elle crochete

Publié le 1 Juin 2018

Après nos deux semaines copains dans le sud,

Après cinq jours à Bâle (court, mais j'ai profité pleinement de mes "petits suisses"),

Après quelques jours avec ma très chère belle-soeur béquilleuse (que j'ai fait courir les magasins au grand dam de son genou, mais aussi pour son plus grand plaisir),

Après avoir renoncé, because risque d'orage, à accompagner mon Grand Chéri aux rencontre de dessinateurs d'Aix-en-Provence,

Me voici seule à la maison pour quatre jours !

 

Quatre jours pleins, quatre jours tout à moi, quatre jours à consacrer aux activités manuelles...

 

Vous vous en doutez... j'étais en manque après ce sevrage de presque trois semaines pendant lesquelles je n'ai guère fait que crocheter un peu à mes moments perdus. Et tricoter pendant les trajets, mais c'est une autre histoire - une histoire de détricoratages que je vous conterai plus tard...

 

En attendant, je vous montre mes fleurs au crochet ?

Complainte de la solitude et du renoncement
Complainte de la solitude et du renoncement

Et figurez-vous, j'ai même assemblé les dernières fleurs crochetées. Il y en a maintenant 24; Soit 168 hexagones.

 

Et pourtant, ce n'est encore pas bien grand...

 

 

Complainte de la solitude et du renoncement

J'aime beaucoup.

 

Mais je RENONCE à tous mes autres projets de plaids.

 

J'avais acheté presque 50 pelotes de Drops Loves you 7, au moment où ce coton est sorti chez Drops au pris exorbitant de 85 centimes la pelote. Je rêvais (et je rêve toujours) de faire la Granny stripes blanket d'Attic24, mais la sagesse veut que je finisse d'abord ma blanquette florale... et ça, c'est pour dans longtemps vu mon rythme d'avancée : j'ai mis deux ans pour ne produire que cela !

 

Patience et longueur de temps... et renoncement !

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 4 Mai 2018

Un petit kyste qui s'infecte + une allergie aux antibios = mon médecin m'envoie par précaution aux Urgences. Il est moins de 10 heures, j'en sortirai à 17 heures !

Heureusement, j'avais emmené, en prévision du quart d'heure d'attente chez mon médecin, ma pochette de crochet contenant les trois pelotes destinées à la prochaine fleur de ma blanket. J'ai pu crocheter en salle d'attente des Urgences - tout en observant le spectacle de la misère du monde...

 

J'ai fait douze hexagones. J'aurais eu largement le temps d'en tricoter quatorze mais je n'avais pas de quatrième couleur. Je me contentai ensuite d'observer.

Crochet d'urgence(s)

Bon, j'ai attendu longtemps - mais tous ceux qui étaient plus gravement atteints que moi (et il y en a eu !) sont, eux, passés très vite.

 

Attendre aux urgences est donc un bon signe... celui de votre bonne santé !

 

 

Il faut juste penser à se munir de son ouvrage...

 

Et par ailleurs, le crochet s'avère un très bon adjuvant de communication : nombre de personnes (que des femmes !) m'ont demandé ce que je faisais et ont ensuite parlé des couvertures crochetées par leur mère, leur grand-mère ou elles-mêmes... toujours "il y a longtemps" !

 

Démodé, le crochet ?

 

 

En tout cas, je me munirai lundi matin de mon ouvrage car je dois y retourner pour un petit coup de bistouri...

... juste avant de grimper l'après-midi dans le combi pour prendre la direction du Sud !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 16 Avril 2018

Au cours de cette semaine en famille, je ne me suis pas lancée dans un nouveau projet et ai remisé ceux qui, bien qu'en-cours, me posaient question. Je suis restée en terrain stable et ai choisi de terminer un ouvrage qui touchait à sa fin (cela fera l'objet d'un prochain post) et puis de crocheter de temps en temps un petit hexagone.

Mais c'est ainsi que les petits ruisseaux font les grandes rivières, et les petits hexagones les grandes fleurs.

Voici donc les dix-neuvième et vingtième fleurs de ma (future et lointaine) blanquette à la sauce africaine :

 

Crochet vacancier
Crochet vacancier

En moyenne, pour faire une fleur de 7 hexagones, il me faut 20 g de gris, 18 g de la couleur intermédiaire et 7,5 g de la couleur centrale. Ce qui fait qu'une pelote ne me permet de faire que deux fleurs !

