Caleuse décalée, pochon recalé

Publié le 2 Avril 2019

La souris, vous disais-je, est une CALeuse minable.

 

Vous ne vouliez pas me croire ? En voici la preuve.

Ce sac est un projet conçu dans le cadre d'un CAL. Auquel je suis inscrite. Un CAL, ça implique un rythme, des délais... un timing, quoi !

 

Et la souris est incapable de travailler dans les temps, de respecter un timing. Elle est toujours décalée. En général, elle est en retard. Et parfois, exceptionnellement, elle est en avance.

 

Mais comment être en avance dans un CAL ?

Eh bien, en crochetant sans indices. Donc à sa guise. C'est pourquoi mon pochon ne ressemble en rien au sac du CAL. D'ailleurs, il ne ressemble à rien !

Si, on va dire, à un n-ième sac à projet...

Caleuse décalée,  pochon recalé

Et, comme il est tout petit, que le point me plaît, et qu'ile reste du coton, je lui crochète une petite pochette (la n-ième !). Et il me restera du coton...

Caleuse décalée,  pochon recalé

Moi, je serais l'organisatrice du CAL, je recalerais ce projet avec une appréciation bien défavorable, genre  "S'amuse bien mais ne respecte pas les consignes" ou "Imaginatif mais hors sujet".

Tiens, c'est bizarre, ça ressemble à ce que j'avais sur mes bulletins scolaires !

 

Moralité : il est inutile que la souris s'inscrive à un CAL.

 

Et que la souris s'en souvienne !!!

 

 

Rédigé par miclasouris

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Voilà pourquoi je ne m'inscris pas dans les cal. Rien ne me barbe plus que de suivre des consignes, de devoir respecter un timing. J'entends bien faire comme il me plait, quand il me plait. D'ailleurs j'ai beaucoup de mal à tricoter un modèle sans le modifier à ma façon : bien plus attrayant de prendre quelques risques !!! Pour mes bulletins scolaires, j'étais une élève studieuse qu'on remarquait peu, j'aurais dû faire preuve d'un peu plus de fantaisie (au grand dam de mes parents qui en voyaient de toutes les couleurs avec les bulletins de mon frère). C'est bien loin tout cela !!
Répondre
M
Je devrais savoir... c'est TOUJOURS comme ça - et comme toi ! Ceci dit, ce serait terrible si, en plus, dans le monde du fil, on devait suivre des règles immuables, respecter des lois (autres que celles de la bienséance et de la bienfaisance) et obéir à des diktats. On est LIBRES !!!! Au moins là... ;-)