Nunca mas!

Publié le 18 Janvier 2014

Nunca mas! Plus jamais ça!

C'est le cri de colère adressé par les femmes espagnoles pour protester contre le projet de loi sur la restriction du droit à l'avortement: l'avortement serait autorisé uniquement en cas de viol ou de violences physique ou psychologique.

Je me suis battue pour le droit à l'avortement. Il a été acquis grâce aux luttes des femmes en Espagne comme ailleurs. Je trouve que l'avortement est une épreuve pour les femmes, et que la contraception c'est mieux.

Mais il y a des fois où il n'y a pas de contraception. Il y a des fois où la contraception échoue. Et alors? Est-ce un crime? C'est beaucoup plus criminel de laisser les femmes avoir recours dans l'illégalité à des procédés dangereux style cintre, aiguilles à tricoter ou botte de persil Car une loi contre l'avortement ne supprimera pas les avortements. Ils seront juste clandestins.

Je relaie donc la campagne en citant le site d'"Osez le féminisme!"

 

 

 

"Osez le féminisme ! oeuvre pour amplifier la mobilisation citoyenne contre ce projet de loi, en lien avec les féministes espagnoles et d'autres organisations féministes françaises.

Depuis plusieurs jours, des femmes et des hommes se prennent en photo avec un cintre et/ou des aiguilles à tricoter portant l'inscription "Nunca màs" ("Plus jamais" en espagnol), en référence à des méthodes utilisées dans les pays dans lesquels l'avortement est illégal (ou restreint) ou l'était, comme en France avant la loi Veil.

L'album photos est accessible sur Facebook

La presse s'en fait largement l'écho ces derniers jours, avec des articles sur Rue 89, le Huffington Post, ou encore Marie-Claire

Vous-aussi, vous pouvez participer à cette mobilisation !

- en participant aux rassemblements organisés en France dans les semaines qui viennent et notamment le 1er février 2014. Retrouvez toutes les prochaines dates dans notre rubrique "Agenda"

- en relayant la tribune d'Anne-Cécile Mailfert, porte-parole d'Osez le féminisme.

- en réalisant une photo sur le mode expliqué ci-dessus. Si vous souhaitez vous associer à cette mobilisation "virtuelle", nous serions heureuses de recevoir votre photo à l'adresse suivante : mybodycampaign@gmail.com

Nunca mas

 

 

Moi, bien sûr ce sera avec des aiguiilles à tricoter!

 

 

Nunca mas!

Rédigé par miclasouris

Publié dans #elle lutte

Commenter cet article

martichat 19/01/2014 15:30

Non ! Plus jamais ça !

miclasouris 19/01/2014 16:10

Mais il faut être vigilant(e)s - un retour en arrière reste toujours possible!