Hommage: de mères...

Publié le 30 Mars 2011

Ce matin, ma mère m'a téléphoné - son dessus de lit, crocheté par sa propre mère, est en fin de course, le fil se délite, des trous se forment... Bref, il lui faut en changer! Elle s'est souvenue que, lorsque leur maison de campagne a été vidée au décès de mon père, j'avais emmené un patchwork en cours qu'elle avait fait et un dessus de lit en crochet réalisé par ma grand-mère. Direction le placard où tout ceci reposait depuis 10 ans.

Et surprise: quel travail!!!

La couverture crochet de ma grand-mère (2 m x 2 m 20!)

couverture-crochet-mamie-2.JPG

Mille excuses, la photo est (encore) ratée!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


C'est du temps où l'on enchaînait pas 10000 projets... les veillées...


 



Répondre
M


Je dirais même, les journées... Ma grand-mère a dû crocheter une dizaine de ces dessus de lit, et je ne sais combien de napperons et housses de coussins et oreillers... Où tout ceci est-il passé?



J


bonsoir, eh oui, votre grand mère avait beaucoup de patience surtout pour les assemblages,en ayant fait moi meme, il est vrai que l' on a hate de voir la fin par moment, bonne soirée



Répondre
M


J'admire cette patience! Moi, j'aime trop que ça aille vite... Allors bravo!



B


un ouvrage precieux a entretenir!!!j'en ai un dans le même style aussi..je le bichonne car je sais combien d'heure la personne qui la fait a dû passer dessus!!



Répondre
M


Je le conserve précieusement - mais sans m'en servir car mes couettes débordent largement sur nos lits géants (loin du format des lits bateaux bretons de ma grand-mère)!



M


Exeptionnel aussi!!! souvenir souvenir.... familial.... c'est beau, c'est bon... enfin....



Répondre
M


Ceci dit, ces vieilles choses, c'est émouvant... Penser à ces mains qui ont travaillé tant d'heures...