023

Vous connaissez l'amour de la souris pour la compréhension des modes de construction des pulls, pire, pour leur modélisation, leur formalisation...

Il s'en est ensuivi des tutos concernant la construction en raglan, la construction en yoke. La construction en contiguous résiste... mais la souris n'a pas dit son dernier mot. Quoiqu'elle ait décidé de bouder le sujet pour un moment (#contiguous?beurk)

 

Quant on tient un filon, on l'exploite...

La souris a donc décidé de passer à l'étape supérieure : créer un calculateur de tricot. 

Oui, elle sait que cela existe déjà. Mais c'est toute la différence entre la cuisine de traiteur et la cuisine gastronomique. Le souris veut être cheffe et pas simple cuistot. Alors, elle qui a toujours été fâchée avec les maths, s'est follement lancée dans des calculs savants, puis dans la prise en main laborieuse d'un logiciel de calculs (le bon vieil Excel des familles !)... Ceci lui a valu quelques prises de tête et quelques rides et cheveux blancs de plus.

Mais ça a fini par ressembler à quelque chose :

L'art du process

Il fallait soumettre le résultat au test de la réalité : le pull d'Anaïs. Puisque ça marche pour toutes les tailles.

L'art du process

Et voilà la souris partie en combi avec sa laine et son téléphone - auquel elle avait envoyé par mail  la recette du pull que le gentil Excel avait bien voulu lui proposer. 

Sauf que... son téléphone ne lit pas les grilles Excel.

 

Et donc, c'est avec la méthode ancestrale de l'à-peu-près, de l'à-vue-de-nez, de l'approximatif que le pull d'Anaïs a avancé (un peu...)

L'art du process

Le mohair écru est quant à lui resté au fond du sac... la pochette d'aiguilles circulaires étant demeurée à la maison sur les marches de l'escalier.

Mais il faut dire que la souris était partie pour dessiner !

L'art du process
L'art du process

(La souris vous montre les deux seules pages potables de son carnet... En effet, la souris peut rater ses pulls, et aussi ses dessins !)

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle bouge, #elle tricote, #elle cause, #elle dessine

Repost0

Publié le 22 Juin 2023

Salut les copines !

La souris est de retour de son périple... Quelques jours pluvieux à Bormes, une semaine toulousaine bien pleine, puis une balade en combi jusqu'à Oléron - en passant par le Gers, le bassin d'Arcachon et la Saintonge.

J'avais chargé le combi de pelotes de laine, comme à l'accoutumée. Mais ce fut le fiasco total ! Je comptais tricoter ma deuxième chaussette - chose entamée, puis mise de côté lors de la comparaison des deux chaussettes : 

Tricot zéro... dessin ? tout plein !

J'ai pris deux tailles d'aiguilles différentes et les deux chaussettes sont de deux tailles différentes.

Second projet : un top en coton pour Anaïs. Comme je ne renonce pas à la méthode Contiguous, j'ai à nouveau tenté :

Tricot zéro... dessin ? tout plein !

Plutôt pas mal... mais j'ai encore une fois tricoté trop de rangs d'épaules, et j'ai une taille... disons 14 ans pour ma choupette de 8 ans. En pause.

Et en tricodéprime ! 

A Toulouse, les aiguilles étaient rangées, et me voici livrée à l'ennui tandis que la ville se remplissait de dessinateurs - 900 sketchcrawlers avaient répondu à l'appel, venus de toutes les régions de France et d'ailleurs (de l'Espagne toute proche à l'Afrique du Sud, en passant par l'Irlande, la Belgique, l'Allemagne). 

La rencontre était sponsorisée par Hannemühle* qui offrait aux participants un sac de goodies comprenant un petit carnet noir, un pinceau, un godet d'aquarelle et un gobelet rétractable. Le troisième jour, j'ai craqué et été acheter une boîte d'aquarelle et un pinceau, et j'ai fait mon premier croquis depuis plus de 20 ans !

Dès lors, c'était parti : j'ai dessiné pendant toutes les vacances ! Le carnet n'est pas terminé mais je vous montre, en toute modestie et dans l'ordre, les dessins que j'ai réalisés in situ - et surtout les progrès accomplis en 24 jours.

Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !

La perspective n'est pas acquise (sacré challenge !), le dessin est parfois bancal, le style est hésitant, les couleurs s'améliorent (j'ai acheté des godets complémentaires, la gamme de la boîte de base étant limitée, surtout dans les verts). J'ai travaillé avec ce que j'avais : un stylo bille et un roller noir qui par bonheur était indélébile. Il a lâché et j'ai racheté un roller noir. Pas indélébile, lui (d'où le dessin du carrelet où l'encre a bavé tant et plus !).

 

Voici ma trousse d'aquarelliste - offerte par le Géant des Beaux-arts* aux sketchers lors de l'achat de la boîte d'aquarelles - marque Sennelier* ), et son contenu : c'est simple et efficace, pas trop onéreux, et bien suffisant pour démarrer. 

Tricot zéro... dessin ? tout plein !
Tricot zéro... dessin ? tout plein !

J'ai ajouté à ces dépenses (32 € la boîte d'aquarelle et autant pour les quatre godets supplémentaires !) l'achat d'un siège trépied (7 € chez Décath' *)

Sachant que la trousse, le carnet noir, deux godets, le crayon, le taille-crayon, la gomme, et le gobelet m'ont été donnés...

 

Je donne toutes ces indications au cas où vous voudriez vous lancer et pour vous inciter à le faire : c'est un vrai plaisir, on progresse vite en dessinant souvent et en regardant comment font les autres. J'ai beaucoup regardé le travail des sketchers à Toulouse, je les ai questionnés, ils m'ont encouragée. Sans compter les conseils et leçons particulières de mon Grand Chéri !!!

Quant à celles qui pratiquent dessin ou aquarelle, je suis preneuse de conseils !!!

 

Mazette ! Voilà donc une nouvelle addiction à mon arc...

 

* Les noms cités ne sont pas de la pub !!! Enfin si... je relaie celle que se font les sponsors !!!

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle dessine, #elle tricote

Repost0