Un ministère de la famille, de l'enfance... et des droits des femmes!

Publié le 16 Février 2016

Mes chéries, on vous aime beaucoup, mais ne faites pas **** avec vos droits! C'est bien connu, vous les avez acquis, vos droits.  Revenons-en donc aux choses sérieuses, aux choses essentielles. Vous passerez donc après la famille et l'enfance, auxquelles vous êtes par essence liées...

 

Eh m***** ! On en fait quoi, alors,

- des 12768 viols déclarés par an dont 91% des victimes sont des femmes (chiffres de 2012)

- des 26783 agressions sexuelles déclarées par an (chiffres de 2012),

- des 53% de femmes "travailleuses pauvres",

- des 27% d'écart moyen des salaires entre hommes et femmes,

- des 27% des femmes à l'Assemblée nationale (25% au Sénat!) ?

 

On considère vraiment que l'égalité est acquise, que les droits des femmes sont respectés, qu'on n'a plus besoin d'un ministère voire même d'un simple secrétariat d'Etat, comme c'était le cas depuis le précédent remaniemement?

 

Merci, cher président!

 

Moi, ça me fait râler... Et les femmes qui râlent, c'est casse-pieds, bien sûr! D'ailleures, les féministes, c'est comme ça, ça râle tout le temps...

Un ministère de la famille, de l'enfance... et des droits des femmes!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle lutte

Commenter cet article

wilmo 16/02/2016 22:03

bientôt, un ministère du tricot (comme disait De Gaulle)...

miclasouris 17/02/2016 00:34

... des droits des femmes et du tricot!

poli 16/02/2016 21:54

Oh bordel ! Ben oui, je suis une femme et je jure comme un homme !
Comme ça me fait du bien de lire ton article, comme je râle moi aussi, comme je suis consternée par les propos de certaines jeunes collègues à mon boulot, rapport à ce que ne font pas "leurs" hommes, moi la vieille infirmière bien sympa mais vraiment perchée avec ses idées d'égalité entre les deux sexes !
Continue à râler !

miclasouris 17/02/2016 00:35

C'est bon de se savoir plusieurs râleuses... Si on était plus!!!

martichat 16/02/2016 15:32

Tu as raison, il nous faut nous faire entendre...mais qui peuvent-ils entendre dans ce gouvernement ? Entendent-ils les chômeurs qui ne veulent plus l'être ? Entendent-ils les migrants qui voudraient vivre dans des conditions décentes ? Entendent-ils les enseignants qui refusent cette stupide réforme de l'orthographe ? Bref les exemples ne manquent pas et les femmes en l'occurrence c'est la dernière roue de la charrette.

miclasouris 16/02/2016 16:26

Oui, mais on entend la voix des migrants, on entend la voix des chômeurs, on entend celle des enseignants - on en parle, souvent même, quand bien même rien ne change. Les femmes, on en parle peu, le féminisme est assez mal porté dans notre pays!

Béatrice 16/02/2016 12:15

J'aime venir faire un tour chez vous pour découvrir vos tout nouveaux ouvrages colorés, pétillants, douillets souvent, me nourrir de votre créativité, de votre vitalité mais j'aime aussi énormément lire vos colères saines. Il faut à cette société des voix qui s’élèvent pour rappeler les valeurs humanistes, pour alerter que rien n'est jamais acquis. Et ce n'est pas parce qu’on a des doigts,qu'on aime coudre, tricoter, broder, crocheter.... qu'on n'a pas une tête remplie de belles idées. Je lirai donc toujours, avec plaisir, vos nombreux postes à venir encore !

miclasouris 16/02/2016 14:40

Merci merci pour le mot "colères saines" - parfois, mon entourage pense que je suis trop en colère et que je monte sur mes grands chevaux pour des trucs qui ne choquent personne! En particulier les Droits des femmes joints à la Famille et à l'Enfance (et je n'ai rien contre la famille et l'enfance!!!) ;-)