Je bous...

Publié le 15 Juillet 2014

Pourquoi les gens se taisent-ils face à des vannes sexistes?

 

Nombreux parmi les hommes que je connais, qui sont intransigeants sur les propos et les vannes racistes (et là, sur le coup, ils ont bien raison!), eh bien, ne relèvent jamais les vannes sexistes et machos de leur potes... qui les font bien sûr en présence des femmes (ils se contenteraient de les faire entre mecs, je dirais qu'ils régressent, nous, les femmes, on a aussi des propos ados et régressifs entre nous). Mais quand on est en groupe, ce sont toujours des mecs qui font ces vannes et la présence de femmes ne les en empêche pas! Et surprise il n'y a jamais de vannes sur le "mâles blanc dominant" (et si on en fait une, on est taxé d'agressivité!)

Moi, avant, je relevais. Je faisais des vannes sur le "mâle blanc dominant" Ce qui me donnait une réputation de nana agressive, qui ne comprend pas l'humour, d'emmerdeuse prête à gâcher l'ambiance.

J'ai appris à me taire. J'ai même appris à une époque à en rire. C'est comme quand les blacks rient aux blagues racistes - s'ils ne rient pas, c'est qu'ils n'ont pas le sens de l'humour, et ça, c'est dur quand on est dans un groupe. Mais ils doivent quand même avoir l'impression de pactiser avec l'ennemi. Moi, ça me faisait cet effet-là, quand je riais avec les rieurs.

Maintenant, je me tais encore, pour pas plomber l'ambiance, mais je ne ris pas et je bous de colère. Colère contre l'auteur de la vanne, colère contre les hommes présents qui ne mouftent pas, contre les femmes qui acceptent (mais elles, je ne sais même pas si elles sont choquées, et je me dis que, si elles le sont, elles font peut-être comme je faisais, se mettre du côté des rieurs).

Mais ça me gâche quand même l'ambiance...

 

Le pire, c'est que le temps qui passe ne me fait pas plus accepter. Je dirais même, c'est encore pire. Je suis de plus en plus réactive...

 

Hola, la souris, on se calme... C'est-y-pas que tu serais féministe*?

 

 

* gros maot (chacun sait que les féministes sont des nanas envieuses du pénis et mal....)

 

 

C'était juste un coup de gueule en passant..

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle lutte

Commenter cet article

eliflo 19/11/2014 10:38

Moi aussi je bous et je le dis. Mon mari a fini par se ranger à mes côtés et à presque dire comme moi, en tout cas quand je suis là. C'est dur à faire accepter mais mes copines, les femmes des dits mecs, sont toujours contentes quand je prends position, non mais!

miclasouris 19/11/2014 14:33

Je ne suis pas sûre de pouvoir compter sur mon mari pour me soutenir quand on est en groupe car ça casse l'ambiance, c'est vrai. Il comprend et approuve - quand on est en duo, piètre consolation???? :-(