Mes 5000 km de tricot... ou comment tricoter - malgré tout!

Publié le 18 Juin 2012

5000 kilomètres de tricot? Mais elle est folle, vous direz-vous sans doute.

Non, je n'ai pas fait un tricot de 5000 km.... 5000 km, c'est juste le nombre de kilomètres que nous avons parcouru en camion.

Je ne conduis pas le camion, car il paraît que ma conduite stresse Grand Chéri - quand je conduis et que Grand Chéri occupe le siège passager, il est si stressé que je le suis aussi, et que du coup j'enchaîne les erreurs.

Donc je ne conduis pas le camion.

CQFD. Ce qui m'arrange car je déteste conduire!

Que faire donc pendant ces longs trajets sans clim, par des températures comprises entre 30 et 40° (je sais, ici il a plu, c'est presque honteux de se plaindre ainsi!)?

- copiloter,

- s'endormir,

- regarder,

- ou tricoter!

- ou les quatre!

Donc j'ai tricoté pendant 5000 km...

Vous serez étonné(e)(s)  du faible nombre de productions. Bah, vous savez, ce n'est pas si facile que ça! J'ai tout tricoté presque deux fois, en comptant les détricotages pour cause d'erreur due à:

- la distraction (parce que je regardais en même temps)

- aux arrêts intempestifs pour cause d'intervention style " Et là, je prends Las Negras ou San Jose?" (parce que je copilotais en même temps)

- aux coups de fatigue et/ou de chaleur qui font tomber les aiguilles (parce que je m'endormais en même temps)

- à la bassesse de ma vue qui s'accomode mal des passages dans des tunnels ou de l'éblouissement dû à une luminosité trop intense...

 

Bref, c'est une prouesse de tricoter pendant 5000 km!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Commenter cet article