Cauchemar psychomoteur

Publié le 22 Avril 2014

Se réveiller la nuit avec une très forte envie de.

D'un même geste allumer la lumière et chercher ses lunettes sur la table de chevet.

Ne pas les trouver.

Se dire qu'un grand geste nocturne les a peut-être fait valser sur la moquette.

Les y chercher des yeux (sans lunettes!).

Les y chercher, de la main.

Se contorsionner pour passer la main sur la plus grande surface possible de moquette.

Paniquer - en se disant que poser les béquilles sur les lunettes signerait leur mort immédiate et qu'être privée de lunettes en ce moment, c'est tout bonnement PAS POSSIBLE!

Finalement choisir de ne plus différer, tant pis, courir le risque d'écraser les lunettes plutôt qu'un autre.

Se lever - ce qui paraît simple mais relève dans les circonstances présentes d'une procédure très protocolisée et un peu plus longue qu'il ne siérait parfois:

- par une rotation du bassin, amener les fesses (et subséquamment les jambes, dont celle qui ne répond pas aux injonctions) en bord de lit,

- plier les jambes perpendiculairement au bord du lit (dont celle qui ne plie pas!)

- prendre appui sur la jambe valide et se redresser,

- attraper les béquilles

- les positionner pour pouvoir y prendre appui.

Claudiquer sur trois pattes jusqu'à "l'évêché".

Et s'asseoir.

Sur l'abattant baissé.

 

 

Se taper une grosse déprime et un apitoiement larmoyant sur soi-même...

Edvard Munch - Vampire II

Edvard Munch - Vampire II

Se demander si, finalement, on n'est pas puni par où on a pêché (j'ai tant et tant de fois hurlé derrière un sortant "Baisse l'abattant!")

Se promettre:

- de ne plus enquiquiner personne (pour l'instant!) avec cette injonction,

- de ranger ses lunettes dans leur étui ET dans le tiroir,

- de travailler l'option "rééducation du lever rapide"

- et de bien choisir ses priorités dans la vie!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle cause

Commenter cet article

beacar 23/04/2014 13:46

je me doute que tout doit être bien compliqué pour toi en ce moment...un simple mal de dos et j'enrage déjà de ne pas pouvoir me mouvoir comme je le veux alors avec une jambe en moins...enfin une demi.....bref j'ai bien ri en lisant ton article...le chirurgien ne t'as pas retiré ton humour et c'est tant mieux!!!!

miclasouris 23/04/2014 14:17

Ah l'immersion dans le vécu du handicap... c'est une sacrée expérience! Je me sens solidaire et prête à défiler sous la bannière "Je suis tous des handicapés!"

Fanfan 22/04/2014 18:14

en effet, le cauchemar..... on ne se rends pas compte de toutes les choses que l'on fait, sans y penser, en temps "normal" et que tout va bien.....il faut être handicapée un moment pour connaitre toutes ces petites "misères.....
Bon courage
Bisous, Fanfan

miclasouris 22/04/2014 19:48

Sûr, on en découvre, des choses ordinaires et... éreintantes !!!

Abracadacraft 22/04/2014 13:47

Ma pauvre Michèle ! As-tu fini par retrouver tes lunettes au moins ?

miclasouris 22/04/2014 15:03

Oui... sur la table de chevet... de l'autre côté!

gilberte 22/04/2014 12:36

ho la la la galère rien n est simple courage je pense a vous sincérement gilberte

gilberte 22/04/2014 12:44

de rien a bientot

miclasouris 22/04/2014 12:42

Et merci pour ce gentil message!

gilberte 22/04/2014 12:41

tout a fait bonne journée

miclasouris 22/04/2014 12:38

Ah c'est sur que le quotidien est un peu... compliqué parfois!!! Mais mieux vaut en rire...