Bleu... galère !

Publié le 24 Septembre 2021

Ouf, les cadres sont décrochés, la maison s'est vidée (vous étiez 11 chez vous !), elle est propre, les lits sont refaits, le frigo rempli... et tu te sens vidée de toute énergie après ces journées (que dis-je, semaines !) si chargées.

Mais un matin, l'envie est là : coudre coudre coudre ! 

Quoi donc ? Une dernière petite robe d'été ? Pourquoi pas ? Un si joli modèle... et puis ça changera un peu de la sempiternelle robe en double gaze...

Tu sors donc ta plus jolie viscose - celle que la radine que tu es a achetée au prix fort au printemps (justement au cas où tu voudrais te lancer dans une couture un peu plus élaborée !)

Tu décalques, tu découpes, tu uses de subterfuges pour que ça rentre dans tes deux mètres de tissu (la radine que tu es est en plus d'un optimisme féroce quant à la quantité raisonnable de tissu qu'il faut pour une robe), tu coupes, tu couds (tu galères un peu pour le montage du haut... faire et refaire !)... et puis tu essaies...

Et là, c'est la cata. Elle ne te va pas du tout : le haut est trop court - mais alors beaucoup trop court, les emmanchures sont moches, le positionnement raté, ça godaille.

Tu as gâché ton beau tissu !!!!!!!!!

 

 

Je vous tais la suite et je vous montre le résultat :

Bleu... galère !

J'ai dû coudre les diagonales des "épaules" (et même plusieurs fois :  faire et défaire !!!). Ce n'est pas terrible, mais ça restera comme ça :

Bleu... galère !

J'ai ajouté une bande à la taille entre le haut et la jupe - une bande un peu serrée, parce que coupée dans une chute et posée plusieurs fois car trop haute la première fois (faire et refaire !)

D'où les fronces sur le corsage et sur la jupe... et d'où une certaine difficulté pour l'enfiler

Bleu... galère !

Et enfin, j'ai ajouté des petits mancherons qui rendent les épaules moins dégagées (et qui évitent de voir les finitions moches !) :

Bleu... galère !

Au final, la robe a tenu dans deux mètre de tissu...

On est très très très loin d'un travail de haute couture : c'est quand même assez bancal, et surtout c'est un peu juste partout (sauf à l'ourlet, hi hi).

Bah oui... la revue préconisait un crêpe élastique !

 

T'as qu'à lire les explications, ma belle !

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle coud

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'ai hâte de voir ce que cela donne sur vous car elle semble pas mal cette petite robe !
Répondre
M
Au final, oui, la robe est sympa. Au final, elle me va. Pas trop mal. Si je ne respire pas trop, si je ne bouge pas trop... ou si je perds du poids ! ;-)
E
Coucou !le résultat est bien joli !!c'est vrai !ce tissu te mérite !et tu t'en es bien sortie !bonne fin de semaine ! Toujours contente de te trouver si créatrice !!
Répondre
M
Eh oui, il en est sorti une robe - mettable quand bien même elle manque d'aisance ! J'ai sauvé mon tissu - si je n'éclate pas les coutures ! ;-)
C
Elle est jolie cette robe, et puis tu as réussi à dominer les obstacles…c’est le principal.
Répondre
M
Cela me flatte : "dominer les obstacles" (c'est mieux qu'"accumuler les bêtises " !!! ;-)
S
Certes le tissu est très joli, mais après tout ce que tu viens de nous raconter, auras-tu plaisir à porter cette robe ?! Amicalement
Répondre
M
Oui, je pense car j'adore le tissu. J'espère juste qu'elle ne craquera pas dès le premier jour car elle est un peu juste (de partout !)...
I
Bonsoir ,

Tu l' aimes ta jolie robe qui tient dans 2 mètres de tissu !

Amitiés.

Isabelle
Répondre
M
C'est sûr, j'ai galéré pour la faire - mais je suis assez contente du résultat, et je la porterai, même si elle serre un peu aux entournures ! ;-)