Cotyle et vitamines

Publié le 17 Mars 2015

La substance blanche et froide n'est pas seulement blanche et froide. Elle peut aussi être blanche, froide, verglacée, glissante, dangereuse. Parole de cotyle.

Grand Chéri a expérimenté la rencontre violente cotyle/verglas. Bilan: fracture du cotyle (c'est à la hanche que ça se passe). Nous voici donc au calme pour quelques semaines, en attendant que ça passe car il n'y a rien à faire...

 

Mais ça a ses bons côtés: aux Urgences, chacun sait qu'il faut s'armer de patience. D'autant que nous avons fait ça en deux temps: le premier jour, ils n'avaient rien vu sur la radio, ils nous ont rappelés le lendemain pour dire qu'en fait, ben si, il y avait suspicion de fracture, et qu'il fallait revenir pour le scanner, la consultation de l'urgentiste puis celle du chirurgien orthopédiste.

Et tout ça, ça en fait, de l'attente. De quoi finir l'empiècement et tricoter une manche (longue en plus) de mon Vitamin C...

Elle est pas belle, la vie?

 

Cotyle et vitamines

Aux aiguilles 3, en Malabrigo sock, coloris Eggplant.

Bon, c'est vrai, il n'est pas fini... mais c'est un bon début ! Il suffira maintenant de... s'armer de patience...

 

Et puis, vous savez quoi? Tricoter aux urgences m'a attiré des sourires complices, de questions ouvertes, des clins d'oeil amicaux, voire, j'en suis sûre, des regards envieux. Faut croire que le tricot est un excellent adjuvant de communication....

Non mais, vraiment, elle est pas belle, la vie?

 

 

Et puis, il est pas beau, mon cardigan?

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause, #elle tricote

Commenter cet article

Elisabeth 17/03/2015 17:52

Bon rétablissement du cotyle.
J'ai moi-même observé que le tricot détendait l'atmosphère à l'hôpital : après mon opération, je patientais dans le couloir en attendant qu'on vienne me chercher. L'infirmière dragon qui s'occupait de moi est devenue très aimable quand j'ai sorti mon tricot et me suis mise à mon ouvrage. C'est magique !

miclasouris 17/03/2015 18:03

En prime, même que grand Chéri m'a dit que finalement, le tricot c'était pas si ringard que ça... et qu'il allait sans doute s'y mettre. Mais ça, je n'y crois vraiment pas!

httt://mamiecocotricote.canalblog.com 17/03/2015 17:14

oh , le pauvre chéri doit souffrir mais tu dois le "chouchouter" !!!! Bon rétablissement ...
Sortir son tricot en public attire toujours le regard , les regards sont parfois attirés , il suscite la curiosité mais parfois le regard est un peu moqueur !!!! à coup de coude à la voisine ou au voisin , ils pensent : regardes la grand'mère qui sort son tricot , certaines personnes pensent encore que le tricot c'est vieillot !!!! mais pour moi le tricot c'est ma thérapie contre le stress ....
Bon tricot et prends soin de ton chéri ....

miclasouris 17/03/2015 18:06

Vu sur un reportage télé sur le tricot: un homme interrogé qui dit "si c'était ringard, est-ce que je serais là?".
Grand Chéri ne souffre pas... quand il se tient tranquille. Je vais tenter de le mettre au tricot - mais ce n'est pas gagné!!!

martichat 17/03/2015 15:55

Aïe ! ça doit faire mal la hanche... c'est dangereux le sport ! je l'ai toujours dit...bon repos au blessé.
Beau début de cardigan.

miclasouris 17/03/2015 15:59

Non, il ne souffre pas s'il se tient tranquille. Juste que... se tenir tranquille est-il son point fort???? Et je doute qu'il se mette au tricot pour prendre son mal en patience...

gilberte 17/03/2015 15:51

bon rétablissement a votre moitié en plus la hanche ca doit faire super mal bon couragegilberte

miclasouris 17/03/2015 15:55

Non, il ne souffre pas beaucoup s'il reste tranquille... mais cela lui sera-t-il possible sur la durée????
Ceci dit, il faudra bien...

Ephémère13 17/03/2015 15:49

Désolé d'apprendre ton aventure de hanche mais tu te récompenses au tricot. Le motif est très joli, j'adore les ajourés. Bonne journée!

miclasouris 17/03/2015 15:56

C'est mon Grand Chéri qui est dépité, et a du mal à envisager de se mettre au tricot pour prendre son mal en patience!!!
;-)