Aucun problème avec les gris qui forment la périphérie des hexagones... j'ai beaucoup de pelotes, provenant de mon stock ou reçues de copines généreuses. Mais je vais sans doute manquer de laines  pour les fleurs... Je suis à court de jaune pâle, le violet clair est en fin de course et mon sac de laines roses s'étiole.

 

Et, bien sûr, il va sans dire que je veux continuer de respecter ces tonalités.

 

Je vais devoir... il va me falloir... il sera nécessaire de...  il est urgent de...

(1) mendier

(2) acheter

(3) voler

(4) filer

(5) détricoter

(rayer la ou les mentions inutiles)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 13 Mars 2018

Les primevères et les violettes sortent. Et moi, je ressors mes fleurs ! Un an qu'elles n'ont pas mis le nez dehors...

J'ai profité d'un dimanche où Grand Chéri partait dessiner la jolie ville de Vienne (celle sur le Rhône) avec un groupe de sketchcrawlers pour me lancer dans l'assemblage des dix-sept fleurs de ma couverture florale :

Fleurs de printemps

Et que c'est long car je couds maille à maille...

Comme vous le constatez, je n'ai assemblé que seize fleurs - eh oui, j'ai  remis l'assemblage de la dernière à plus tard. Ah, procrastination, quand tu nous tiens ! (Inutile de préciser que le raccommodage, lui, est en panne.)

Tant pis, j'assemblerai cette fleur en même temps que la dix-huitième - que j'ai crochetée depuis :

Fleurs de printemps

J'en ai aussi profité pour faire un point sur les laines que je vais utiliser.

Cette couverture est "lainivore" : pour la périphérie (grise) des sept hexagones qui composent chaque fleur, j'utilise environ 20 à 25 g de laine. Une pelote permet donc de réaliser deux fleurs. Et c'est la même chose pour la partie intermédiaire des hexagones : je fais deux fleurs, parfois trois. Seuls les centres des hexagones sont économes !

La couverture sera donc d'un poids... conséquent !

 

 

J'espère juste qu'elle n'écrasera pas son utilisateur...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 11 Avril 2017

J'ai été pas mal absente ces derniers jours, mais mes absences sont justifiées - j'ai même un mot d'excuses de ma maman dans mon carnet :

" Ma fille Miclasouris a été absente ces derniers temps car, après avoir consacré du temps à sa maman, elle a été très prise par des obligations familiales (jusqu'à 11 personnes à la maison) puis par des occupations professionnelles."

 

Je vous sens inquiète. Vous vous demandez: "Des obligations professionnelles? A son âge? L'âge de départ à la retraite aurait-il déjà été retardé sans que je m'en aperçoive?"

 

Je vous rassure, j'ai juste joué trois jours à la marchande. Un vrai travail, oui, de 10 h à 19 h, dans un vrai magasin...

Un vrai magasin de laines !

Vous vous imaginez ça, la souris trois jours dans un magasin de laines? Juste jubilatoire.

 

Ceci dit, on a quand même du temps. outre jubiler. La souris a crocheté, elle tenait à montrer l'exemple, dans un magasin de laine ! Elle a fait deux nouvelles fleurs pour sa blanquette :

 

Excuses fleuries
Excuses fleuries

Petit à petit, elle avance, elle avance, cette blanquette ! J'en suis à 17 fleurs.

 

Petit moment mathématique (vous pouvez sauter le paragraphe si, comme moi, vous n'aimez pas les maths)

17 fleurs, c'est 119 hexagones. L'aire d'un hexagone étant approximativement de 94 cm2 (merci, le calculateur d'aires !), ça veut dire que j'en suis à 11186 cm2, soit 1,12 m2.

Ce qui veut dire que, si je veux faire une couverture de 2 m sur 2 m, il me manque encore 28814 cm2 - soit 306 hexagones, soit environ 44 fleurs !

Et si je faisais un plaid de 1,50 x 1,50 ? 239 hexagones, soit 34 fleurs... le double de ce que j'ai déjà fait.

 

 

Tentation: et si je me contentais d'une couverture de bébé ? ou d'une housse de  (grand) coussin ? ou d'un repose-tête sur canapé ? ou d'un chemin de table ?

 

Mais non, faut savoir résister à la tentation...

 

Dilemne: mais si je continue, faudra que je rachète de la laine. Or j'avais dit que je résistais à la tentation d'acheter de la laine...

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 19 Mars 2017

De petites fleurs discrètes sortent dans mon jardin...

 

* Le printemps est déjà là dans la vallée, mais, moi, j'habite à 500 m d'altitude...

C'est le printemps...C'est le printemps...C'est le printemps...

