Le sac Boulywool et sa recette

Publié le 8 Juin 2014

Il est tout rond...

Il est coloré...

Il est brillant (mais pas trop!)...

Il est plus léger que je ne l'aurais cru...

Et il est plus sobre que je ne l'avais prévu (je pensais le rebroder, le pailleter, le décorer... et puis, quand il a été fini, je l'ai trouvé très bien comme il est - mais ça peut encore changer! )

 

C'est un sac boule en coton (... en fait, c'est un sac Boulycoton !)

Le sac Boulywool et sa recette
Le sac Boulywool et sa recette
Le sac Boulywool et sa recette

Technique: la technique utilisée est celle de l'enrobage au crochet d'un gros fil ou ficelle. Elle est expliquée ici (en anglais) et (en images) et a été utilisée par Claitte .

Pas bien difficile et rapide - quelques heures et...juste un peu mal au poignet car il faut quand même crocheter serré!

 

Matériaux : 1 cône de lanière de jersey (et il en reste!) et 3 pelotes de coton

 

Matériel:  1 crochet n° 4

 

Points de crochet:

- maille serrée

- augmentations: crocheter 1 ms, 1 ml, 1ms, 1ml dans chaque ms du rg précédent

 

Recette: ceci n'est pas vraiment un tuto, ce sont juste des indications à moduler selon la forme désirée.

Crocheter l'anneau central autour de la lanière de coton.

Puis crocheter des mailles serrées en rond en faisant des augmentations régulières:

- 1er tour: 1 ms, 1 ml (maille en l'air) dans chaque maille de l'anneau,

- 2ème tour:  1 augm, * 1 ms, 1 ml * (augm toutes les 2 m)

- 3ème tour:  1 augm, * 1 ms, 1 ml * x 2 (augm toutes les 3 m)

- 4ème tour: 1 augm, * 1 ms, 1 ml * x 3 (augm toutes les 4 m)... etc

Ce rythme n'est pas impératif et peut être modifié au fur et à mesure. Quand mon cercle gondolait, je sautais quelques augmentations, quand il s'incurvait, j'augmentais un peu plus souvent.

Crocheter ainsi la première pelote de coton.

Crocheter ensuite la seconde pelote tout droit (crocheter 1 ms sur une ms du rg précédent). Répartir quelques augmentations pour évaser le sac (j'ai augmenté de 4 m tous les 4 rangs) jusqu'à la fin de la pelote.

Crocheter ensuite la troisième pelote sans augmenter jusqu'à ce qu'il en reste environ 1/4 à 1/3 de la pelote et commencer les diminutions (il suffit de sauter une m, c.a.d. de ne pas crocheter une ms du rang précédent). J'ai réparti régulièrement les diminutions (environ toutes les 15 m) et ai accéléré le rythme sur les deux derniers rangs. Là c'est votre feeling qui vous guidera, selon que vous voulez une ouverture plus ou moins grande.

Cacher les deux fils en les cousant sur l'intérieur.

Coudre les anses (l'une d'elles cache la fin du rang). J'ai mis des anses en simili-cuir, vous pouvez les crocheter s'il vous reste du coton, ou les faire en sangle... ou autrement!

Libre à vous...

 

Et bon crochet...

 

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle crochète, #elle partage

Commenter cet article