Les chauchaussettes des gars, le tuto

Publié le 10 Décembre 2015

Hé, les filles, les chaussettes, c'est super facile... !

 

Je suis en train de tricoter celles de mes gars, je vous les ferai voir plus tard, car ce sont mes cadeaux de Noël. C'est au cas (improbable) où ils viendraient se balader dans le coin...

 

Et, plutôt que de travailler de mémoire et de me poser à chaque chaussette les mêmes questions, je me suis écrit les indications sous forme de notes sur mon petit carnet. Puis, comme je n'arrivais pas toujours à bien comprendre mes propres notes, je me suis dit que ce serait mieux de les mettre au propre sur l'ordi.

 

Et vous savez ce qu'on obtient alors?

 

Eh bien, ça s'appelle un tuto !

 

 

Les chauchaussettes des gars, le tuto
Les chauchaussettes des gars, le tuto
Les chauchaussettes des gars, le tuto

Ces trois paires de chaussettes ont été tricotées sur ce modèle :

- en rond,

- sur des aiguilles circulaires 2 1/2,

- avec une laine chaussettes (environ 400 m aux 100 g)

- en partant du haut, mais il est aisé de les faire en partant de la pointe. Il suffit de remplacer les diminutions de la pointe par des augmentations. Rien d'autre ne change.

 

Le talon en rangs raccourcis est symétrique, on peut donc le faire dans les deux sens.

La technique de rangs raccourcis que j'ai utilisée est celle des mailles jumelles (ou mailles doubles ou shadow wraps ou twin stitches).  Il y a un excellent tuto sur les rangs raccourcis sur le site In the loop (ici) , ainsi que des liens vers des vidéos.

J'ai essayé les rangs raccourcis allemands, c'est bien aussi, mais je les trouve plus difficiles à faire.

 

Les premières (grises et vertes) sont celles de Grand Chéri. Elles correspondent à une taille 42-43. Je tricote les mêmes pour mes deux gars..

Les secondes (pastel) sont celles de Fils aîné, juste un peu moins hautes.

Les dernières (rouges et oranges) sont les miennes. Elles sont tricotées sur 60 mailles, 64 au niveau du talon, et avec deux rangs additionnels au boomerang. Elles me serrent plus, ce que j'aime, tout en ayant plus de hauteur au coup de pied, que j'ai plutôt large

 

Le patron est donc aisément modifiable, comme vous voyez...

 

Edit ultérieur

Il m'a été fait remarquer que mon tuto ressemble étrangement à celui du FLKH. Bah oui, normal ! La méthode utilisée est la même, exactement. Parce que le talon à rangs raccourcis est un talon classique, le classique des classiques même.

Comme le montre In the loop, il y a plusieurs façons de faire les rangs raccourcis. Celle qu'utilisaient nos grands-mères n'y figure pas (c'est celle du jeté). J'utilise, moi, celle des mailles jumelles, qui est ma préférée (je tricote ainsi tous mes rangs raccourcis). Mes chaussettes ont donc des "talons à rangs raccourcis utilisant la maille jumelle". Rien qui ne relève de la plus pure tradition (même si la méthode de la maille jumelle ne relève pas de notre tradition française - encore que je n'en sache rien!).

Quant au talon à rangs raccourcis, le mien et le FLKH ont en commun aussi d’avoir un commencement des rangs raccourcis à une maille du début et de la fin. Ces deux mailles que l’on ne tricote pas au premier rang servent à éviter le trou. Elles sont à peine étirées et la maille jumelle est faite plus haut, avec la seconde partie du talon. Le jeu est donc réparti sur deux niveaux. Et entre ces deux “niveaux” peuvent se glisser deux rangs supplémentaires qui vont donner de la hauteur au talon, car le talon à rangs raccourcis est un peu “court”, surtout si l'on a le coup de pied fort. La chaussette a tendance à descendre et ça tire sur le fil, le fragilisant. On ajoute donc deux rangs au niveau du boomerang pour l’aisance en hauteur, et en faisant la maille jumelle à ce moment. Dans ce cas, quand on reprend toutes les 64 mailles, on n’a pas à tricoter deux mailles doubles d’affilée mais une seule (puisque la première a été utilisée aux rangs additionnels). Bouh… suis-je claire?
Ceci dit, ces deux rangs supplémentaires font un “petit creux” qui rend le talon moins joli. Mais plus confortable. Mes chaussettes rouges l’ont. On voit mal sur la photo, mais c’est un peu plus “creusé”.

Lorsque j’ai vu le tuto du FLKH, j’ai trouvé le travail important, documenté, et dépassant largement le simple tuto du talon, mais j’ai aussi été étonnée de ne trouver rien de nouveau et de révolutionnaire dedans. Le peu qu’elle demande comme participation et l’importance du travail fourni ne sont pas choquants. Après tout, elle a fait un super bon boulot… Mais ce n’est pas un dépôt de brevet car son talon est un talon tout à fait traditionnel !

J'ai néanmoins réécrit ce tuto en utilisant les termes français de maille jumelle (au lieu de l'anglais twin stitch), mas sans rien changer à la méthode.

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote, #elle partage

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Bonjour,<br /> J'ai une question sur la fin de la 2ème partie du talon :<br /> Lorsqu'il reste 2 mailles doubles de chaque côté du talon, on tourne et on tricote à l'endroit ainsi que les 2 mailles doubles à la fin du rang.<br /> On est bien d'accord qu'à ce moment là, on a pas tricoté les 2 1ères mailles doubles ?
Répondre
V
Merci beaucoup pour ce tuto, amitiés<br /> Véronique
Répondre
L
Bonjour, comment passer de 60 m à 64 m pour le talon ? Se sont des mailles prises sur l autre aiguille ou des augmentations ? Et doit t on les suprimer ensuite ? Je suppose qu il faut faire pour comprendre mais là tout de suite j ai un peu pour de me lancer ! Je regarde le podcast et je ris souvent tu tentes tout rien ne t effraie c est super rafraichissant. Merci
Répondre
M
Merci merci... Tu sais, le tricot n'est pas une science exacte et supporte les approximations. Alors vas-y, c'est facile (et puis on peut toujours détricoter !) Pour passer de 60 à 64 mailles, tu fais deux augmentations à deux rangs d'intervalle de chaque côté sur le dessus du pied. Et si tu as le cou de pied fort, tu laisses sur 64 m, sinon, tu fais deux diminutions à deux rangs d'intervalle des deux côtés. Tout simple !
C
Merci pour ce tuto et ces explications. C'est rapide et clair, plus la peine de faire des calculs savants et de se torturer les méninges.
Répondre
C
merci beaucoup pour ces explications apprécie beaucoup
Répondre
M
Merci... Bonne journée et bon tricot ! Michèle