Et une nouvelle fleur a pris naissance sous mon crochet...

C'est le printemps...

De temps en temps, je crochète un granny, et, un jour, j'en ai sept et la fleur éclot. Celle-ci  est la quatorzième. On est très loin de la couverture, on est encore loin du plaid...

... mais qui a dit que le temps pressait?

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 12 Décembre 2016

De temps en temps (pas bien souvent), je crochète un granny.

Et un jour, il y en a 7, et ça fait une fleur...

Et, un soir, par exemple celui où je couds la pochette Tic Tac (histoire de n'en baver qu'une seule fois),  je les assemble.

 

Voici ma treizième fleur:

Et le CAL de la blanquette?

Et voilà les treize fleurs:

Et le CAL de la blanquette?

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 24 Août 2016

J'ai repris (tranquillement!) mon crochet, et même pas mal !

Et voilà une fleur de plus, la septième:

Blanquette #7

Qu'est-ce que ça me manquait, le tricot et le crochet... J'avais tout mon temps pour coudre, mais pas de vrai projet couture après ma housse de MAC. Par contre, les idées de projets tricot se bousculaient dans ma tête. Rageant...

 

D'ailleurs, qu'est-ce que j'ai pu rager, pester, rouspéter et récriminer !!!

 

Grand Chéri a échappé à ça. Il est rentré hier soir. Ma fois, j'en suis "benaise" (comme on disait an patois breton quand j'étais petite), il m'a manqué...

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 23 Août 2016

Ma panière à en-cours a diminué de moitié: j'ai monté un pantalon et un manteau (taillés l'hiver dernier, je les finirai après mes vacances, pour l'hiver prochain!).

La diminution de moitié ne tient pas à ces travaux. Non, j'ai oeuvré autrement: j'ai... jeté ! Eh oui, il y avait vraiment des trucs nullissimes dedans, absolument pas sauvables...

C'est une façon comme une autre de diminuer ses en-cours, non?

 

Et puis j'ai continué à crocheter. Trois fleurs de plus (une par jour, point trop n'en faut!).

Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !
Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !
Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !

Bon, promis, je ne vous ferai plus un post par fleur!

Cela m'en fait maintenant 10 de crochetées. Mais, sachant qu'une fleur mesure environ 25 cm au point le plus large, il est clair qu'on est très loin d'avoir une blanket. C'est à peine si on couvrirait un - grand - coussin !

Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !

Je suis donc encore loin... loin... loin... de la couverture. Mais ça n'empêche pas de ré-flé-chir. De penser à l'avenir. Comment organiserai-je mes fleurs sur ma super-blanquette?

J'ai commencé à fluoter une grille d'hexagones. Pour le moment, j'ai imaginé deux possibilités. C'est un bon début.

 

Blanquette #8, 9 et 10 - et un soupçon de réflexion !

Je trouve la version 1 (celle sans hexagones de garnissage) plus sympa, mais il se posera des problèmes sur les bords. La version 2 est sans doute plus facile à assembler mais elle implique de rajouter ces fameux hexagones de remplissage (dessinés en noir), et ça casse le jeu des fleurs.
 

Je vais continuer à ré-flé-chir.

J'ai tout mon temps...

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0

Publié le 12 Août 2016

Ma maison est vide... quel calme, quel silence, quel ordre... quel temps à moi ! Ces deux dernières semaines furent occupées, joyeuses, pleines de rires, de cris d'enfant, de sorties, et de festivités... Eh oui, nous avons fêté des anniversaires - ceux des garçons et de Louison en juillet et le mien le 4 août.

 

J'ai eu l'impression de passer du côté obscur de la force en franchissant une demie-dizaine, ça me fait bizarre de me dire que le prochain chiffre rond aura un 7 au début... Comme c'est passé vite!

Pourtant, dedans, j'ai toujours ...ante-cinq ans.

 

... bon, allez, c'est ainsi... ainsi va la vie, ainsi vont les vies, ainsi va ma vie...

 

Allez, zou, on chasse les idées grises et on continue de colorier la vie !

 

 

Fleurs à l'arrachée (ou Blanquette # 4, 5, 6)
Fleurs à l'arrachée (ou Blanquette # 4, 5, 6)
Fleurs à l'arrachée (ou Blanquette # 4, 5, 6)

J'ai quand même réussi à faire de temps en temps un hexagone... et au final, ça fait trois fleurs de plus.

 

Mais quand même, il se passe qualque chose d'étrange, mon sac de laines ne semble pas pour autant se vider...

 

Qui le remplit en catimini ?????

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète

Repost0