Filer... ou se défiler ?

Publié le 25 Juin 2021

Je partage avec vous ce petit article en guise de retour d'expérience sur mes essais de filage.

Filer... ou se défiler ?

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé le geste du filage : sa lenteur immémoriale, l'attention toute tendue vers la rotation du fuseau, le toucher fin de la fibre qui s'étire...

Mais je lui reproche, non pas cette lenteur qui ne me dérange pas (au contraire, j'aime !), mais sa vitesse : celle avec laquelle le fuseau touche le sol quand on file assise. Je n'ai certes pas dépassé le stade où on coince le fuseau entre ses genoux  pour étirer la fibre, mais il ne me semble pas que cela ralentisse la vitesse de filage, au contraire.

Mon fuseau bricolé s'est avéré assez efficace (mais je n'ai aucun point de comparaison) - on va dire assez efficace pour filer un fil !

Ce fil est irrégulier, moins vers la fin, mais toujours. J'ai sans doute commencé à filer avec ce qui n'est pas le plus simple à filer : diverses laines de feutrage que j'avais cardées ensemble (et pas un beau ruban homogène). J'ai eu beaucoup de raccords, les fils de couleur restant relativement séparés, et les raccords ne sont pas très réussis.

Mon fil est beaucoup plus épais que ce à quoi je m'attendais : il me semble qu'il a beaucoup gonflé - vrai ou faux, je ne sais. Mais il ne "tortillonne" plus, ce qui me semble être un progrès !

Par contre, il est sans doute de ceux qui grattent et piquent - ma fibre n'ayant pas été sélectionnée pour sa douceur. C'est ce que j'avais sous la main - pour ma faire la main, justement, avant de toucher à mes deux belles fibres achetées par la suite.

J'ai retordu avec un fil de Holstgarn car je voulais garder toute la longueur, sans avoir un fil célibataire pour autant. Le retors, qui fut, je le redis, très capricieux, est peu serré - ce n'est pas pour me déplaire.

Un constat s'impose aussi : mon épaule, après quasi 48 h de filage, est douloureuse - elle est encore très fragile et cela ne l'a pas arrangée. Pour le moment, j'ai rangé mon fuseau !

 

En conclusion : l'expérience sera à retenter (un jour) :

avec un fuseau plus équilibré, plus "inerte", bref un fuseau de pro,

- avec une laine mieux "préparée", plus facile à filer,

- et avec... une épaule mieux remise !!! 

Comme dirait Grand Chéri, "un bon ouvrier a de bons outils".

 

Et puis, à la fin, il a conclu, en homme pragmatique, "tout ça pour ça  !" 

 

 

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle joue avec la laine, #elle cause

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

effe 25/06/2021 16:29

file la laine, filent les jours....file la peine ...etc etc.tu te souviens peut être de cette chanson d'Anne Silvestre...Moi ,j'ai eu mon moment filage avec quenouille!!laine brut trouvée aux fonds des Pyrénées...une laine qui sentait encore le mouton, le thym!!!(plus rustique que ton fil classieux je m'etais filé puis tricoté un gilet sans manches qui finit sa longue vie en sac à tout dans ma 2chevaux verte !!!j'ai bien aimé ces instants !!l'épaule à l 'époque ne souffrait pas ..impossible désormais!!solidarité!.bises

miclasouris 04/07/2021 16:08

Eh oui, souvenirs des années 100 Idées... Je ne m'étais pas essayée au filage (fallait bien que je me rattrape !) mais au tissage - comme toi de laine bien rustique. Mais le résultat ne m'avait pas plu, et ça a fini à la poubelle !!!

martichat 25/06/2021 12:25

Et bien moi je le trouve très sympa ce fil, avec ses irrégularités. Dommage pour le mal d'épaule... (Avec un rouet tu n'aurais pas ce problème. . . ????????????????). Prends bien soin de toi pour que ça guérisse vite.

miclasouris 04/07/2021 16:09

Rouet = mal de genoux, fuseau = mal d'épaule, tricot = mal de doigts... faut savoir choisir !!! ;-)

Nanou 25/06/2021 11:56

Bonjour,
Oui tout ça pour ça, mais " ça " est très doux à l’œil et restera une belle expérience d'une personne qui va au bout de ses idées !
Merci de nous faire connaitre votre expérience d'apprentie fileuse ( sans bons outils )

miclasouris 04/07/2021 16:11

J'ai adoré l'expérience - et, retrouvant mon fil après mon séjour parisien, je le trouve très joli... mais toujours pas très doux !!! Qu'en faire ? Peut-être un sac ? Comme si j'en avais besoin... hi hi hi !

Solstice 25/06/2021 11:30

Encore une fois le commentaire lapidaire du grand chef fait mouche !!!

miclasouris 04/07/2021 16:12

Il sait... être explicite sans filtre !!! ;-)