Petit gilet pour quand Anaïs grandira...

Publié le 21 Juin 2015

Miclasouris rentre de Bâle... où elle a été rencontrer sa petite-fille toute nouvelle-née.

 

Eh bien, vous me connaissez et vous savez que vous ne pouvez pas me taxer de partialité en ce genre de circonstances. Donc, je vous le dis:

En toute impartialité: Anaïs est ravissante!

 

Elle est toute petite, toute jolie, elle a de tout petits doigts, des oreilles minuscules, une petite bouche gloutonne, elle dort comme un ange, elle crie comme un petit chat...

Bref, j'ai complètement craqué.

Et me voilà rentrée. Et comme Bâle est loin...

 

Bon, trève d'apitoiement. Bâle est loin, certes, mais... c'est pour mieux tricoter, mon enfant...

 

Tout d'abord, une petite photo de la brassière rose et grise qui a été agrémentée, au trajet aller, d'une petite fleur crochetée:

 

Petit gilet pour quand Anaïs grandira...

Et puis, le reste du trajet aller et le trajet retour ont permis l'éclosion d'un petit gilet à rangs raccourcis destiné, bien sûr, à la pucette. Il lui ira dans un certain temps, car comme de bien entendu, j'ai travaillé sans filet, sans échantillon, en me fiant à mon seul flair. Lequel est parfois défaillant: c'est au moins du 6 mois!

Mais Anaïs grandira, n'est-ce pas?

Vaut mieux ça que d'avoir fait la taille préma, par exemple....

 

Petit gilet pour quand Anaïs grandira...

Modèle: aucun, vous dis-je. Ah si, sur des blogs, j'avais vu des rangs raccourcis bicolores (et même multicolores) et leurs explications. Et puis bien sûr il y a l'expérience de multiples GRR de la Droguerie. Et les savoirs immémoriaux des brassières des grands-mères d'antan...

Quelques indications: j'ai monté 56 mailles. les rangs raccourcis écrus commencent à 5 mailles (encolure) et les rangs raccourcis gris à 16 mailles. J'ai aussi fait des rangs raccourcis aux manches, sur 5 m comme à l'encolure, ce qui donne un petit effet manches ballon. 7 rayures blanches (j'aurais dû en faire 8!) sur les demi-devants et 16 sur le dos

 

Allons, place aux images qui parleront mieux que moi!

Petit gilet pour quand Anaïs grandira...
Petit gilet pour quand Anaïs grandira...
Petit gilet pour quand Anaïs grandira...

Laine: Coton-mérinos de Drops (1 pelote et demie de gris, moins d'une d'écru)

Aiguilles: n° 4

 

Et trois petits boutons colorés du stock que ferment des brides brodées (j'avais arrêté trop tôt le premier devant, du coup pas de possibilité de croisement!)

 

J'adore cette touche de couleur! Pas vous?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle tricote

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Eh oui Bâle c'est loin . Pour moi c'est Zürich mais c'est toujours un bonheur de tenir ces bouts de choux dans ses bras. De bien belles brassières qui doivent êtres agréables à porter.Bonne semaine et becs. Paulette
Répondre
M
Tu es aussi à le tête de petits Suisses?
Et Zürich, c'est encore plus loin - je te plains encore plus que moi!
;-)
M
Ah jouer les grands-mères gagas ça doit être chouette !!!
voilà 2 adorables brassières.
Répondre
M
... du pur bonheur... et du pain sur la planche..; et la coeur à l'ouvrage!
La vie est belle!!!
S
super joli ! voila un baby qui sera bien protégé en toute élégance :)
bravo :)
Répondre
M
...Et ce quel que soit le moment où elle le portera - de l'avantage d'avoir choisi un coton-mérinos! Frais l'été, chaud l'hiver...(????)
Bonne journée!